Raw 25 Review : La célébration de 25 ans de “sports-entertainment”

25

C’était le show de la WWE le plus attendu par les fans de la WWE, la célébration de 25 ans de sports entertainment. Après un bref instant de réflexion, il est temps de revenir sur cet épisode spécial de Monday Night Raw. Le show sera analysé par ordre chronologique des événements et nous verrons ensemble les bons et mauvais points du show, avant que je ne dresse un avis global du show. Les matchs ne seront pris en compte que dans le bilan global, étant donné leur nombre limité. Sans plus attendre, revenons sur la commémoration des 25 ans du porte-étendard de la WWE !

Stone Cold ! Stone Cold ! Stone Cold !

Le show s’ouvre sur Stephanie et Shane McMahon qui offrent à Vince une plaque commémorative. Le Vince McMahon refusant ce cadeau jugé “chip”/banal est LE Mr.McMahon qu’on aime voir. Un heel diaboliquement séduisant. Le refus de récupérer cette plaque était un bon élément pour que Vince insulte un peu le public, nous montrant qu’il a toujours été un Heel efficace. De plus, un Heel efficace se met toujours en travers de la route d’un Face et ce Face est arrivé très vite : Stone Cold Steve Austin. Au-delà du classique coup de la légende qui s’en prend à un heel et gagne toujours à la fin comme Starsky et Hutch, on a ici un vrai storytelling. Mr. McMahon et Steve Austin sont les deux rivaux par excellence et ont bâti à ce jour l’une des plus grandes rivalités du business, non pas de la WWE, mais bien de l’univers catch. Ces retrouvailles étaient magiques et font émerger à la surface des bons souvenirs pour ceux qui ont vécu l’Attitude Era en direct. L’angle était long, on attendait le Stunnner et on en a eu 3 ! Un sur Shane et un sur Vince, comme au bon vieux temps. Tout cela prouve que le personnage de Steve Austin est toujorus autant apprécié des fans.

 

Le retour attendu de l’Undertaker

Cet angle était attendu le plus par les fans de Stamford. Quasiment un an après nous avoir quitté de manière symbolique, l’Undertaker effectue son retour au plus grand bonheur des fans du Manatthan Center. Le “Phenom” arrive avec sa musique, sans éclairage spécifique, et se place au milieu du ring pour une promo. Après cela, c’était l’incompréhension total. Les fans présents dans l’arène ne savaient pas ce qu’ils devaient scander durant cette promo et pour cause, elle était vide. L’Undertaker annonce ses faits passés de manière (très très) brève, puis annonce que des hommes tels que Kane ou Mick Foley doivent reposer en paix. Certes, mais ensuite ? Jim Ross a essayé comme il peut de voir une menace ou un quelconque acte futur à cette promo, mais il n’en est rien. La seule explication plausible serait que l’Undertaker ait effectué cette promo parce qu’il devait être présent pour l’anniversaire de Raw, ni plus ni moins. Il n’y a donc absolument rien à en tirer et pour parler futur, si le Taker sera à WrestleMania, il est bien possible que sa rivalité commence en mars. Il faudra rester patient.

Une interview bien étrange

C’est le moment d’Edge et Christian…oups, juste de Christian finalement. On ne pointera pas Edge du doigt qui n’a pas pu participer au show suite à des problèmes personnels. Christian met donc en place le « Peep Show » avec comme invités Rollins et Jordan. C’était peut-être le peep show le moins bon de l’histoire, pourquoi ? Parce que Christian n’a quasiment posé aucune question avant que Jordan parte en one-man show. Cela dit, Jordan s’est attiré les foudres du public et c’est tout à son honneur car il jouait bien un rôle de Heel, un Heel très agaçant. L’arrivée de Cesaro et Sheamus n’haussera pas la barre vu qu’ils n’ont servi qu’à alimenter le propable turn de Jordan. Christian servait donc juste de prétexte à Rollins et Jordan pour être dans le ring, c’est bien dommage.

Le retour attendu de Chris Jericho

Parlons maintenant du retour de Chris Jericho, si on peut parler de retour. “The Ayatolah” était en coulisses, chambrant Elias en le traitant de « Stupid Idiot ». Il l’a ensuite inscrit sur la “liste de Jericho”. C’est dommage de ne voir Jericho que dans ce petit rôle. En effet, ce dernier revient de la NJPW avec un 5 stars match face à Kenny Omega. Pour l’anniversaire de Raw, on ne lui donne juste que le rôle d’amuseur de gallerie. Vous voyez ce qui ne va pas ? Les fans de catch qui regardent les deux compagnies ne pourront s’empêcher de doucement rire tant la différence de traitement est flagrante.

