Résultats de Supercard of Honor XII : Cody Rhodes vs. Kenny Omega

5
Résultats du show de la ROH, Supercard of Honor.

ROH Supercard of Honor XII
Nouvelle-Orléans, Louisiane, USA
7 avril 2018

Pre-show

Demi-finale du tournoi Women of Honor
Singles match
Kelly Klein bat Mayu Iwatani
 
Demi-finale du tournoi Women of Honor
Singles match
Sumie Sakai bat Tenille Dashwood
 

Carte principale 

Singles Match
Chuckie T bat Jonathan Gresham
Par tombé
 
Singles Match
Punishment Martinez bat Tomohiro Ishii
Par tombé
 
Singles Match
Kota Ibushi bat Hangman Page
Par tombé
 
Finale du tournoi Women of Honor
Sumie Sakai bat Kelly Klein
– Nouvelle et première championne –
 
ROH World Six Man Tag Team Championship Ladder Match
SoCal Uncensored (Christopher Daniels, Frankie Kazarian et Scorpio Sky) © battent Flip Gordon et The Young Bucks (Matt Jackson & Nick Jackson)
 
ROH World Tag Team Championship Match
The Briscoes (Jay Briscoe & Mark Briscoe) © battent Hiroshi Tanahashi & Jay Lethal
Par tombé
 
ROH World Television Championship 
Last Man Standing Match
Silas Young bat Kenny King ©
Après le compte de 10
– Nouveau champion –
Austin Aries s’est présenté avant le début du match pour dire qu’il défierait le vainqueur du Last Man Standing.
 
Singles Match
Cody bat Kenny Omega
Par tombé
Malheureusement, Kenny Omega a reçu un double Superkick des Young Bucks accidentellement laissant ainsi le champ libre à Cody pour la victoire
 
ROH World Championship Match
Dalton Castle © bat Marty Scurll
Par tombé
 
[themoneytizer id=”15950-28″]

 

  • Pingback: Kenny Omega est-il encore le leader du Bullet Club ?()

  • RK27ZERO93

    Je viens tout, tout juste de finir le show… et c’est marrant parce que ce dont par quoi je commençais pour mes avis sur TakeOver (l’importance d’avoir une carte légère, mais efficace et bien structurée), se ressent là, le show est – je trouve – assez inégal et très loin de l’excellent show 16ème anniversaire du mois dernier.

    Il y a du bon, notamment avec Ishii qui ne déçoit absolument jamais qu’il soit au Japon, en Europe ou aux USA. Kota Ibushi qui a encore été énorme face à Hangman, le spot de la suplex sur la barrière était parfait. Et bien sûr, le Ladder Match des Bucks et Socal Uncensored était évidemment le meilleur match du show et de loin.

    Après ce show là fait partie de ceux qui dépendent à 80% d’une seule affiche. Et déjà, le fait de ne pas mettre Cody vs Kenny en Main Event te flingue à coup sûr ce qui passe après (le principe de vouloir garder la ceinture ROH en Main Event ok, mais quand t’as Cody vs Kenny sur la carte, et que ton champion c’est Dalton Castle, t’es obligé de faire un écart). Et là, ça a complètement été le cas, et en sachant en plus que Cody et Kenny n’ont pas forcément volés le show…

    C’était un bon match très WWE en un peu plus poussé quand même, Cody a été excellent dans toutes les séquences hors du ring, mais dès lors que le travail dans le ring doit parler, c’est mitigé et quand tu es face à une vraie superstar comme Kenny Omega dans un Main Event extrêmement attendu, ça ne suffit pas et ses limites se voient trop.

    Et au final le Main Event sera très anecdotique, ni bon ni mauvais mais on s’en fou quoi. Et si Ring Of Honor veut respecter les critères du titre principal absolument en Main Event (ce que je comprend et valide à 200%), ce n’est pas Dalton et Marty qu’il faut mettre, mais Jay Lethal et Jay Briscoe, ou Austin Aries et quelqu’un de cet envergure quoi.

    • RainMaker Bestintheworld

      Je te trouve sévère avec le M.E , je trouve Marty tellement fun et Dalton se débrouille super bien ça change des stéréotypes dans le catch sur les perso gays.

      Omega/Rhodes le plus gros du show moi j’ai apprécié mais je m’attendais aussi à mieux et est ce qu’on peut nous en vouloir après les matchs contre Okada ? Ou Naito ? Et les Bucks 20/20 c’est mon équipe préféré ! Par contre le match féminin c’était ennuyant et déçu de ne pas avoir + vu Tanahashi

      • RK27ZERO93

        C’est surtout fatiguant et inintéressant de toujours vouloir tout ramener et comparer à Okada vs Omega. Storytelling, intensité, selling, drama c’est les meilleurs matchs qui n’aient jamais existé et Okada est peut-être entrain de devenir le meilleur catcheur de tous les temps. Ni Gargano vs Ciampa, ni Almas vs Gargano ni Omega vs Jericho ou autre ne pourront toucher. C’est une des plus grosses pages de l’histoire qu’on a eu alors laissons là où elle est.

        Et c’est pareil pour les étoiles, j’ai l’impression qu’il n’y a plus que ça qui compte. Surtout quand les gens se les approprient n’importe comment et en font n’importe quoi (quand tu vois des 5 étoiles pour des spotfest booké en grande partie pour chauffer une foule..), c’est ridicule. Et faudrait-il déjà connaitre le (vrai) barème de Cornette avant.

        Et pour Tanahashi, c’est normal qu’il était peu présent. Les catcheurs Japonais de façon générale ne se foulent pas quand ils catchent à l’extérieur, dans ce genre de show un peu gala c’est plus leur nom sur l’affiche que leur match en eux même qui compte (sauf exception comme Ishii ou Kota Ibushi).

  • Y2J4ever

    J’aime beaucoup Omega et Cody, mais ensemble, j’ai pas trouvé ça très fameux. J’attendais sans doute trop de ce match, mais je pense que le style de Cody ne fonctionne pas avec celui d’Omega. Omega est complémentaire avec presque tout le monde, néanmoins il est assez maladroit quant il se retrouve face à quelqu’un de lent, et il y a quelques botchs assez gênants, surtout pour un match prévu depuis si longtemps.
    Après, niveau storytelling ( le plus important entre ces deux là ), c’est impeccable, les quiproquos avec les Young Bucks s’enchaînent et laisse présager une suite intéressante pour le Bullet Club. Globalement, le match ne rentrera pas dans l’Histoire pour son in-ring, mais pour la storyline, il est assez important.