WWE : Les Tops et les Flops de la semaine (numéro 8)

2
Les Tops Flops de la semaine à la WWE.

Dans ce nouveau “Tops et Flops” sur Catch au Quotidien, nous allons revenir sur les shows de la WWE s’étant déroulés dans la semaine du 20 au 26 août 2018. Les événements qui vont suivre ont eu lieu juste après le Pay-Per-View Summerslam dont vous pouvez retrouver notre review juste ici.

Les Superstars

Top : The New Day (Xavier Woods, Kofi Kingston et Big E)

Qu’ils soient aimés ou détestés, on ne peut pas reprocher au New Day de ne pas faire le boulot correctement. Peu importe le duo qui sera en action dans le ring, les trois hommes se connaissent bien et proposent toujours des matchs de qualité et surtout constants. Bien que leur victoire soit dû à la blessure de Rowan, le combat offert par les quatre hommes était vraiment divertissant à voir et bien plus extrême qu’un certain Pay-Per-View dont le nom ne sera pas cité. Sheamus et Cesaro avaient fait savoir avant le match qu’ils voulaient affronter les vainqueurs du main-event. Les européens auront cette opportunités s’ils parvient à battre The Club. The New Day contre The Bar donnerait des très bons matchs, mais est-ce une rivalité qu’il faut ressortir actuellement ?

Flop : Curt Hawkins

Perdre un match à la WWE, ce n’est pas très grave, mais perdre autant que Curt Hawkins, cela commence à devenir inquiétant. Au départ, la storyline semblait plaire aux fans de la WWE, mais cette dernière s’essouffle complètement ces derniers temps et les officiels ont tenté de la réanimer en lui donnant un autre match devant son public contre un lutteur assez populaire, Elias. Lorsqu’on connait le véritable potentiel de Curt Hawkins, c’est difficile de le voir se faire “écraser” toutes les semaines et pire encore, par quelqu’un comme Elias qui n’a pas du tout besoin de ce genre de segment et de match pour briller. Personne ne sait quand sa série de défaite prendra fin, mais cela lui fera le plus grand bien quand il arrivera enfin à faire un tombé. Sa plus “grande opportunité” actuellement serait de reformer un duo avec Zack Ryder.

Les matchs

Top : Lince Dorado et Gran Metalik vs. Buddy Murphy et Tony Nese – Tornado Tag Team

Le main-event de Smackdown Live était certes très bon, mais les Cruiserweight ont eux-aussi brillé mardi soir. Cela faisait un moment que cette division n’avait pas proposé un combat aussi captivant du début jusqu’à la fin. Pour ceux qui n’ont pas vu le match en question, sachez qu’il y a eu deux botchs assez visibles, mais les quatre hommes ont énormément bien rattrapé le coup pour garder un niveau assez élevé. La stipulation aide beaucoup à sortir des spots vraiment intéressants et c’est de cette manière que les poids légers devraient être mis en avant chaque semaine. La division est encore loin d’être stable, mais ce genre de combat aide beaucoup pour poser des bases vraiment solides.

Flop : The Authors of Pain vs. Titus Worldwide

D’un côté nous avons Apollo Crews qui techniquement parlant est un très bon lutteur, mais qui se retrouve bloqué dans une équipe qui ne lui apporte strictement rien. Pour mettre en avant le titre Intercontinental dans de très bons matchs, il ferait un excellent candidat (surtout contre Seth Rollins). Titus O’Neil lui n’arrive à convaincre que trop peu de monde bien qu’il soit constamment mis en avant par Batista. De l’autre nous avons Akam et Rezar qui ne sont pas du tout à leur place dans le sens où ils devraient dominer la division par équipe et sortir des classiques contre The Revival (qui sortent à peine la tête de l’eau). Au final, au lieu de vouloir développer quoique ce soit, on nous propose un énième match entre les quatre uniquement pour combler un show de trois heures. La seule chose “intéressante” s’est déroulé dans les coulisses.

Les shows

Top : Smackdown Live

Bien que l’épisode de RAW ait proposé plusieurs choses assez intéressantes (retour du Shield, un bon main-event, segment avec les lutteuses), cela reste insuffisant par rapport à au show bleu. Une fois encore, l’épisode a été très bien équilibré du début jusqu’à la fin en apportant quelques surprises pour les fans. Certains ont surement apprécié le retour de Brie Bella, d’autres étaient peut-être plus heureux de voir le New Day champion au terme d’un très bon match. Pour ce qui est des tops stars, elles ont été mises en avant sans pour autant prendre toute la place du show. Samoa Joe est redevenu vraiment sauvage, Jeff Hardy a lâché sa colère sur Randy Orton et la rivalité entre Daniel Bryan et The Miz qui continue en début d’épisode. Des deux show principaux, c’est bien celui de Smackdown Live qui a le mieux géré l’après Summerslam (bien que l’épisode de RAW reste regardable malgré tout).

Flop : NXT 

Oui, un show NXT peut-être le moins bon parmi tous ceux proposés par la WWE. Cette semaine, l’épisode du show jaune n’était pas le plus intéressant pour une seule et bonne raison, il s’agissait d’un épisode enregistré avant TakeOver. Que le public fasse du bruit c’est normal, ils étaient pas moins 14 000 dans la salle contrairement aux quelques centaines de fans présents d’habitude au Full Sail University. De plus, seulement deux matchs ont été proposés pour ce show et ils n’avaient pas énormément d’intérêt dans le développement des rivalités majeures. Le public aura tout de même aperçu Deonna Purrazzo pour la première fois devant les caméras ainsi qu’un bon match entre Dunne et Gibson. Malheureusement, ce dernier était moins bon que le main-event de la division Cruiserweight.

Bilan de la semaine :

D’une manière générale, tous les shows diffusés par la WWE cette semaine étaient bons pour des raisons différentes. RAW a désormais un nouveau champion Universel entouré par le Shield, Smackdown Live pour sa régularité, un très bon main-event à 205 Live et pour finir, un show plaisant à regarder à NXT avec un grand public pour observer l’avenir de la compagnie. Reste à espérer que la qualité reste au minimum constante dans les semaines à venir afin que les rivalités pour Hell in a Cell soient bien préparées.