Le portrait indy : Zack Sabre Jr.

21
Le lutteur britannique : Zack Sabre Jr.

Après quasiment deux mois d’absence, le portrait indy est de retour sur Catch au Quotidien. La Wrestlemania week étant terminée, il est l’heure pour moi de vous présenter un nouveau lutteur indépendant. Comme je vous l’avais annoncé à la fin du précédent portrait consacré à Kota Ibushi (toujours disponible ici), nous allons revenir sur le parcours du lutteur britannique, Zack Sabre Jr. Let’s go !

Nom : Zack
Prénom : Sabre Jr.
Âge : 30 ans
Taille : 183 cm
Poids : 85 kg
Nationalité : Anglaise
Prise de finition : Penalty Kick (PK), Cross Armbreaker

Un début de parcours très prometteur

Le 19 juin 2004, la fédération britannique nommée la NWA-UK Hammerlock découvre un jeune lutteur de seize ans à peine en la personne de Zack Sabre Jr. Rapidement, le nouveau venu sur le circuit indépendant outre-Manche va se développer dans des petites fédérations très peu réputées. Même si elles n’étaient pas très populaires, ces dernières auront vu défiler les futurs grand noms de la scène indépendante comme Adam Cole, Tommy End (Aleister Black), Marty Scurll ou encore Daniel Bryan. L’Europe va devenir une très bonne rampe de lancement pour Zack, son attention se portera surtout sur l’Allemagne et plus précisément la wXw. Durant la période 2008-2010, il y affrontera des lutteurs tels que Eddie Edwards, TJP ou encore les Young Bucks. Son talent va lui permettre de remporté des titres dans la fédération allemande mais aussi à la IPW :UK avec un certain Marty Scurll.

La spécialité de Zack Sabre Jr. : les prises de soumissions

Zack Sabre le globe-trotteur

Le lutteur aura beaucoup profité de son passage sur le circuit européen, mais il va comprendre que son exportation dans d’autres pays est nécessaire s’il veut devenir un lutteur clé du circuit indépendant. C’est ainsi qu’il finira par atterrir au Japon et plus précisément à la NOAH (fédération supérieure à la New Japan avant sa récente “explosion”). Dans le pays du soleil levant, le britannique affronte des athlètes très réputés dans cette partie du monde et notamment l’un des plus illustres, Jushin “Thunder” Liger. Partager le même ring que lui est un honneur pour beaucoup dans ce business. Zack en profitera pour remporter deux titres de champion par équipe junior au sein de la NOAH.

Zack Sabre Jr. en tant que champion par équipes Junior de la NOAH.
[themoneytizer id=”15950-28″]
 

Le Japon est un excellent territoire pour faire progresser certains talents souhaitant s’améliorer dans le ring. Zack Sabre Jr. décide également de s’essayer au circuit indépendant américain. En l’espace de quelques années, il deviendra l’un des visages du circuit US en combattant dans des promotions telles que la Evolve, la Progress, la CZW ou encore la PWG en 2014. Son premier combat dans la fédération de Reseda (la PWG) était un match par équipe avec des futurs tops stars de l’indy. Zack Sabre était associé à Kenny Omega et Chuck Taylor pour faire face à Adam Cole et l’équipe numéro une du circuit, les Young Bucks. Début 2016 il deviendra même champion de la PWG en battant Roderick Strong. Il conservera cette ceinture pendant 489 jours. Pendant son règne, il capturera également le titre de champion de la Evolve qu’il défendra pendant 404 jours. 

Zack Sabre Jr. aux côtés de Marty Scurll et Tommy End (Aleister Black).

Zack Sabre Jr. a atteint les sommets du circuit indépendant américain avec les deux règnes précédemment évoqués. Ses compétences finissent par intéresser les officiels de la WWE. Le lutteur participera au tout premier Cruiserweight Classic de l’histoire aux côtés de talents comme Johnny Gargano, Kota Ibushi, Cedric Alexander, Tommaso Ciampa ou encore Akira Tozawa. Il effectuera un très beau parcours qui sera stoppé par Gran Metalik lors de la demi-finale. Les officiels de Stamford avaient décidé d’organiser une finale entre Kota Ibushi et Zack Sabre Jr. . Les deux lutteurs ont refusé l’offre de la WWE pour se consacrer à une autre fédération, la New Japan Pro-Wrestling.

Zack Sabre Jr. contre Tyson Dux lors du premier tour du CWC.

Et maintenant ?

Depuis maintenant plusieurs mois, Zack Sabre Jr. se concentre d’avantage sur son parcours au sein de la NJPW. Le style de lutte du britannique plait énormément aux fans japonais et la compagnie l’a très récemment mis en avant. Le 21 mars dernier, il est devenu le tout premier lutteur originaire du Royaume-Uni à remporter la New Japan Cup. Zack est parvenu à battre en finale l’un des piliers de la compagnie, Hiroshi Tanahashi. Un coup de chance ? Certainement pas. “The Ace” avait été battu lors de la première journée de la G1 Climax 27. Suite à sa victoire pour la NJ-Cup, Zack Sabre Jr. s’est donc mesuré au champion poids lourd IWGP, Kazuchika Okada lors de Sakura Genesis. Malgré une forte résistance au champion, il finira par s’incliner face au leader de Chaos. 

Zack contre Okada à Sakura Genesis.

Mon avis :

Zack Sabre Jr. est très impressionnant pour son jeune âge. À seulement 30 ans, son parcours sur la scène indépendante est l’un des plus remarquables. Excellent technicien, je pense qu’il doit posséder au minimum une bonne quarantaine de prises de soumissions dans son arsenal. Il est capable d’en appliquer dans toutes les situations et sur des gabarits différents, c’est surement la sa plus grande force. Etant très fan de catch technique, Zack Sabre Jr. ne me satisfait pas à 100%. Dans sa lutte, les impacts physiques sont très rares ce qui donne parfois un côté “mou” au match. On peut très bien être technique tout en ayant de la puissance lorsqu’il s’agit de s’attaquer à des lutteurs plus imposant que soit. Shibata, Omega, Ibushi, Naito, Tanahashi lui sont supérieurs dans ce domaine.

Les matchs à voir de Zack Sabre Jr. :

  • Zack Sabre Jr. vs. WALTER : PWG All Star Weekend 13 – Nuit 2
  • Zack Sabre Jr. vs. Hiroshi Tanahashi : G1 Climax 27 – Nuit 1
  • Ricochet vs. Zack Sabre Jr. : PWG Battle Of Los Angeles 2015 – Nuit 2
  • Kazuchika Okada © vs. Zack Sabre Jr. : Sakura Genesis 2018
  • Zack Sabre Jr. vs. Matt Riddle : PWG Time is A Flat Circle 2018

 

C’est ainsi que s’achève ce huitième portait indépendant sur Catch au Quotidien. N’hésitez surtout pas à laisser votre avis dans les commentaires prévus à cet effet. Le prochain numéro sortira au début du mois de juin et sera consacré non pas à un lutteur mais bien à une lutteuse du circuit indépendant fan de Lucha Libre.

[themoneytizer id=”15950-28″]