Royal Rumble : Un favoris très surprenant pour le Rumble masculin

10
Le Royal Rumble 2018 aura lieu le 28 janvier à Philadelphie.

La route vers Wrestlemania 34 démarre comme chaque année au Royal Rumble. Le célèbre pay-per-view aura lieu le week-end prochain à Philadelphie. Pour la première fois dans l’histoire de la fédération, il y aura deux Rumble qui mettront à l’honneur la division féminine ainsi que la division masculine. Pour le moment, les vainqueurs ne sont pas encore connus.

Comme pour chaque pay-per-view, les parieurs donnent les différentes cotes concernant les potentiels vainqueurs de chaque match. Avec trente lutteurs dans chaque Rumble, il est parfois difficile de donner le nom de celui qui ressortira vainqueur. Malgré tout, un trio semble se mettre en place cette année pour potentiellement remporter le Rumble masculin. Shinsuke Nakamura arrive en tête suivi par Roman Reigns … et Daniel Bryan. Vous avez bien lu, l’actuel général manager de Smackdown Live possède une cote de pari très élevée (5 contre 1). L’ancien champion de la WWE se trouve devant des lutteurs comme Dolph Ziggler, John Cena, Braun Strowman ou encore Finn Balor.

Absent des rings depuis le mois d’avril 2015, Daniel Bryan se bat pour obtenir l’autorisation de remonter un jour entre les cordes. Dans de nombreuses interviews, le leader du Yes movement avait bien précisé qu’il ne rêvait que de ça. Pour le moment, rien n’indique que les médecins de la WWE lui ont donné le feu vert pour revenir à la compétition. Nous aurons la réponse lors du Royal Rumble la semaine prochaine.

  • MisterPhenomenal

    Ce serait trop énorme pour être vrai. J’imagine même pas la pop qu’il aurait si jamais ça arrivait, en plus à Philadelphie.
    La WWE serait limite obligé de le faire gagner pour éviter une émeute.

  • ca serait trop bien, daniel bryan dans le ring, de toute facon ça arrivera en 2018 soit la WWE le laisse recatcher, soit il catchera à la ROH à la fin de son contrat en….. 2018. la WWE sait que si elle ne laisse pas DB monté dans le ring, il le fera ailleurs et c’est une autre federation qui en profitera

  • Lionel Brunet

    après la blessure de Paige, je vois mal la wwe lui accorder le droit de monter sur le ring, maintenant, c’est sur que ce serait top comme retour, mais je n’y crois pas du tout

  • Cerbere_du_44

    Certes cela risque d’être intense, wahoo la chaire de poule les frissons, pour faire jeune un truc de malade qui déchire.
    Oui mais non tout ça pour un quart de seconde d’adrénaline et piouf, fin on tourne la page, sans compter qu’un match à plusieurs adversaire est plus dure à gérer qu’à deux. Pour lire le lendemain dans CAQ : Bryan un retour mitigé, en effet 100% des articles sont parties la plus belle ovation jamais entendu dans une arène, mais un retour prématurée Bryan à suivi la fin du rumble depuis l’hôpital …..
    Nous avons en ce moment deux têtes à Smackdown qui ont des vues différente. Certes ils font semblant de ce comprendre et de s’auto flageller devant la contradiction et le bon sens de l’autre.
    Il faudrait intensifié cette rivalité quitte à scinder le vestiaire en deux, les pro Bryan et les pro Shane. Si Bryan devait remonter sur un ring ce devrait-être à WM contre Shane pour clôturer cette rivalité, avec le dégraissage habituel du post Wrestlemania on comprendrait mieux le licenciement de certain lutteur de tel ou tel camp.

  • Banest

    Styles vs Bryan à WrestleMania … DO IT Vince !

  • Philippe Cavignac

    Imaginez Bryan vs Reigns les 2 derniers ca serait topissime

  • DavidOM56

    Je n’y crois absolument pas, déjà on voit que la WWE n’a pas spécialement envie de voir un retour de Bryan sur le ring, alors le voir gagner le Rumble pour moi c’est improbable, après qu’il y participe j’ai également du mal a y croire, mais c’est déjà plus probable

  • Punk HHH

    Devant Braun Strowman cela ne me choque pas mais pour le reste c’est vrai que cela soulève des questions

  • Ouais, ça va réveiller les voisins si ça se fait !

    • XavierPls

      En vraie j’aimerais trop que sa arrive juste pour entendre l’ovation