WWE : Les Tops et les Flops de la semaine (numéro 1)

16
Les tops et les flops de la WWE.

En 2018, la WWE propose chaque semaine quatre shows hebdomadaires que sont Monday Night RAW, Smackdown Live, NXT et enfin 205 Live. Avec des rosters tous plus différents les uns que les autres, la compagnie de Stamford proposent des programmes diversifiés afin que tous les fans trouvent leur bonheur tout au long de l’année. Le point d’orgue de ces shows arrive lors des Pay-Per-View comme Summerslam pour le roster principal, et les TakeOver en ce qui concerne NXT. 

Dans ce nouveau type de papier sur Catch au Quotidien, nous analyserons les tops et les flops des différents shows hebdomadaires précédemment évoqués. Nous nous arrêterons à chaque fois sur trois points que seront : la meilleure Superstar de la semaine, le meilleur match de la semaine et enfin le meilleur show de la semaine. Ces critères seront également repris pour les moins bonnes choses proposées tout au long de la semaine. L’analyse ne prendra pas en compte les différents Pay-Per-View (roster principal et NXT) étant donné qu’ils ont déjà leur propre “Tops et Flops” dont le prochain portera sur Extreme Rules. Un bilan global sera dressé sur l’ensemble de la semaine.

Pour ce premier numéro, les shows se sont déroulés dans la semaine du 2 au 8 juillet 2018.

Les Superstars

Top : Daniel Bryan

De nouveau aux côtés de Kane au sein de la Team Hell No, Daniel Bryan et son co-équipier ont remporté une victoire importante cette semaine face aux Usos. Bien qu’il ne soit pas dans la course au titre majeur de son show, Bryan donne toujours son maximum pour divertir les fans et je ne suis jamais déçu par l’énergie qu’il dégage. Même en étant dans la division par équipe, il reste une valeur sûre pour la WWE. S’il venait à quitter Smackdown Live après la fin de son contrat, cela ferait un très gros vide dans le show bleu. D’un autre côté, cela ne me déplairait pas de le revoir combattre sur la scène indépendante. Les fans ne se soucieraient peu de sa taille ou de son âge, ils viendraient simplement pour observer son talent.

Flop : Roman Reigns

Bien trop présent durant le dernier épisode de RAW, Roman Reigns reste de marbre face au booking catastrophique qu’on lui donne depuis des mois. Un leader doit s’imposer et non pas subir toutes les semaines et actuellement, il n’a rien d’un meneur. Les épisodes de RAW étant devenu presque ennuyants, il est peu malin de nous remettre une double de dose de Reigns puisque la mayonnaise ne veut absolument pas prendre avec une grande majorité des fans. Une fausse blessure du lutteur et quelques mois hors des écrans pour retravailler son personnage lui ferait le plus grand bien. De quoi laisser de l’exposition à des talents comme The Revival qui n’attendent que ça. Pour réussir, Roman Reigns a seulement besoin d’être lui-même. Retenir le “Big Dog” va complètement à l’encontre du personnage qu’il est supposé interpréter.

Les matchs

Top : Buddy Murphy vs. Mustafa Ali, No Disqualification Match (205 Live)

Bien qu’il soit le show le moins important actuellement dans les programmes de la WWE, c’est bien du dernier épisode de 205 Live que nous vient le match de la semaine. Buddy Murphy et Mustafa Ali ont livré un très bon match sur toute la ligne, il n’y a vraiment rien à jeter là-dedans. Les marches en acier ont été parfaitement exploitées et surtout d’une manière inédite. Il n’y a qu’avoir la magnifique Superplex avec pour appuie des escaliers renversés. Le Spanish Fly depuis la barricade sur la table des commentateurs, ce n’est pas non plus quelque chose que l’on voit tous les jours. Ce match aurait parfaitement eu sa place sur la carte d’Extreme Rules. Il ne fait aucun doute que cette division a vraiment des arguments à vendre et ce genre de combat en est la preuve formelle.

Flop : Braun Strowman vs. Kevin Owens

Kevin Owens et Braun Strowman sont deux talents très populaires à la WWE, alors pourquoi les mettre dans un main-event de cinquante secondes ? Soyons clair, Owens a quand même été le champion Universel ayant le plus défendu son titre, il en est presque honteux de le voir sortir de toilettes de chantier recouvert de produit désinfectant. Ce segment doit avoir en milieu de show, mais surement pas à la fin. Etant un très grand fan des deux lutteurs, cela m’a fait mal de voir une fin de show pareille. Un main-event est supposé donner envie aux gens de voir le combat, pas de nous en dégoûter. Kevin Owens est très doué au micro et Braun Strowman est un destructeur, il faut exploiter leurs talents tout en ayant un peu de réserve pour les prochains shows.

Les shows 

Top : Smackdown Live

Smackdown Live est un show avec un potentiel absolument incroyable, beaucoup ne réalisent pas à quel point il y a énormément de lutteurs talentueux. Bien qu’il soit plus agréable de regarder deux heures de show que trois, l’épisode de cette semaine aurait été encore bien meilleur avec moins de combats. L’affrontement entre Jeff Hardy et The Miz était vraiment bon, mais les autres matchs, hormis le main-event, ne servaient pratiquement à rien. AJ Styles a beau être champion de la WWE, j’ai des doutes sur le fait que des personnes souhaitent le voir affronter Aiden English. Quoi qu’il en soit, c’est toujours sympathique de voir James Ellsworth se faire maltraiter par Asuka, cet homme fait tellement tâche comparé à des lutteurs comme Bryan, Joe, Rusev, Styles ou Nakamura.

Flop : Monday Night RAW

La spécialité des épisodes de RAW ces dernières semaines sont les fins de matchs par disqualification. Cela existe depuis des décennies, mais en avoir chaque semaine en devient insupportable. Le plus gros point noir de RAW depuis de nombreux mois, c’est d’avoir des lutteurs comme Balor, Rollins, Strowman, Owens, McIntyre et que l’on nous resserve du Roman Reigns encore et encore, avec un booking que je considère de mauvais, avec une surexposition du lutteur devenue à la limite de la parodie. Seulement voilà, en voulant trop insister, on n’a presque plus l’envie de regarder le show rouge, malgré la belle liste de talents précédemment citée. Dans certaines storylines, il est normal que les fans finissent par être frustrés lors du déroulement de la rivalité, mais cela fait partie des réactions attendues si le travail est bien réalisé. En revanche, il n’est pas normal d’être frustré deux heures et demie chaque semaine devant un show qui s’enterre lui-même petit à petit.

Bilan de la semaine :

Des shows vraiment en dent de scie cette semaine du côté de la WWE. Les très bons matchs et les très bonnes storylines sont présentes dans les deux shows les moins “populaires” que sont 205 Live et NXT. La division Cruiserweight nous a offert le match de la semaine et les storylines sont soigneusement racontées dans le show jaune, notamment grâce à des talents comme Johnny Gargano ou The Velveteen Dream. Les deux rosters principaux ont eux énormément de mal à sortir du lot alors qu’Extreme Rules approche à très grand pas.