Ryback : “Je conseille à Dolph Ziggler de quitter la WWE”

3

Plusieurs lutteurs ont quitté volontairement la WWE ces dernières années afin de faire un break, ou tenter leurs chances sur le circuit indépendant (Ryback, Cody Rhodes, Jack Swagger, Austin Aries). Pour d’autres, le fait d’avoir été viré leur aura permis de complètement se relancer puis effectuer un retour gagnant (Drew McIntyre, Jinder Mahal). 

Ryback, qui a quitté la fédération en 2016 suite a des désaccords avec l’équipe créative, est très heureux hors de la WWE et a quelques conseils pour Dolph Ziggler :

Dolph Ziggler qui devrait s’éloigner de la WWE : 

“Je pense qu’il doit faire une pause, il le mérite. Qu’il signe un nouveau contrat ou pas, il devrait faire un break d’au moins 6 mois. Je veux le voir aux Bahamas siroter des cocktails. Je pense même qu’une année serait mieux. Il est encore assez jeune pour le faire.”

Pourquoi Ziggler ne devrait pas re-signer avec la WWE : 

“Il devrait quitter la WWE quelque temps. Je pense que quand j’ai quitté la fédération, c’était la meilleure décision de ma vie car j’ai pu m’occuper de ma santé que j’avais mis de côté. Physiquement je vais beaucoup mieux aujourd’hui. Si j’avais re-signé, je vous parie que ma carrière aurait duré encore un an maximum. Mon dos aurait été brisé car je n’allais pas voir les docteurs, je ne pensais pas que c’était grave.

Il y a une prise qui faisait particulièrement du mal à mon corps, c’est le backpack stunner, mais je ne l’aurais jamais su si je n’avais pas passé des examens une fois hors de la WWE. J’ai l’impression d’avoir un nouveau corps à 36 ans car j’ai pu me reposer.”

Pourquoi Ziggler risque de regretter sa décision s’il reste : 

“Quand tu y es depuis si longtemps, c’est normal de faire une petite pause, peu importe les raisons. Je dis toujours qu’on travaille dure dans la vie, mais il faut aussi profiter. Quel est le but de gagner plein d’argent si on ne peut pas en profiter ? Quel est l’intérêt de se retrouver à 50 ans et se rendre compte qu’on a raté les meilleures années de sa vie ? Le catch sera toujours là.”