La vengeance d’Elias sur John Cena

Grosse performance d’Elias au niveau du chant. Utiliser les différents surnoms des légendes pour en faire une musique était appréciable, puis le Rock arrive et…ah, pas de Rocky. D’un point de vue personnel, j’aurais aimé voir The Rock débarqué pour chanter une chanson à Elias, mais à la place on a eu l’intervention de John Cena. Elias a pris le dessus sur lui, ce qui peut mener à un match entre les deux. Si tel est le cas, la WWE prévoit peut-être de donner de l’exposition à Elias et cet angle pourrait avoir son importance à l’avenir.

It’s Too Sweet, Suck It !

La DX a eu son habituel moment, comme lors du 1000e épisode, comme lors du 20e anniversaire et ainsi de suite. Là où auparavant DX nous offrait des moments mémorables lors des épisodes spéciaux de Raw, j’ai eu l’impression ici qu’il n’en était rien. Un speech habituel, qui ne visait que les fans assidus de DX qui ne se lassent jamais des catchphrases de la faction. L’arrivée du Balor Club est historique car elle relie indirectement la WWE et NJPW lors d’un seul angle. Un assaut du Balor Club aurait été plus judicieux dans ce cas et si Hogan n’était pas en froid avec la WWE, on aurait pu avoir la NWO à leurs côtés. La NWO et une partie du Bullet Club originel (nommé Balor Club à la WWE) qui attaquent la DX, j’aurais aimé voir ça autre que sur un jeu de simulation de booking bien connu. Cependant, il faut reconnaitre l’envie de bien faire des officiels sur ce coup. Il y a cinq ans personne n’aurait vu cela venir.

L’angle final

Voilà un angle habituel. Les acteurs du main event du prochain payperview se retrouvent, se battent et le manager général essaye de les en empêcher dans une tentative désespérée. Emmener les légendes comme garde-fou était inutile dans la mesure où il n’y pas eu de célébration, mais un Strowman qui fait ce qu’il sait faire de mieux. Je qualifie cet angle de très mauvais. Comparons-le à celui du 15e anniversaire de Raw en 2007. Le dernier angle de ce show était à peu-près le même entre Stone Cold et Mr.McMahon. Cependant, le “rattlesnake” va humilier Vince et le virer hors du ring avant d’appeler tout le roster à le rejoindre sur le ring. Le “chairman” sera banni du ring tandis que tous les autres célébreront l’anniversaire du show, c’était une réelle commémoration.

Mon avis global

Ce show m’a énormément déçu tant l’attente que j’en avais était grande, surtout quand MVP a été annoncé sur la liste des légendes qui apparaitraient dans le show. Montel Vontavious Porter s’est retrouvé à jouer au poker avec l’A.P.A pendant quasiment 3h. Cette partie de poker était le fil rouge de l’émission, ce qui est faible pour commémorer l’anniversaire de la “plus longue émission hebdomadaire de l’histoire”. Aussi, vu l’exploitation des femmes et légendes revenues pour ce show, je ne peux que constater une chose : la WWE veut rompre le contact avec ses fans plus âgés. En effet, il n’y a eu aucun moment marquant durant ce show et les Superstars d’hier ont été sous-exploitées, tout comme les Superstars d’aujourd’hui. Il n’y a pas eu de chocs des générations vraiment significatifs (hormis la DX et le Balor Club), ni la confrontation entre les lutteuses de différentes époques. Pourtant, il est quasiment certain que Trish Stratus, Torrie Wilson ou encore Kelly Kelly participeront au Royal Rumble match féminin. Les matchs présentés durant ce show étaient très rapide et peu convainquant, même si je comprends que les angles ont été mis en avant durant ce show, je reste sur ma faim. Je suis aussi attristé de voir que les 25 ans de Raw ne resteront pas gravés dans ma mémoire comme a pu l’être le 15e anniversaire dont je me souviens très bien sans l’avoir revisionné une seule fois. Je n’ai pas eu l’impression d’avoir vécu une célébration, mais avoir vu du fan service maladroit. Voir la WWE s’accrocher à leurs stars de l’Attitude Era (période prolifique de la fédération) montre que la compagnie veut aller de l’avant et construire une nouvelle histoire avec les plus jeunes d’entres nous, tout en essayant de garder les anciens fans encore le plus possible. Mon ressenti général étant que la WWE n’a pas voulu faire de ce show un show mémorable, le laissant passer comme ça, d’un claquement de doigts.

