WWE : Les Tops et les Flops de la semaine (numéro 9)

1
Les Tops Flops de la semaine à la WWE

Dans ce nouveau “Tops et Flops” sur Catch au Quotidien, nous allons revenir sur les shows de la WWE s’étant déroulés dans la semaine du 27 août au 2 septembre 2018. Vous pouvez lire le précédent numéro juste ici.

Les superstars

Top : Seth Rollins

Seth Rollins est de nouveau champion Intercontinental de la WWE, et il ne compte rester les bras croisés. Cette semaine à RAW, le membre du Shield a lancé un open challenge dans la ville de Toronto auquel à répondu Kevin Owens. Lassé, le local voulait prouver à son public qu’il pouvait remporter un autre titre après des semaines/mois de galère dans le show. Comme très souvent, les deux lutteurs ont offert une très belle prestation qui s’est terminée sur une victoire de Rollins. “The Architect” semble bien décider à ne pas lâcher son titre et il serait intéressant de le voir lancer d’autres challenges dans les semaines à venir.

Flop : Jinder Mahal

L’an dernier à la même époque, Jinder Mahal défendait le titre de champion de la WWE à Summerslam. Désormais, il a un rôle de jobber dans le roster de Monday Night RAW. Alors certes il a affronté Dean Ambrose, mais à aucun moment, ce genre de match ne profite aux lutteurs. Le ‘Lunatic Fringe” revient à peine de blessure et se retrouve contre Mahal qui n’est pas réputé pour être l’un des plus tendres du roster de la compagnie. Au final, trois minutes de match et Ambrose repart avec une victoire qui ne lui sert à rien du tout. Les choses vont décidément très vite dans cette fédération.

Les matchs

Top : Seth Rollins vs. Kevin Owens – Intercontinental Championship Match

On prend les mêmes et on recommence. Comme évoqué ci-dessus, les matchs entre Kevin Owens et Seth Rollins font partie des meilleurs proposés à RAW ces dernières années. Bien qu’ils soient capables de bien plus, leur dernier affrontement reste tout de même très solide et ce genre de combat devrait être plus régulier dans le show puisqu’il s’agit du seul match qui sort vraiment du lot dans l’épisode de cette semaine. Travail au sol, dynamisme, high-flying, les deux hommes sont à l’aise dans tous les domaines et bien qu’il ait perdu, Kevin Owens a une nouvelle fois prouvé qu’il était une valeur sûre dans cette compagnie.

Flop : Billie Kay vs. Naomi

Malgré deux règnes de championne dans la division féminine de Smackdown Live, Naomi est complètement à la détresse ces derniers mois. Hormis sa victoire lors du dernier Wrestlemania, la lutteuse n’a strictement rien fait d’impactant dans le show bleu. Ces dernières semaines, The IIconis ont enchaîné les défaites, mais une victoire sur une ancienne championne qui n’est pas utilisée n’est pas très glorifiant au final d’autant que le combat n’a pas dépassé les deux minutes. Il ne faut pas oublier que Naomi reste sur deux victoires consécutives à Wrestlemania (33 et 34) et que la voir dans cette situation peut frustrer certains fans.

Les shows

Top : Smackdown Live

La grande force de Smackdown Live ces derniers mois est sans nul doute l’équilibre entre toutes les divisions. Durant les deux heures de shows, elles sont toutes mises en avant sans pour autant totalement éclipser les autres. La semaine précédente, la division par équipe a eu le privilège de conclure le show, lors du dernier épisode, ce sont les femmes qui ont occupé cette place pour continuer le développement de la rivalité entre Becky Lynch et Charlotte Flair. Samoa Joe et AJ Styles seront-ils les prochains à conclure l’épisode de Smackdown Live ?

Flop : Monday Night RAW

Cette semaine à RAW il y a eu deux bonnes choses, ou du moins deux choses notables. Le très bon match entre Rollins et Owens ainsi que le Heel turn de Braun Strowman. Seulement voilà, un show de trois heures ne peut pas être qualifié de correct ou bon avec juste deux éléments. C’est là tout l’avantage que possède Smackdown Live, il est plus facile de marquer les esprits avec un show de deux heures contrairement à trois heures pour le show rouge. Il ne reste plus que deux semaines avant Hell in a Cell, il serait donc temps que RAW passe la vitesse supérieure sans pour autant bâcler les différentes rivalités.

Bilan de la semaine :

S’il faut bien noter une chose sur les programmes de la WWE ces dernières semaines, c’est qu’ils sont réguliers et relativement regardables si nos attentes ne sont pas très importantes au départ. Que ce soit à RAW, Smackdown Live, 205 Live ou bien à NXT, nous avons au moins un bon, voir très bon, match par show. Ce fut le cas entre Kalisto et Buddy Murphy chez les Cruiserweight ainsi que dans le main-event de NXT qui voyait Pete Dunne et Ricochet affronter Adam Cole et Roderick Strong. Les deux shows précédemment évoqués sont bien plus constant que celui de RAW, mais encore loin d’être aussi stable que celui de Smackdown Live. Évidemment, aucun ne joue dans la même catégorie, il sera donc difficile de les avoir tous au même niveau toutes les semaines.