G1 Climax 28 : Nos favoris et nos outsiders pour le tournoi de la NJPW

34
Résultats de la quatrième journée du NJPW G1 Climax 28.

Le 14 juillet prochain, jour de la fête nationale française, débutera le plus grand tournoi de catch au monde, le G1 Climax 28. L’événement consacré aux poids lourds de la New Japan s’étalera sur une durée d’un mois et prendra fin le 12 août prochain avec la finale qui déterminera le vainqueur de la vingt-huitième édition. Ce dernier obtiendra un match de championnat pour le titre majeur de la fédération actuellement en possession de Kenny Omega.

Durant les prochaines semaines, les résultats des matchs du Blocs A et du Bloc B seront postés tous les jours sur Catch au Quotidien quelques heures après la fin du show. Avant que le tournoi ne débute, nous avons décidé de dresser une liste de nos quatre favoris pouvant remporter la compétition. Une seconde présentera les outsiders du G1 Climax 28 pouvant surprendre les fans par leur performance.

Nos favoris :

 

Kazuchika Okada

Son atout : Multiple champion du monde poids lourd IWGP avec un dernier règne ayant duré 720 jours en douze défenses, Okada est clairement l’un des favoris pour le tournoi à venir. Top star de la NJPW, le japonais pourrait se servir du G1 Climax 28 comme tremplin pour revenir dans la course au titre qu’il a perdu à Dominion face à Kenny Omega. Ce dernier espère pouvoir l’affronter de nouveau, et un tel match pourrait avoir lieu lors de Wrestle Kingdom 13 en cas de victoire d’Okada lors de la finale. De plus, le lutteur se trouve dans un Bloc dans lequel il a toutes ses chances puisque seuls Hiroshi Tanahashi et Minoru Suzuki pourraient venir lui mettre des bâtons dans les roues. Double vainqueur du G1 Climax, il est l’un des compétiteurs les plus redoutables de ce tournoi.

Tetsuya Naito

Son atout : Tout comme Kazuchika Okada, Naito est lui aussi un double vainqueur du G1 Climax. Il “remet en jeu” son trophée cette année étant donné qu’il avait remporté la précédente édition du tournoi en battant Kenny Omega lors de la finale. Leader des Los Ingobernables de Japon, une nouvelle victoire lui permettrait de revenir dans la course au titre majeur perdu il y maintenant plus de deux ans face au Rainmaker. Lutteur très apprécié des fans, Tetsuya Naito est aussi très efficace entre les cordes et peut facilement surprendre ses adversaires avec son terrible Destino. Chris Jericho n’étant pas annoncé pour cette compétition, le japonais pourra se focaliser sur son objectif qu’est de remporter le G1 Climax 28.

Kota Ibushi

Son atout : La détermination. Depuis qu’il est présent à la New Japan Pro-Wrestling, Kota Ibsuhi n’a jamais mis la main sur le moindre titre majeur. Hormis une NJ-Cup remportée en 2015, il n’aura rien gagné d’important au sein de la fédération nippone. Voulant absolument décrocher une opportunité au titre IWGP, le G1 Climax sera sa meilleure chance. Pour y parvenir, il devra venir à bout d’adversaires très doués comme Zack Sabre Jr, Tetsuya Naito, Juice Robinson et même l’actuel champion en titre, Kenny Omega. Amis depuis de nombreuses années, les Golden Lovers s’affronteront dans le dernier match du Bloc B le 11 août prochain. En cas de victoire face à lui, il obtiendrait directement un match de championnat pour le titre IWGP. Il est possible qu’il perde le dernier match de son Bloc s’il a suffisamment de points pour atteindre la finale. À moins que la NJPW ne décide de mettre en place un match nul entre les deux lutteurs.

Kenny Omega

Son atout : Actuel détenteur du titre poids lourd IWGP, Kenny Omega se trouve au sommet de la New Japan. Ayant accompli l’exploit de faire chuter Okada de son trône, le canadien est également l’un des favoris pour ce tournoi dont il est la cible principale. Avide de compétition, il aura largement ce qu’il désire étant donné que son Bloc est le plus compliqué à passer pour atteindre la finale. Malgré tout, son excellent in-ring et son objectif de changer le monde pourront l’aider à remporter une fois encore le G1 Climax. En tant que champion majeur de la fédération, il va devoir se montrer très solide dans le Bloc ou la compétition s’annonce très serrée, d’autant qu’il aura des comptes à régler avec Tama Tonga.

Nos outsiders :

 

Juice Robinson

Le nouveau champion des Etats-Unis de la NJPW a certes très peu de chance de remporter ce G1 Climax 28, mais il est tout a fait capable de venir mettre des bâtons dans les roues des favoris de cette compétition. Avec sa montée en puissance au Japon, il ne serait pas surprenant de le voir dans le haut du classement de son groupe.

Tama Tonga

Dans l’ombre de tous les leader du Bullet Club de Finn Balor à Kenny Omega en passant par AJ Styles, Tama Tonga a enfin décidé de prendre sa carrière en main et de diriger son propre clan. Avec ses nouvelles ambitions, il sera à surveiller de très près pour le G1 de cette année.

Minoru Suzuki

Suzuki a peut-être trente ans de carrière derrière lui, ça ne l’empêche pas d’être terriblement efficace dans un ring. À 49 ans, il possède tout ce qu’il faut pour créer la surprise dans ce tournoi. Son expérience est sans nul doute son plus grand atout lui qui devrait arriver dans les premiers de son Bloc.

Hiroshi Tanahashi

Sept fois champion poids lourd IWGP et double vainqueur du G1 Climax, Hiroshi Tanahashi est l’un des gros poissons qu’il faut surveiller. Depuis plusieurs années maintenant, il est toujours dans les premières places sans forcément arriver en tête. “The Ace” est un lutteur qui sait gagner et le Bloc dans lequel il se trouve cette année a beaucoup de soucis à se faire.