Review NXT TakeOver : Le mélange parfait entre passion et émotion

20
Ciampa vs. Gargano Le match du siècle à TakeOver ?

La nuit dernière au Smoothie King Center se déroulait le dernier NXT TakeOver à la Nouvelle-Orléans. Le show en question avait la lourde de tâche de démarrer le week-end catch de la WWE (hors Axxess) avant le lancement officiel de Wrestlemania 34 ce soir. Aujourd’hui sur Catch au Quotidien, nous allons revenir match par match sur un Pay-Per-View qui s’annonce déjà comme culte dans l’histoire de la WWE. Let’s go !

 

NXT North American Championship Ladder Match
EC3 vs. Adam Cole vs. Killian Dain vs. Ricochet vs. Velveteen Dream vs. Lars Sullivan

Annoncé comme étant le match d’ouverture au cours du pre-show, ce Ladder match était attendu par un très grand nombre de fans à travers le monde entier. Six des lutteurs les plus en vogue à NXT actuellement dans l’un des matchs favoris des fans, un combo gagnant pour ce TakeOver. Les deux monstres que sont Sullivan et Dain ont parfaitement rempli leur rôle c’est-à-dire détruire les autres compétiteurs. Velveteen Dream a une nouvelle fois montré qu’il était l’avenir de ce show en volant presque la vedette à Ricochet avec sa descente du coude depuis le sommet d’une échelle. Mais toute de même, avoir la chance de voir Ricochet dans un ring de la WWE ça n’a pas de prix ! Reste enfin mes deux favoris pour remporter ce combat, EC3 et Adam Cole. Ne vous y trompez pas, la victoire de ce dernier est la meilleure chose qui pouvait se produire pour le titre Nord Américain. Cole est populaire, doué dans le ring, un heel très efficace, il est le leader d’un clan (donc plus difficile à atteindre) et c’était en toute honnêteté la meilleure option possible après sa performance lors de TakeOver War-Games et TakeOver Philadelphie.

Note du match : *****

Le premier champion Nord Américain de NXT, Adam Cole.

NXT Women’s Championship match
Ember Moon © vs. Shayna Baszler

Dans mes pronostiques pour ce TakeOver, j’avais précisé que je n’avais pas grand chose à faire de ce match. Ce fut pire que prévu en réalité, la victoire d’Adam Cole m’a complètement déconnecté du show. Mais ne vous inquiétez, l’erreur a été rattrapé plus tard. Le match entre Moon et Baszler est nettement bien meilleur que celui proposé lors de la précédente édition de TakeOver Philadelphie. Cependant, ça reste bien trop faible pour figurer dans l’histoire des meilleurs matchs de la division féminine à NXT. Ember Moon semble complètement dépassée lorsqu’elle tombe sur des adversaires utilisant des Sleeper Hold. Il y a eu de plus belles manières pour céder son titre après un premier règne. Bref grosse déception en espérant que les officiels se décident à mettre plus en avant des lutteuses comme Nikki Cross, Kairi Sane, Dakota Kai ou ma favorite, Candice LeRae.

Note du match : ** (parce que c’est le Wrestlemania week-end)

Point positif du match ? Tout ce qui se passe avant en réalité.

NXT Tag Team Championship Match – Finale du Dusty Rhodes Classic
Adam Cole et Kyle O’Reilly © vs. The Authors of Pain vs. Pete Dunne et Roderick Strong

Absent pour cause de blessure, Bobby Fish est forcé de laisser sa place à Adam Cole pour défendre les titres tag team de NXT. C’est donc associé au nouveau champion Nord Américain, que Kyle O’Reilly s’avance pour affronter les deux autres équipes du match. Pendant la quasi-totalité du combat, il sera seul à défendre les couleurs de son groupe après que son leader ait été envoyé à travers la table des commentateurs. Le combat entre les cinq hommes restant est vraiment bon à regarder, Akam et Rezar ont fait d’énormes progrès ces derniers mois en duo et l’association Dunne/Strong constitue le tournant majeur du match. Après avoir trahi son partenaire, Roderick Srong décide d’offrir la victoire à O’Reilly avant de rejoindre l’Undisputed Era. Probablement la meilleure chose qui pouvait arriver à Strong à NXT. Le lutteur va ENFIN pouvoir montrer tous ses talents en tant que Heel. La suite s’annonce plus que prometteuse.

