Backlash : Les hauts et les bas du Pay-Per-View de la WWE

14
Seth Rollins durant son entrée à Backlash.

De retour sur le sol américain, la WWE organisait hier son dernier show, Backlash (résultats ici). Les Superstars de RAW et de SmackDown étaient réunies dans un seul et même Pay-Per-View un peu plus d’une semaine après le Greatest Royal Rumble en Arabie Saoudite.

En ce qui concerne la review qui va suivre, cette dernière sera basée uniquement sur mon avis personnel du show d’hier soir dans le New Jersey. Mon avis ne reflète en aucun cas l’avis de tous les fans ayant regardé le show. Je vais revenir sur chacun des matchs qui composaient cette carte de manière assez brève. Je ferais également une liste de mes points positifs et négatifs du show ainsi qu’une conclusion personnelle. Libre à vous d’en faire de même dans les commentaires prévus à cet effet.

Review

 

Seth Rollins © vs. The Miz : Très clairement le meilleur match de la soirée. Le genre de combat qui met dans l’ambiance directement en plus de mettre en avant le titre Intercontinental. Nous sommes à des années lumières du précédent opener entre John Cena et Triple H. Le match entre Rollins et The Miz peut sans problème être regardé plusieurs fois.

Nia Jax © vs. Alexa Bliss : Tout comme je le disais dans mes pronostics avant le show, la différence de gabarit est beaucoup trop importante pour sortir un bon match entre ces deux femmes. Dommage, on partait très bien avec l’opener…

Jeff Hardy © vs. Randy Orton : Je m’attendais à pire avec ce match. Au final il se regarde assez bien sans pour autant être le match de la soirée. La place étant déjà occupé par l’affrontement entre le Miz et Seth Rollins. Reste à savoir qui sera le prochain adversaire de Jeff Hardy. Je mettrais bien une pièce sur Andrade ‘Cien’ Almas quand même.

[themoneytizer id=”15950-28″]
 

Daniel Bryan vs. Big Cass : Premier match simple en PPV pour Big Cass depuis Summerslam 2017 et il attaque directement avec une défaite. Pire encore, il abandonne contre Daniel Bryan en moins de huit minutes. Soit la WWE lui prépare un truc complètement énorme, soit la carrière de Cass va en prendre un sérieux coup. Bryan lui n’a aucun souci à se faire. Je ne serais pas surpris de le voir tourner autour du titre majeur vers la fin d’année 2018.

Carmella © vs. Charlotte : Deuxième grosse surprise de Backlash, Carmella qui parvient à battre presque “clean” Charlotte alors que cette dernière a fait tomber le streak d’Asuka lors du Wrestlemania 34. En gros, Carmella aurait pu battre la japonaise si l’on suit le raisonnement de la WWE. Une chose à laquelle je ne préfère pas penser.

AJ Styles © vs Shinsuke Nakamura : Je tenais à remercier la personne qui a changé la place de ce match sur la carte. Terminer un Pay-Per-View sur un double low blow, je n’ose même pas imaginer le scandale que ça aurait fait. Mais bon au final, le match était vraiment sympathique à voir. Je reste déçu de ne pas voir Nakamura champion. C’est le grain de sable de mes pronostics étant donné que tous les autres étaient bons (hors kick-off).

Bobby Laslhey et Braun Strowman vs. Kevin Owens et Sami Zayn : Les deux canadiens se sont fait détruire certes, mais ce n’est pas la pire chose qui pouvait leur arriver. Les tensions pendant le match ne sont pas bonnes du tout. Le match est correct tout au plus alors qu’il n’y avait aucun enjeu. C’est un booking envoyé à la volée alors qu’il y a 3.5 mecs super talentueux dans ce match. Oui je compte Bobby Lashley comme une moitié car il n’arrive pas à me convaincre totalement.

Roman Reigns vs. Samoa Joe : Une nouvelle destruction mais cette fois-ci celle de Reigns dont le booking n’est vraiment pas bon. Ce sont deux poids lourds supposés autre “sommet” de leur roster respectif, il n’y a que Samoa Joe qui a prouvé qu’il pouvait tenir se rôle. À la limite, il aurait fallu que ce match soit sans disqualification pour avoir un vrai combat. Victoire de Reigns plus que logique s’il doit rester dans la course au titre. Joe arrivera sans problème à se relever très rapidement de cette défaite.

 

Les points positifs du show :

  • Le match pour le titre Intercontinental
  • AJ Styles et Shinsuke Nakamura : bons et constants 
  • La fin du Pay-Per-View quand les caméras rendent l’antenne
  • Jeff Hardy et Randy Orton s’en sortent relativement bien
  • Un show qui ne dure que 3 heures

Les points négatifs du show :

  • Aucun changement de titre
  • La fin du match entre Nakamura et Styles
  • Les fans qui quittent l’arène avant la fin du main-event
  • Elias mérite clairement mieux qu’un segment pareil
  • Pas de match de championnat pour les titres Tag Team, ni de Cruiserweight
  • L’absence de pyrotechnie, pour faire un minimum de bruit dans l’arène

Conclusion

Le Pay-Per-View en général est loin d’être exceptionnel. Ce n’est pas tant la qualité in-ring qui fait défaut, c’est surtout le manque de logique profond que l’on ressent devant certains matchs. Quelques semaines après le Superstar Shake-up, ce dernier n’aura pas fait que bien aux deux derniers shows majeurs de la compagnie. Il va falloir rapidement relever le niveau étant donné que le prochain Pay-Per-View sera Money in the Bank, l’un des favoris des fans surtout pour les Ladder matchs. Après cela, il faudra préparer la route vers Summerslam (avec un arrêt à Battleground) qui est tout de même le deuxième plus gros de la WWE.

[themoneytizer id=”15950-28″]