Preview de Wrestle Kingdom 12 : NEVER Openweight 6-Man Tag Gauntlet

2
Tama Tonga, Bad Luck Fale et Tanga Loa, les actuels champions NEVER Openweight Tag Team de la New Japan.

Jeudi lors de Wrestle Kingdom 12, le Bullet Club, représenté par Tama Tonga, Bad Luck Fale et Tanga Loa, se retrouvera dans un 6-Man Tag Team Gauntlet match qui inclura quatre autres trio de la New Japan Pro-Wrestling. Qui seront les challengers aux ceintures Never Openweight Tag Team?

  • Ryusuke Taguchi, Juice Robinson et Togi Makabe : Le multiple champion Junior et Junior par équipe, Ryusuke Taguchi, sera accompagné de l’ancien champion poids lourd IWGP, Togi Makabe, ainsi que part la nouvelle sensation de la fédération nippone, Juice Robinson. Ce dernier se trouve être le plus connu des trois aux yeux des fans américains. La raison ? Lors de ses débuts à NXT, Kevin Owens affrontait Robinson qui à l’époque évoluait sous le nom de CJ Parker.
  • Beretta, Toru Yano et Tomohiro Ishii : Très probablement l’équipe la plus “équilibrée” de ce match. D’un côté nous avons la jeunesse et le talent de Berreta (ex WWE), la rudesse et l’expérience de Tomohiro Ishii (mon lutteur favoris parmi tous les autres dans ce match) et Toru Yano pour… seulement pour son côté comique. La WWE avait Santino Marella, la New Japan a Yano.
  • Hanson, Raymond Rowe et Michael Elgin : Le très populaire Michael Elgin sera associé à la puissante équipe des War Machine. Ces derniers ont d’ailleurs remporté les titres poids lourd par équipe à deux reprises et sont également d’anciens champions par équipe de la ROH (fédération partenaire de la NJPW).
  • Taichi, Takashi Iizuka et Zack Sabre Jr. : Le Suzuki Gun sera également représenté pour ce match à Wrestle Kingdom 12. Zack Sabre Jr., ancien participant du CWC, sera aux côtés du vétéran Takashi Iizuka et de Taichi, ancien champion Junior par équipe.

Notre pronostique :

Les ceintures NEVER Openweight en équipe sont malheureusement des ceintures très peu prestigieuses à la New Japan. Cela vient du fait qu’elles changent très régulièrement de mains (14 règnes depuis la création des titres en 2016) et également par le manque de matchs mémorables pour ces dernières. À moins d’une énorme surprise, la New Japan continuera sur cette lancée. C’est pourquoi je verrais bien l’équipe Taguchi/Robinson/Makabe sortir du Tokyo Dome avec les titres. Pourquoi ? Car avec son année 2017 très prometteuse, Juice Robinson mérite largement de devenir champion.