Greatest Royal Rumble : Les hauts et les bas du Pay-Per-View

24
Review du Greatest Royal Rumble.

Avant de commencer cette review du Greatest Royal Rumble, je tenais à remercier toutes celles et ceux qui ont réagi en temps réel sur la page consacrée aux résultats. Beaucoup de monde, beaucoup d’échanges, un grand merci.

En ce qui concerne la review qui va suivre, cette dernière sera basée uniquement sur mon avis personnel du show d’hier soir en Arabie Saoudite. Mon avis ne reflète en aucun cas l’avis de tous les fans ayant regardé le show. Je vais revenir sur chacun des matchs qui composaient cette carte de manière assez brève. Je ferais également une liste de mes points positifs et négatifs du show ainsi qu’une conclusion personnelle. Libre à vous de faire de même dans les commentaires prévu à cet effet.

Review

John Cena vs. Triple H : J’ai déjà vu des matchs d’ouverture lents. J’ai déjà vu des matchs d’ouverture avec un in-ring faible. J’ai déjà vu des matchs sans aucune construction. Mais je n’avais encore jamais vu un match qui rassemblait tous ces critères dans un show avec autant de moyens.

Cedric Alexander © vs. Kalisto : Après 15 minutes de souffrance avec le combat précédent, j’ai enfin vu du catch. Certes la construction de la rivalité n’était pas présente, mais le match était relativement bon, les deux lutteurs se sont pas trop mal débrouillés. Je pensais honnêtement qu’ils auraient moins de temps d’antenne que ça, mais voilà, 10 min c’était parfait, rythmé, propre. Comme quoi ce n’est pas très compliqué.

The Bar vs. Matt Hardy et Bray Wyatt : Victoire sans trop de surprise de Hardy et Wyatt, c’était la chose la plus logique à faire. L’association entre les deux lutteurs fonctionne assez bien et cela ouvre de nouvelles portes pour la division Tag Team de RAW avec pas mal de challengers. En bref, un match de championnat qui se regarde sans prise de tête.

Jeff Hardy © vs. Jinder Mahal : “The Charismatic Enigma” conserve sa ceinture. Une fois encore, le résultat est logique avec le récent Shake-up. Même si Jinder a quitté l’arène sans titre, il repart avec la palme du plus beau botch in-ring de toute la soirée. Je précise bien in-ring car nous avons un autre champion dans une autre catégorie dans le Rumble match.

The Bludgeon Brothers © vs. The Usos : En suivant mon fil d’actualité sur Twitter, je me suis rendu compte que beaucoup jugeaient ce match comme étant “identique” à celui observé lors d’un récent live-event. Si c’est le cas, ce serait bien dommage et ce même si le match reste sympathique à regarder. Ce n’est clairement pas dans ce genre de show que va briller la division Tag Team de la WWE (RAW comme SmackDown Live).

[themoneytizer id=”15950-28″]
 

Seth Rollins © vs. The Miz vs. Finn Balor vs. Samoa Joe (Ladder match) : Eh bien voilà, ça c’est un bon combat ! Quatre très bons compétiteurs, une excellente stipulation, une ceinture prestigieuse, que demander de plus ? Tous ont parfaitement rempli leur rôle dans ce match. Petite info supplémentaire (c’est cadeau). Sachez que Seth Rollins reste invaincu dans un Ladder match et toutes les autres variantes auxquelles il a participé à la WWE. C’est également la seconde fois qu’il défend et conserve son titre dans un match de l’échelle (le premier était contre Dean Ambrose en 2015).

AJ Styles © vs. Shinsuke Nakamura : Le match était non seulement meilleur que leur précédent affrontement, mais il était aussi le meilleur de tout le show. Deux des meilleurs lutteurs en activité à la WWE, je pourrais les regarder combattre tous les soirs sans problèmes. Légèrement déçu du double décompte à l’extérieur cependant. Une disqualification de Shinsuke Nakamura après un low blow aurait été mieux d’après moi. Ce combat signe officiellement la fin de ma série de pronostiques qui étaient tous exacts jusqu’à présent.

The Undertaker vs. Rusev (Casket match) : Oui, l’Undertaker est forme, mais ça personne n’en a parlé, ou alors très peu. Beaucoup se plaignaient de sa lenteur dans ses récents matchs. Même si le Phenom n’est plus tout jeune, il n’a jamais été le plus rapide des lutteurs de toute manière. Rusev a été impeccable dans ce match, il a très bien vendu les coups, le Taker en a fait de même. La victoire n’est pas très surprenante, je n’aurais cependant pas parié sur English dans le cercueil également. De plus, le match aura duré 23 secondes de plus que le Steel Cage match.

Brock Lesnar © vs. Roman Reigns (Steel Cage match) : Je me suis trompé sur seulement deux pronostiques pour le Greatest Royal Rumble, et les deux concernaient les matchs de championnat majeurs. Celui avec Lesnar et Reigns était juste passable. Je ne suis pas un grand fan de ce genre de stipulation. J’ai quand même trouvé la fin intéressante et le travail de Paul Heyman était juste parfait (même pendant le pre-show).

Greatest Royal Rumble : Mis à part la victoire de Braun Strowman (plus que méritée au passage), le héros de ce match et du show toute entier reste incontestablement Titus O’Neil. Ma seule déception concernant sa chute c’est que je ne l’ai pas vu en direct. Un moment d’égarement, ou de fatigue. Il y aura eu de très bonnes choses comme la performance de Daniel Bryan, l’apparition de Strong et Knight, le dynamisme de Rey Mysterio, Elias complètement en feu, etc…

 

Les points positifs du show :

  • Chris Jericho, peu importe où il se trouvait
  • The Undertaker en bonne condition physique
  • Le match pour le titre de la WWE
  • Le trophée du Greatest Royal Rumble loin d’être horrible
  • Braun Stowman vainqueur du Greatest Royal Rumble
  • Matt Hardy et Bray Wyatt champions
  • La présence de quelques lutteurs de NXT dans le Rumble
  • Elias qui se paye Orton et Kurt Angle dans le Rumble en plus d’éliminer trois lutteurs d’un coup.
  • La vue de caméra au dessus du ring assez originale
  • Le stade

Les points négatifs  du show :

  • L’absence de la division féminine
  • Les feux d’artifices qui font passer Wrestlemania pour un live-event
  • L’absence de Kane dans le Rumble…
  • … tout comme celle de Santino Marella (à la place d’Hornswoggle)
  • La ceinture remportée par Strowman
  • Un public totalement absent pendant les matchs
  • Aucun match dans le pre-show

Conclusion 

Un show navrant dans l’ensemble malgré quelques combats relativement bons. Le public n’en avait strictement rien à faire du show sans parler du premier rangs. Dépenser autant d’argent pour produire une telle chose je ne pensais pas que c’était possible même en 2018. Après, il faut prendre du recul sur ce Pay-Per-View, la WWE n’était pas en Arabie Saoudite pour sortir le meilleur show in-ring de son histoire. Il s’agissait surtout d’une opération séduction et rien d’autre. Les enfants étaient contents, il y avait des feux d’artifices, des lutteurs locaux, des retours, des grosses stars comme l’Undertaker, Triple H, John Cena, etc… Notre plus grosse erreur aura été d’en attendre beaucoup trop pour ce show. C’est souvent comme ça que l’on est déçu par ce que l’on voit.

[themoneytizer id=”15950-28″]