Bons points :

-L’ouverture du show avec Steve Austin et les McMahons ;

-La « passation de pouvoir » entre la DX et le Balor Club ;

-Le 8e sacre du Miz;

Mauvais points :

-La sous-exploitation de MVP, Chris Jericho et les anciennes lutteuses féminines ;

-L’absence de Shelton Benjamin et Randy Orton qui auraient mérité une quelconque exposition pour avoir écrit de belles pages dans l’histoire de Monday Night Raw ;

-L’absence du Rock ;

-Un programme plus PG que jamais ;

-L’idée de la double location qui aura plus handicapé la WWE qu’autre chose et laissé des fans de côté ;

  • ItsMe

    Moi j’ai bien aimé mais c’est vrai que c’est dommage que la promo du Taker ne servait à rien.

  • UnderKane

    C’était vide..
    Autant le Raw 1000 j’ai adoré, j’avais ce sentiment de nostalgie et il amenait quelquechose pour les rivalités en cours, autant là ca n’a servie strictement à rien, si ce n’est voir qui est encore vivant et en bonne santé.

    Déja que j’ai plus de hype pour la wwe mais evec ca…
    On s’éloigne trop de ce que c’est que le catch.
    Ca tombe dans la parodie d’une comédie, sans le côté comique…

    Je retiens juste Elias le MVP de la soirée, sans mauvais jeu de mots, SCSA et McMahon, leur feud est eternelle et des images de Punk dans les clips.

    • Nan mais le traitement de MVP m’a blessé…vraiment.

  • RainMaker Bestintheworld

    Bons points aussi : Les “too sweet woop woop” en dédicace à Marty Scurll

    Mauvais point : Revival jobber
    Gros show de merde et pas de divertissement , pas de vrai en tout cas

  • Gigi

    Les autres mauvais points à noter c’est aussi les autres absences des anciens superstars comme Bret Hart (absent pour cause médical),Edge,Mr Kenendy et aussi de voir les anciens General manager confronter Daniel Bryan et Kurt Angle tout en donnant leurs avis sur sa performance en tant que GM.
    D’ailleurs en parlant des General Managers, je rêve de voir Teddy Long confronter Daniel Bryan en lui disant qu’il est très déçu de sa performance en tant que GM de SD et le blâmer de son favoritisme envers KO/Zayn,Bliss ou encore de son incapacité d’empêcher les interventions.

  • Cm Pingouin

    Quand tu penses que la DX a eut le droit à un segment de 20 min alors que Stone Cold n’a même pas pu faire une promo…

    • Je vois pas vraiment où est le problème. DX mérite totalement d’avoir un segment de 20 minutes. La qualité de cette promo c’est autre chose chacun se fera son avis. Personnellement j’ai bien aimé (même si bon c’est du déjà vu). J’y ai vu comme l’auteur de l’article une sorte de passation de pouvoir avec le Ballor Club et j’ai bien aimé aussi quand le public a chanté “too sweet woop woop”.
      Austin a fait du Stone Cold. Il est arrivé a mis des stunner au McMahon, a bu de la bière, a fait des doigts et s’est barré. Du grand classique, il y a pas besoin de plus c’était parfait.

      • Cm Pingouin

        Mouais une passation de pouvoir moi j’ai pas vraiment vu les choses comme tel c’était plutôt du fan service ainsi qu’un burial très violent d’une équipe de heel.

        Pour Stone Cold j’ai pas du tout aimé la manière dont il est devenue une caricature de lui même. Tout comme l’est devenu Ric Flair lors de son run avec Charlotte.

        • Oui c’était du fan service m’enfin ça ne m’a pas empêcher de bien aimer. Et le fait que ce soit du fan service n’empêche pas qu’il y a eu une passation de pouvoir. Après tu considères peut-être que c’est raté mais franchement je pense que c’est ce qu’ils ont voulu faire.
          Pour Austin il a toujours fait ça. Il se pointe il fait des stunner et boit de la bière. Après je pense que c’est surtout que tu l’aimes pas beaucoup. Je vois pas vraiment ce que tu peux lui faire faire d’autre sachant qu’il va pas revenir avec très longtemps. Les stunner au McMahon ça reste divertissant pour tous les fans de Stone Cold.

