Résultats complets de SmackDown Live : Direction Backlash

13
SmackDown Live
Deux matchs annoncés pour le prochain épisode de SmackDown Live.

WWE SmackDown Live
Montréal, Canada
1er mai 2018

 

Avant que le show ne commence, on aperçoit Paige dans son bureau. La jeune femme annonce que Shane McMahon ne sera pas présent ce soir. Elle déclare également que le match entre AJ Styles et Shinsuke Nakamura à Backlash devient désormais un match sans disqualification.

Pour cet épisode de SmackDown Live les Superstars de la WWE sont une fois encore dans la ville de Montréal. Le show de cette semaine démarre avec le “Miz TV” dont l’invité n’est autre que le champion des Etats-Unis, Jeff Hardy.

The Miz est dans le ring et nous parle de son match de championnat ce week-end contre Seth Rollins. Il accueille ensuite Jeff Hardy et refuse de lui serrer la main car il a touché celles des fans.

Jeff Hardy se moque du Miz et de sa défaite au Greatest Royal Rumble et ce dernier n’apprécie pas. Il a un autre guest ce soir, Randy Orton. La vipère fait son entrée en coupant l’introduction du Miz.

L’animateur du “Miz TV” tente de créer le conflit entre Orton et Hardy suite au match de la semaine dernière contre Shelton Benjamin. Le champion US dit que c’est Sunil Singh qui est responsable de la défaite d’Orton.

Shelton Benjamin fait son entrée et rappel qu’il est le seul à mériter un match de championnat ici. Une bagarre éclate entre les quatre lutteurs et un match par équipe est organisé.

Tag Team match
Randy Orton et Jeff Hardy © battent The Miz et Shelton Benjamin
Par tombé
Après le match, Randy Orton porte un RKO sur Jeff Hardy

En coulisses, Renee Young interview Billie Kay et Peyton Royce. Ces dernières parlent de leur victoire la semaine dernière. Elles ont battu Asuka. La championne de SmackDown Live arrive à son tour. Carmella dit que ce week-end, elle va battre Charlotte à Backlash.

On voit ensuite un court segment en backstage où Sheamus lance un défi à Xavier Woods pour ce soir. Ce dernier accepte.

Rusev est en coulisses avec Aiden English…et Lana qui revient sur les écrans.

Big Cass arrive ensuite dans le ring pour parler de son match contre Daniel Bryan dimanche. Le lutteur dit que Bryan ne ressemble pas à une Superstar. Un athlète doit être grand et fort, ce qui n’est pas le cas de Daniel Bryan. Cass dit ensuite qu’il n’y aura pas de 5 stars match, mais plus un match de 5 secondes. Il demande ensuite à son adversaire de venir dans le ring et un mini Daniel Bryan fait son entrée. Cassady se moque du faux Bryan et ce dernier tente de le frapper. Big Cass le détruit avec un coup de pied et un arbitre vient le stopper.

Renee Young est dans le ring avec le champion de la WWE, AJ Styles. Le lutteur parle de son match sans disqualification à Backlash et le fait que Nakamura désire des excuses. AJ dit que Shinsuke pourra tenter tout ce qu’il veut, il va finir en morceaux un peu partout après le match de ce week-end. Le low blow sera le dernier de ses soucis.

 

Samoa Joe fait son apparition sur le stage. Le nouveau venu à SmackDown Live dit qu’une fois qu’il en aura terminé avec Roman Reigns, il s’occupera du titre de la WWE, peu importe si c’est AJ Styles ou Shinsuke Nakamura qui le détient après Backlash. Le japonais arrive dans le ring et parvient à porter un autre low blow au champion en titre.

Singles match
Xavier Woods bat Sheamus
Par tombé

En coulisses, Paige retrouve Mandy Rose et Sonya Deville. La general manager de SmackDown Live dit que le clan Absolution est définitivement mort.

Main-event
6-Woman Tag Team match
Asuka, Charlotte Flair et Becky Lynch battent Peyton Royce, Billie Kay et Carmella ©
Par soumission
Peyton Royce n’a pas tenu le coup sous la pression du Asuka Lock et l’australienne a finalement abandonné.

 
  • Pingback: Aiden English considéré comme étant le "boulet" de Rusev ?()

  • Pingback: Très bonne nouvelle pour les fans de Daniel Bryan()

  • Pingback: Et si Jeff Hardy reprenait son ancien theme song prochainement ?()

  • Pingback: Peyton Royce : "Eddie Guerrero est la raison pour laquelle je lutte"()

  • Banest

    Un peu oui mais t’as pas été le seul ^^

  • Dayne

    Pas mauvais en soi mais il ne s’est pas passé grand chose quand même… A part Styles vs Nakamura et Charlotte vs Carmella, le reste c’est +- du remplissage en attendant que Backlash soit passé pour démarrer des storyline, et ça se voit.

    Le segment de Cass, je n’ai pas de mots. J’étais gêné de regarder ça, je m’en sentais mal devant mon écran tellement c’était malaisant et mauvais…
    Il passe son temps à gueuler comme un putois pour passer au-dessus des huées sans le moindre début de jeu d’acteur pour interagir avec le public, en débitant son texte comme un robot. Aucune présence, aucun charisme, aucun acting, aucune gimmick (enfin si, apparemment être grand=une gimmick …).

    Ca fait combien de temps qu’il est à la WWE en comptant NxT, 5 ans? Pour ce résultat? Avec une absence telle de in-ring qu’on croirait voir un mauvais brawler des années 70?

    Et il y en a encore en coulisse qui pensent que ce gars peut être un lutteur solo crédible, en 2018? Pire, c’est lui qu’on push alors que Rusev est jobber et que Tye Dillinger est inutilisé?

    Même quand on pense qu’ils touchent le fond ils parviennent encore à creuser.

    • BillHsi2

      je les même pas regarder tellement que se mec et médiocre.

    • OuarYor

      Ah non mais je le défendais légèrement la semaine dernière car son micro était “correct” mais là c’était tellement affligeant ce segment… Ce truc du nain était déjà pas drôle la première fois que la WWE nous a fait le coup, ça l’est encore moins la 10ème fois. Et cette Big Boot que personne n’a vu venir, mais alors pas du tout. je tiens d’ailleurs à préciser qu’il lui faut un nain pour pas qu’il la botche sa Big Boot.

      Ce Big Cass va vite sortir du paysage vu comment il fait réagir le public en plus.

    • ChaoticPilot

      Je suis pas d’accord avec toi pour Rusev, pour moi c’est loin d’être un jobber, Rusev et Aiden English c’est minimum la mid card, voire upper midcard comme Big Cass (malheureusement)
      On donnerait pas un jobber à l’Undertaker dans un show comme le GRR…

      • Dayne

        Ben si, c’est exactement ce qu’il fait : il jobbe. Ce n’est pas parce qu’il jobbe dans la midcard voir l’upper midcard que ce n’est pas un jobber. Il perd (presque) tous ses matchs (à quand remonte sa dernière victoire en 1v1?), ne bénéficie d’aucune storyline qui le met en avant et son rôle consiste surtout à mettre en avant les autres justement. Son traitement est celui d’un jobber, de luxe peut-être, mais jobber quand même (un peu comme Ziggler ou Zayn lorsqu’il était face).

  • Pingback: Backlash : Jeff Hardy défendra son titre contre Randy Orton()

  • Pingback: Backlash : Une stipulation ajouté pour un match de championnat()

  • BillHsi2

    Très moyens se Sdlive pas d’arriver nie de almas nie de sanity c’était redondons