Les stipulations/concepts que l’on aimerait revoir à la WWE

10
Seth Rollins après sa victoire dans un Steel Cage match contre Randy Orton en 2015.

Durant des décennies, les matchs de catch ont connus une évolution constante. Si au tout départ il s’agissait exclusivement de combat de lutte, la discipline aura permis d’instaurer des concepts et des stipulations pour le plus grand plaisir des fans à travers le monde. Que ce soit des matchs en cage, des matchs de l’échelle, des batailles royales ou encore des matchs à stipulation “Hardcore”, il existe une multitude de goût pour satisfaire les personnes présentent dans la salle.

Aujourd’hui sur Catch au Quotidien, nous allons dresser une liste de quelques stipulations et concepts que l’on aimerait voir revenir sur les écrans de la WWE.

Le Cyber Sunday/Taboo Tuesday :

Concept apparu en 2004 à la WWE sous le nom de Taboo Tuesday, pour ensuite devenir Cyber Sunday en 2006, ce show était basé sur les votes des fans. En effet, ces derniers pouvaient choisir les stipulations, les adversaires et les arbitres qu’ils souhaitaient voir parmi trois propositions de la WWE. Aujourd’hui en 2018, la compagnie de Stamford est plus que jamais connectée avec les fans du monde entier, il ne serait donc pas impossible de réutiliser ce concept de PPV à l’avenir.

Chris Jericho défendait son titre poids lourd contre Batista en 2008 avec un arbitre spécial désigné par les fans.

La RAW Roulette :

L’un des concepts les plus simples de l’histoire de la WWE mais aussi l’un des plus efficace. Instauré par Eric Bischoff en 2002, la RAW Roulette est très vite devenue populaire auprès des fans de la compagnie. Se rapprochant du style des casinos, elle donnait lieu parfois à des matchs totalement inédit, comme par exemple le tout premier Steel Cage match de RAW entre Lita et Victoria. Malheureusement, la compagnie n’a plus présenté ce concept depuis janvier 2013.

Eric Bischoff, le créateur de la RAW Roulette

– Le Iron Man Match :

Au cours de l’histoire de la WWE, cette stipulation a forgé la réputation de certains des plus grands noms de ce business. On pense à des lutteurs comme Kurt Angle, Brock Lesnar, John Cena, Randy Orton, Triple H, The Rock ou encore les deux premiers adversaires dans ce type de match, Shawn Michaels et Bret Hart. Alors certes, deux matchs de ce genre ont eu lieu durant la période 2016-2017, seulement, aucun de ces combats n’a réussi à atteindre un niveau digne des premiers affrontements. De plus, le dernier Iron Man match masculin en 1v1 remonte à 2009. Ayant l’un des rosters les plus talentueux depuis sa création, la WWE devrait sauter sur l’occasion et proposer une rivalité majeure qui inclurait cette stipulation.

Le tout premier Iron Man Match, Bret Hart © vs. Shawn Michaels pour le titre WWF à Wrestlemania 12.

– Le Three Stages of Hell Match :

L’une des stipulations préférée des fans, mais qui se trouve aussi être l’une des plus rares. En effet, seulement quatre combats de ce genre ont eu lieu à WWF/WWE. Durant les trois premiers, nous retrouvions Triple H qui a affronté Stone Cold, Shawn Michaels et Randy Orton. John Cena et Ryback sont les deux derniers lutteurs à s’être confrontés dans cette stipulation durant l’année 2013. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une série de trois match qui évolue à chaque fois vers quelque chose de plus violent. Street fight, Steel cage, Ladder match, Falls count anywhere, le type de combat parfait pour voir plusieurs stipulations en un seul et même combat.

Triple H en mauvaise posture contre Stone Cold Steve Austin.
[themoneytizer id=”15950-28″]