WWE : Les Tops et les Flops de la semaine (numéro 10)

0
Les Tops Flops de la semaine à la WWE

Dans ce nouveau “Tops et Flops” sur Catch au Quotidien, nous allons revenir sur les shows de la WWE s’étant déroulés dans la semaine du 3 au 9 septembre 2018. Vous pouvez lire le précédent numéro juste ici.

Les Superstars

Top : R-Truth

Cette semaine à la WWE, un lutteur a été plus réaliste que tous les autres. Il s’agit bien de R-Truth. Il a beau ne pas être le meilleur technicien, le meilleur au micro, mais il a pourtant bien marqué le dernier épisode du show bleu. L’ancien champion US était “partout” et nous a proposé des segments vraiment divertissants avec d’autres talents de la compagnie. R-Truth a participé au main-event de Smackdown Live en plus de l’avoir remporté en battant l’une des tops stars du show, The Miz. De l’exposition simple et efficace, une victoire importante, ce n’est pas si compliqué que ça de mettre en avant un lutteur.

Flop : The Ascension

Dominatrice à NXT, l’équipe The Ascension n’a plus du tout la même agressivité d’il y a quelques années. Depuis qu’ils sont à RAW, ils touchent le fond mais semblent continuer à creuser. Pour ne pas les aider, ils perdent un match contre deux autres talents qui peinent à décoller dans le roster principal à savoir Boddy Roode et Chad Gable. Coïncidence ou non, ils viennent tous les quatre de NXT. La seule chose où Konnor et Viktor auront été utiles cette semaine, c’est dans le brawl final contre The Shield. Si rien ne bouge pour eux, ils finiront par payer les pots cassés jusqu’à la fin de leur carrière dans l’empire des McMahon alors qu’ils ont du potentiel.

Les matchs

Top : Johnny Gargano vs. The Velveteen Dream

Mettez deux des meilleurs lutteurs de NXT dans un ring et laissez les faire ce qu’ils font de mieux. Connu pour son passage sur la scène indépendante, Johnny Gargano a confirmé son statut de technicien en rejoignant NXT. Mais la performance la plus impressionnante vient bel et bien du Velveteen Dream. Petit à petit, ce dernier franchi les étapes les unes après les autres et s’il continue ainsi, la prochaine s’appellera “match de championnat pour le titre NXT”. Le combat de cette semaine à une fois de plus prouvé que ces deux hommes étaient des valeurs sûres pour la branche de développement. In-ring simple mais très efficace avec un storytelling bien présent tout le match avec un public partagé entre les “Johnny Wrestling” et les “Johnny Failure”, que demander de plus ?

Flop : The Bella Twins vs. The Riott Squad

Que les Bella reviennent catcher à la WWE, pourquoi pas (et encore), mais à quel moment un match pareil doit-il ouvrir le premier show hebdomadaire de la compagnie ? Brie Bella qui même après une grossesse effectue un Dive et le manque, c’est excusable. En revanche ce qui ne l’est pas, c’est d’en essayer un second pour le rater de nouveau. C’est suffisamment difficile à regarder la première fois qu’une seconde n’était pas nécessaire. De plus, ce combat n’avait absolument aucune utilité si ce n’est mettre en avant Nikki et Brie alors qu’elles n’ont absolument pas besoin de ça. Aucun intérêt en terme d’histoire, in-ring totalement oubliable, et la Riott Squad quasiment transparente, un match dont l’utilité frôle le zéro.

Les shows

Top : Smackdown Live

Alors oui, sans grande surprise, Smackdown Live est une fois de plus le show de la semaine. Seulement voilà, il n’y a pas eu grand chose d’extraordinaire non plus. Des matchs plus ou moins corrects, un upset lors du main-event et… c’est tout. Même le brawl entre AJ Styles et Samoa Joe n’était pas très mémorable d’autant que la veille à RAW c’est la moitié du roster qui était venu s’en prendre au Shield. Au final Smackdown est correct et constant, là où le show rouge n’est absolument pas stable alors que pourtant des choses ont été tentées cette semaine. Malheureusement, une bonne partie des fans ont directement jugé ces choses comme étant mauvaises alors que c’est encore tout frais. 

Flop : 205 Live

Tout comme RAW, les épisodes de 205 Live sont très variables en qualité. Parfois, il est possible d’avoir des matchs qui dépassent tout ce qui se fait dans les autres roster et dans l’autre cas de figure, le calme. C’est exactement ce qu’il s’est passé lors du précédent show. Il est impossible de placer RAW comme étant le plus mauvais show rien que pour la présence de HBK et de l’Undertaker. Ils n’ont certes plus la forme de leurs vingt ans, mais ils ont fait le boulot et nombreux sont les fans qui aiment les revoir. Pour en revenir au show des Cruiserweight, aucun combat ne se démarque vraiment des autres. Cedric Alexander est un bon lutteur, mais parfois cela ne suffit pour être un bon champion. Son manque de charisme n’aide pas du tout à mettre en avant la ceinture. Le seul qui pourrait éventuellement lui donner de l’importance serait Buddy Murphy. Lors du match à Super Show-Down ?

Bilan de la semaine :

D’une manière générale, les shows de la WWE étaient tous relativement bon mis à part 205 Live qui était un peu plus en retrait. Du côté de NXT, les rivalités avancent doucement mais surement. Au fil des semaines, on arrive à vraiment entrer dans la storyline concernant Aleister Black qui est sans nul doute le fil conducteur du show jaune en ce moment. En ce qui concerne les deux shows majeurs, les deux sont à peu près sur un pied d’égalité bien que loin d’être mémorables, ils restent assez regardables. Plus Smackdown Live pour le côté logique, mais simple, tandis qu’à RAW seuls quelques segments sortent du lot.