Triple H : “Le but est de créer une organisation basée en Europe”

12
Le COO de la WWE, Triple H.

A l’occasion de Wrestlemania 34 et afin de faire sa promotion, Sylvain Guernalec a pu s’entretenir avec le légendaire Triple H. De catcheur à temps partiel à Chef des Opérations à Stamford, ce dernier s’exprime en co-capitaine du navire de la WWE. N’hésitez pas à suivre Sylvain sur Twitter : @sylvainguern  et sur Facebook : Sylvain Guernalec.

Quelle est votre vision de l’évolution des shows NXT Takeover en général et aviez-vous conscience de l’ampleur que cela allait prendre ?

«Le premier NXT Takeover a eu lieu à Full Sail University, c’était d’ailleurs le premier show live à être diffusé sur le WWE Network, une vraie fierté. L’évolution du concept de Full Sail jusqu’au Brooklyn Center qui affichait complet, les chiffres sur le Network sont très bons. Je voulais que cela fonctionne, nous avons tout mis en œuvre pour que ça fonctionne mais le succès de ce show a dépassé nos ambitions ! Cela symbolise la passion qui anime nos équipes. NXT est à part, une identité à part, une sorte de longue vue sur le futur du business avec les stars du futur !»

Vu de l’extérieur, il semble que votre quotidien soit très chargé, entre la gestion des opérations de la compagnie, les apparitions dans les storylines, les vidéos de vos entrainements à minuit, comment gérez-vous tout cela et avez-vous du temps libre ?

«Quand j’ai du temps libre comme aujourd’hui je le remplis avec une conférence téléphonique avec vous (rires) ! Pour vous répondre, oui c’est très exigeant, oui c’est fatiguant mais la réalité est que je fais ce que je fais par passion. Ce milieu m’a tout apporté, j’y œuvre aujourd’hui avec plusieurs casquettes mais cela ne me semble pas être une corvée bien au contraire. Dès lors que la passion vous anime, aucune tâche ne vous semblera être du travail ! Il y quelques semaines, j’ai twitté avoir parcouru en quelques jours environ 33 800 km en avion, alors que la circonférence du globe est de 40 075 km. Cela symbolise mon quotidien !»

Quel est le statut du titre UK Championship aujourd’hui, Pete Dunne est actif au sein du roster de NXT mais 15 mois après sa création vers quoi voyez-vous ce titre évoluer ?

«Au moment où nous l’avons lancé (ndlr : le championnat), la scène anglaise était très dense et nous cherchons à capitaliser dessus, mais cette montée en force a été ralentie par des raisons divers et variées. Nous continuons à les incorporer via NXT. Des annonces sont à venir prochainement c’est tout ce que je peux vous dire pour le moment. Le but reste de créer une organisation basée en Europe !»

Wrestlemania en Angleterre ou en Europe, est-ce faisable ou non ?

«Chaque PPV de cet acabit représente une organisation très complexe, Wrestlemania s’étire sur une semaine et sa planification et exécution sont déjà très complexes à formaliser sur le sol US. L’exporter en Europe multiplierait la complexité de l’organiser. Cela dit, nous regardons dans de nombreuses directions pour matérialiser quelque chose. Les fans à travers le monde sont demandeurs c’est normal. Ne jamais dire jamais, un des Big Four, Wrestlemania ou un autre concept, tout est ouvert sur la table… Sans paraitre trop cliché, tout ce qui est bon pour le business a le potentiel d’arriver un jour ou l’autre (rires).»

Question standard et bateau : quel est votre match favori auquel vous avez participé à Wrestlemania ?

«Et bien le match qui a eu le plus de poids est celui que j’ai eu contre The Undertaker en Hell in a Cell avec Shawn Michaels en arbitre. Il a été nommé la fin d’une ère pour une raison, c’est lié à notre histoire, une histoire commune de longue durée et qui implique les 3 protagonistes. A la fin du combat lorsque l’on surplombe la foule sur la rampe, c’était un moment très spécial autant personnel que professionnel pour nous 3 !»

A Wrestlemania, vous allez être en équipe avec votre femme Stéphanie McMahon en face de vous seront Ronda Rousey et un de vos anciens adversaires Kurt Angle, quel est votre niveau d’excitation quant à ce match ?

«Il est à fond pour plusieurs raisons ! Ravi de retrouver Angle, c’est un athlète incroyable et effectivement notre rivalité fût intense. Retour dans la grande famille WWE, super comme General Manager mais de le voir en tenue de catcheur à Wrestlemania et de partager cela avec lui c’est historique et très flatteur pour moi. Vous imaginez que ce match sera le premier match à Wrestlemania pour ma femme, elle aussi se prépare et elle est très excitée par ce match. Chaque moment dans le ring est pour moi du bonus ! Et enfin, niveau signature, Ronda Rousey est une athlète d’une magnitude planétaire, une des athlètes féminines les plus reconnues dans le monde !  Elle se sent chez elle parmi nous, elle est à 200% dans ce projet. Ce match ce sont ces 3 facteurs qui le rende spécial et donc je suis très excité d’y participer.»

[themoneytizer id=”15950-28″]
 

Il est dit que Vince McMahon et Dana White (ndlr : patron de l’UFC) entretiennent une relation cordiale basée sur un respect mutuel, d’ailleurs les combattants de MMA ont toujours eu une place particulière dans le roster de la WWE, pouvez-vous nous en dire plus sur la relation commerciale entre la WWE et l’UFC ?

«Il y a du respect entre nos deux organisations, nous respectons le business respectif de chacune. Certains athlètes font le balancier entre ces deux mondes. Sorti de là, je pense que la comparaison s’arrête. Nous sommes une organisation globale spécialisée dans le divertissement sportif qui est animée par des personnages que nous créons, avec des scénarios et une volonté de divertir. L’UFC quant à elle est un sport légitime où la personnalité des combattants à moins d’importance que leur niveau en MMA. Nous mettons l’accent sur le charisme et les personnages. Brock Lesnar a su avoir du succès dans ces deux mondes. Nous sommes en contact, discuter des contrats des uns et des autres, et voir si des accords peuvent être trouvés. Nous avons une communication régulière avec Dana White à cet effet.»

Vous allez organiser un Royal Rumble historique à 50 en Arabie Saoudite en avril, que remporte le vainqueur de ce match ?

«Nous ne l’avons pas encore défini pour être honnête, dans les semaines à venir nous allons annoncer le prix du vainqueur de ce match. Nous sommes très excités à l’idée de développer la région du Golfe, nous avons beaucoup de fans là-bas et les Superstars ont hâte d’y être !»

Il y a beaucoup de rumeurs qui circulent au sujet de Brock Lesnar et de son contrat, pouvez-vous nous en dire plus ?

«Il n’y a pas grand-chose à dire pour le moment, Brock (Lesnar) est spécial, un gars unique, nous discutons mais ce n’est pas toujours simple de négocier des extensions de contrat avec lui (rires). Rien n’est clair et définitif pour le moment.»

_________________________________________________
Sylvain Guernalec est journaliste catch & MMA et coordinateur du Catch Corner du salon Paris Manga. Il est également connu pour avoir été la doublure du duo Agius et Chéreau pour la WWE avec le Groupe AB.
Rejoignez Sylvain sur Twitter : @sylvainguern et rejoignez le sur Facebook : Sylvain Guernalec