          • Cm Pingouin

            Ah non j’adore Stone Cold, mais je sais pas là ça a pas eut la même saveur c’était juste hop stunner pour faire plaisir à la foule. Du fan service en somme.
            J’ai rien contre le fait qu’il mette des stunners aux Mcmahon j’aime l’idée au contraire mais j’aurais aimé avoir un vrai segment construit avec une promo de Stone Cold.

            Pour en revenir à la DX je pense que c’est surtout eux qu’ils ont voulu mettre over, ils n’ont pas échangé un mot avec le Club et c’est dommage car il y avait quelque chose à faire.
            Et puis des réunions de la DX il y en a tout le temps donc bon à force ça perd de sa valeur ce genre de choses.

          • Pour Stone Cold j’ai bien aimé. Après comme tu dis il a pas eu de promo c’est vrai. Par exemple si tu prend son segment en 2005 pour RAW Homecoming là c’était beaucoup plus construit. Et en effet pour le coup c’était un bien meilleur segment que celui qu’on a vu lundi.
            Pour DX bien évidemment qu’ils ont voulu ce mettre over. C’est logique aussi mais je trouve que le Ballor Club en a également profité. Et oui il y eu quelques réunion DX (il y en a pas eu énormément non plus) mais pour un fan de la DX et de la nWo (Scott Hall et Sean Waltman la représentée) ça reste quelque chose de sympa de les revoir. Le seul bémol pour moi de ce segment c’est de voir The Revival dans cette situation. Ils auraient pu prendre une team heel de SD qui n’a aucun avenir.

  • Damien Sabathier

    Moi qui suis parfois nostalgique, je dois reconnaître que les meilleurs moments du show ont été servis par… les Superstars actuelles. Désolé, mais quand Elias explose la guitare sur Cena, quand le public conspue totalement Jason Jordan et SURTOUT quand le Miz remporte le titre, ben c’est là que j’ai le plus réagi. Carrément d’accord que voir MVP jouer au poker en backstage ça m’a troué le cul. Et même le pseudo “final” où tout le monde est réuni autour du ring …. même pas un gros brawl ! Que dalle ! Du déjà vu. DX ça suffit chaque fois qu’il y a un épisode spécial ils portent leurs finishers à tour de rôle (je me demande si c’est pas toujours dans le même ordre d’ailleurs). La seule surprise que j’ai eu, c’est de voir CM Punk dans les images arrêtées, pas vous ? Le reste, c’était du “hey regardez on était là y a 10 ans à faire les beaux jours on va rester 1 minutes sur la rampe et ciao !”.

    J’espère que cette absence TOTALE de storyline est dûe au Royal Rumble de dimanche. Mais à ce compte-là, pourquoi ne pas avoir attendu le Raw de lundi prochain pour célébrer les 25 ans ???

    Je reste perplexe…

    • Gigi

      Ils auraient du fêter ce Raw vers février pour que tous les anciens superstars soient là et mettre ce Raw en 4 heures.

      D’ailleurs dans ce Raw, je m’attendais voir Teddy Long confronter Daniel Bryan avec les autres anciens general managers comme Bischoff,Regal,Coach sur son manque de professionnalisme et sur son favoritisme envers les catcheurs heels comme Owens,Zayn,Bliss,Corbin mais surtout sur le fait qu’il met des stipulations horribles comme le Steel Cage match entre Bliss et Lynch ou encore le handicap match entre Styles Vs Owens & Zayn qu’on aura au Rumble.

      • Déjà qu’en 3h ils n’arrivent pas à plaire à tout le monde, alors en 4h ce sera quoi ?

        • Gigi

          Bah avec 4h bah tu peux faire un segment par exemple avec MVP qui confronte Bobby Roode actuel champion US, Teddy Long critiquer le manque de professionnalisme de Daniel Bryan en tant que GM ou voir les Kelly Kelly,Trish,Lita ou autre parler au micro.

          • Juste pour un show spécial ?

          • Gigi

            Oui

          • Oui ça vaudrait le coup, mais si c’est pour voir un Raw comme le Raw 25 ce serait dommage.

