Wade Barrett : “Je n’étais pas d’accord avec l’équipe créative de la WWE”

3
Wade Barrett revient sur son départ de la WWE.

En avril 2016, l’ancien champion Intercontinental de la WWE, Wade Barrett décide de quitter la fédération. Récemment, l’ancien leader de la Nexus était l’invité du podcast de Chris Jericho, ‘Talk is Jericho’. Durant son entretien, Wade Barrett a expliqué plus en détails les raisons de son départ de la WWE.

“J’étais en quelque sorte “brûlé” à cause de la route comme l’a dit Chris Jericho. Je veux dire, quand vous commencez à voyager, tout est nouveau, tout est frais. Vous n’en avez rien à faire de ne pas être chez vous pendant 275 jours dans l’année, vous êtes constamment épuisé et même si l’on a un mauvais booking, on a la chance de vivre cette expérience incroyable. Arrivé à une certaine période de ma carrière, la moindre petite chose m’énervait et les voyages me tuaient. Je faisais ce constat tous les soirs lorsque j’entrais dans l’arène que ce soit à RAW ou à Smackdown. Quand j’arrivais sur place j’étais très souvent déçu par le script que l’on me donnait. Il y a des soirs où je me disais ‘Nan mec je n’ai pas envie de faire ça’. Plusieurs fois j’ai tenté d’en discuter avec l’équipe créative puisque je n’étais pas d’accord avec eux. Je voulais seulement modifier deux trois petits détails pour que cela me convienne un peu plus. Mais personne ne tenait compte de mes remarques et à chaque fois je sortais en me “cognant” la tête contre un mur. Lorsque j’ai signé mon contrat là-bas c’était pour une longue période. Ils ont tenté de m’en faire signer un autre mais j’ai dit que je n’en pouvais plus et que c’était en train de m’achever. J’avais besoin de faire autre chose, de m’écarter du monde de la lutte professionnelle. Je ne suis pas partie uniquement à cause de l’équipe créative. Il y avait aussi des points négatifs derrière le rideau. Je me suis embrouillé avec les personnes qui géraient les talents ainsi que des personnes de la direction. Je ne vais pas revenir en détail sur le pourquoi du comment, mais voilà, j’étais arrivé à un point où je devais faire autre chose dans ma vie.”