Jimmy Uso : “The Usos vs. The Young Bucks doit avoir lieu !”

17

« Pas un jour ne se passe sans que sur Twitter on nous parle d’un combat de
rêve The Usos contre les Young Bucks »

Sylvain Guernalec vous offre aujourd’hui l’interview exclusive pour CAQ de Jimmy Uso (co-détenteur des titres par équipe à Smackdown). Matt Jackson des Young Bucks a même réagi sur un des commentaires de Jimmy dans la semaine. N’hésitez pas à suivre Sylvain sur Twitter : @sylvainguern  et sur Facebook : Sylvain Guernalec.

Pour Wrestlemania 34, on vous propose une équipe à affronter qui soit en
activité au sein de la WWE, laquelle sélectionnez-vous et pourquoi ?

«Pour que Les Usos aient un match compétitif face à une équipe, je ne peux que
répondre les Hardy Boys. Leur style, leur aura et leurs années d’expérience face à ce que nous sommes devenus cela peut, je pense, créer quelque chose de très spécial pour l’univers de la WWE. On estime que nous avons passé un pallier les deux dernières années. Nous connaissions notre force et notre valeur, que la compagnie nous donne notre chance dans ce nouveau registre est extra.»

Justement d’où vient ce changement d’attitude et comment est-ce arrivé sur la
table ?

«C’est de nous, nous sommes ravis de pouvoir nous montrer sous une autre lumière.
Est-ce que vous nous aviez souvent entendu au micro avant de devenir des bad guys ?
Non, et depuis que nous avons endossé ce nouveau style en 2016, plus agressif, plus in
your face nous pouvons vraiment nous éclater. Déjà, au niveau vestimentaire, nous nous habillons de la sorte dans la vie de tous les jours : Baskets et casquette c’est notre look ça !»

[themoneytizer id=”15950-28″]

 

Vous faites partie de la dynastie des Samoas, illustre famille dans le catch avec
de nombreuses stars dont votre père Rikishi, de celle-ci qui est celui que vous
considérez comme le plus dur à cuire de tous ?

«Wow, sacrée question ; franchement j’ai envie de dire mon oncle Umaga. Non
seulement il a été très important dans notre carrière, notre entrainement et ce qu’on a appris mais en tant que catcheur il avait une puissance, une vivacité et une souplesse
même qu’on n’avait quasi jamais vu auparavant ! »

Vous avez mentionné les Hardyz comme l’équipe WWE à catcher, et si nous
ouvrons la discussion au circuit indépendant, qui choisiriez-vous comme équipe
face à vous dans le ring ?

«Pas une semaine ne se passe sans que sur Twitter, Instagram ou sur les autres réseaux sociaux on nous parle d’un combat de rêve The Usos contre les Young Bucks. Ils font des vagues partout, on nous en parle tout le temps. Super pour eux, mais comme je l’ai souvent dit ce n’est pas la même chose sur le circuit indépendant et ici (ndlr : la WWE). Donc je suis super impressionné par ce qu’ils font en dehors de la WWE mais qu’ils y viennent et on verra car ce match doit avoir lieu !»

Matt Jackson, la moitié des Young Bucks, a d’ailleurs répondu à Sylvain Guernalec sur Twitter à ce propos :

“Le sentiment est mutuel. J’adorerais affronter les Usos.”

Comment décririez-vous le style Uso au niveau de votre personnalité ?

«Je nous trouve dans cette zone grise là ou un Stone Cold était également. Qu’on nous
encourage ou pas, on est et on reste authentiques ! Les gens savent à quoi s’attendre
avec nous. On continuera sur notre lancée et c’est notre credo !»

[themoneytizer id=”15950-19″]

 

_________________________________________________
Sylvain Guernalec est journaliste catch & MMA (rédac chef de Catch Evolution, pigiste pour Catch Mag, Planète Catch, FightSport, Top Fight) et coordinateur du Catch Corner du salon Paris Manga. Il est également connu pour avoir été la doublure du duo Agius et Chéreau pour la WWE avec le Groupe AB, partenaire de CAQ, et ancien commentateur des Wrestle Kingdom de la New Japan Pro Wrestling. Sylvain Guernalec a rejoint l’équipe de Catch au Quotidien en tant qu’ambassadeur pour partager ses notes d’humeur, disserter et partager sans concessions ses ressentis et ses impressions sur ce petit monde fascinant qu’est le catch !
Rejoignez Sylvain sur Twitter : @sylvainguern et rejoignez le sur Facebook : Sylvain Guernalec