Note du match : ****

Untouchable, Unstoppable, Undisputed

NXT Championship Match
Andrade ‘Cien’ Almas © vs. Aleister Black

Très populaire, les fans attendaient depuis plusieurs mois maintenant de voir Aleister Black dans un match de championnat, et quel match ! Faisant partie des meilleurs lutteurs au sein de NXT, les deux hommes ont prouvé durant leur match qu’ils méritaient cette place. Même si ce dernier reste un cran en dessous entre Gargano et Almas, il n’en reste pas moins l’un des meilleurs de l’histoire de NXT. Le duo Zelina/Andrade fonctionne parfaitement bien et la jeune femme n’hésite pas à se donner à 100% dans un match où elle ne lutte pas, du très grand professionnalisme. Quasiment un an jour pour jour après ses débuts à NXT, Aleister Black marque de son nom l’histoire du titre NXT avec une performance digne des plus grands Pay-Per-View.

Note du match : ****

La force et la précision d’Aleister Black font tomber Almas de son trône.

Main-event
Unsanctioned Match
Johnny Gargano vs. Tommaso Ciampa

En écrivant cette review, j’ai passé plusieurs minutes à tenter de trouver des adjectifs pour décrire au mieux le combat auquel nous avons assisté. Magnifique ? Grandiose ? Surréaliste ? Splendide ? Des termes qui paraissent bien faibles comparés à la qualité du match entre Gargano et Ciampa. Ce dernier est sans nul doute le meilleur Heel actuellement en activité à la WWE, aucun ne lui arrive à la cheville. En face de lui se trouvait son ancien partenaire et ami, Johnny Gargano. Le lutteur originaire de Cleveland dégage une intensité absolument incroyable et qui nous rappelle pourquoi ce sport est l’un des plus beaux au monde. Johnny Gargano revient à NXT, Tommaso Ciampa a délivré le match de sa vie, il n’y a plus qu’une chose à dire, bravo et merci messieurs pour ce moment d’anthologie !

Plus qu’un simple match, un symbole.

Note du match : ****** 
Oui, ce combat peut clairement rivaliser avec l’affrontement entre Kenny Omega et Kazuchika Okada.

Les choses à retenir :

  • Le match d’ouverture excellent
  • Adam Cole et Aleister Black enfin champions
  • Velveteen Dream et Ricochet ont beaucoup d’avenir
  • Le Heel turn de Roderick Strong
  • Le main-event 

Les choses à oublier :

  • Les quelques botchs dans le Ladder match 
  • Le match féminin entre Moon et Baszler
  • Un public complètement soporifique pendant le Tag Team et le match féminin
  • Le règne relativement court d’Almas

Bilan personnel du show :

Pour faire simple, je n’avais plus aucune réaction à la fin de ce TakeOver. Pendant la totalité du show, j’ai connu toutes les émotions possibles que peut ressentir un fan de catch devant un produit de haute qualité. Après avoir frôlé l’arrêt cardiaque après la victoire de Cole, je me suis totalement ennuyé devant le match féminin. Ce n’est qu’après que j’ai retrouvé espoir en voyant Roderick Strong rejoindre l’Undisputed Era. J’étais ensuite très fier du travail accompli par Almas et Black dans le match de championnat pour le titre NXT. La fin du Pay-Per-View, je pense que je ne l’ai pas encore encaissé tellement elle a dépassé toutes mes attentes. Mon seul regret vis-à-vis de ce TakeOver, c’est mon unique échec pour le pronostique du match entre Gargano et Ciampa. Comme quoi la WWE est encore capable de sortir des shows mémorables.

[themoneytizer id=”15950-28″]