          • Gigi

            Faut juste mettre HHH aux commandes à la place de Vince et ça va aller!
            Puis faut juste l’épisode de 25 ans soit à Manhattan Center et non dans deux arènes.

          • C’était con l’idée des deux arènes…

  • RK27ZERO93

    In-raw-gardable. Les 25 ans de la clownerie, et ils ont fait leur plus grosse audience depuis une éternité grâce au casting.

    Comme l’a dis Joey Ryan, espérons que pour le comeback de la XFL, McMahon n’espère pas compter sur des stars du Football Américain des années 90 pour cartonner.

    • Le problème c’est qu’ils veulent changer de public, viser que les enfants…pourtant, ils essayent de garder les plus âgés dans des tentatives maladroites.
      Soyons clair : WWE is for kids. Pas étonnant que tu te plaignes qu’on insulte ton intelligence.

  • bcmdmarie

    Perso je n’attendais pas grand chose de ce show. Les shows “anniversaire” servent plus à raviver la nostalgie, à faire revenir pour un soir des nombreux glorieux anciens. Là c’était clairement exagéré, on a l’impression le plan c’était “bon on a qui comme légendes ce soir? ok vous essayez de les présenter tous les uns après les autres”. Pour les managers, les divas et les joueurs de poker, c’était clairement pour montrer qu’ils étaient là. Christian et même Taker aussi, un petit segment qui raconte rien histoire de justifier sa présence. Seuls les segments avec Austin et DX avaient un sens.
    Et encore. Celui avec Austin était surement très bien, mais quand on parle pas trop l’anglais, c’est pas évident. Tu me diras c’est pas la faute de la WWE ça, et je peux regarder en version française (que je ne fais pas car je trouve de moindre qualité). Reste que j’ai été surpris que Austin ne dise pas un mot. Il s’est passé ce qu’on savait qu’il se passerait, à savoir stunners sur les McMahon et bières. Ca n’a surpris personne, ça marche toujours, mais surpris de ne pas avoir entendu le son de sa voix.
    Pour DX aussi segment très classique. Je trouve ça dommage à la longue que Shawn Michaels soit toujours, dans ces shows nostalgie, raffilié à la DX. Pour NAO, pour X Pac, je veux bien, mais pour HBK, DX n’est qu’un petite partie de sa carrière. C’est comme s’il revenait toujours avec Marty Jannetty. HBK est bien au dessus des Rockers, bien au dessus de la DX, il est l’un des touts plus grands catcheurs de la WWE (et même le premier pour beaucoup, dont Vince lui-même), ce serait bien des fois qu’on le mette à l’honneur (puisque c’est le principe de ces shows) lui en dehors du spectre DX. Imaginez si, à chaque fois que Rock revenait, c’était sous les habits de la Rock’n sock connection. Ou pire, de la nation of domination.
    Elias vs Cena l’angle pas mauvais, mais j’espère que cela ne préfigure pas un face à face à Wrestlemania, sinon c’est clair je vomis!
    Symps néanmoins les images d’archives. Surpris qu’ils remettent CM Punk à l’honneur quand on sait leurs relations respectives. Par contre évidemment pas d’image de Benoit.
    Pour finir, surpris que le royal rumble n’a été qu’épisodiquement évoqué, c’est quand même dans 6 jours! Même pas une promo intercalée, alors que d’ordinaire les shows précédent en sont pleins, étrange. Pour le rumble j’espère la victoire d’un inédit, que ça change un peu. Cena, Orton, ils ont eu leur quota. Reigns je vomis (encore!), non pas que je sois hater mais il y’a un moment il faut éviter l’overdose

  • Banest

    Bonne review, qui reflète bien mon avis sur les différents segments, appart celui avec DX et le Balor Club qui pour moi était juste du gros fan service, qui n’apportera rien de plus au Balor Club dans les prochaines semaines, sans oublier que ça à été fait au profit du Revival.
    Dans les points négatifs j’aurais rajouter la promo de l’Undertaker qui, comme tu l’as dit était vide et n’a servie à rien, et les matchs qui était mauvais et sans intérêt.

  • DarudeSandstorm

    Je vais reprendre les mots d’un mec qui faisait une review. Hé les gars regardez on faisait des trucs cools à une époque et maintenant c’est plat et nul mais osef vous allez continuer à payer parce que vous croyez qu’on est les seuls à faire du catch.