Tommy Dreamer blame Paul Heyman concernant la fermeture de la ECW

2

Beaucoup d’entre nous regrettent à ce jour la fermeture de la légendaire ECW en 2001, cette fédération extrême dirigée par Paul Heyman. Tommy Dreamer, qui était récemment interrogé par Raj Giri sur le sujet, a confié que cette fermeture aurait pu être évitée mais qu’au final, c’est la relation entre Vince McMahon et Paul Heyman qui a fait couler la ECW : 

“Je pensais que que la fédération survivrait, il y avait plusieurs opportunités pour qu’elle puisse survivre. Mais le plus grand facteur fut qu’aucun de nous ne savait que Heyman était dans la poche de Vince McMahon durant tout ce temps, donc ce n’était pas possible de tenir.” (En effet, Paul Heyman était secrètement un salarié de la WWE durant sa période à la tête de la ECW. McMahon explique cela en disant qu’il souhaitait aider la ECW à qui il volait régulièrement des talents. Mais, selon Dreamer, Heyman préparait déjà sa reconversion à la WWE.)

Quand la WWE a essayé de relancer la ECW par la suite, Tommy Dreamer a joué un rôle majeur dans l’écriture des shows et croyait réellement au projet. Mais la nouvelle ECW s’éloignait de plus en plus de l’originale à chaque show.

“J’ai écrit le premier One Night Stand (en 2005) et Vince McMahon a dit qu’il voulait que ce soit différent de la WWE. J’ai dû me battre afin d’avoir Paul Heyman sur le show car à cette période, tout le monde détestait Pauly. C’était différent et très très proche de la ECW originale. Puis en 2006, durant la préparation du second One Night Stand je me rend compte que les plans ont changé, et j’ai compris que c’était la fin.”

Dreamer a également essayé d’amener le côté hardcore à la TNA avec le pay-per-view Hardcore Justice qui fut une réussite. Mais les problèmes en coulisse ne lui ont pas donné envie de rester très longtemps.

“Hardcore Justice, j’ai écrit le show en entier, et c’était énorme. Je venais de quitter la WWE quand Dixie Carter et Vince Russo m’ont proposé le projet. J’avais le contrôle total. C’était l’un des pay-per-views les plus lucratifs de la TNA, j’en suis très fier. Puis, les problèmes en coulisse ont commencé et j’ai décidé de m’éclipser.

Maintenant, j’ai ma propre fédération (House of Hardcore), sans politique, juste du catch. Je suis très heureux hors de la WWE. J’ai participé à 182 shows cette année, ce qui à 46 ans, est mon record.”

  • BretauJo

    This was Extreme

  • Sabo from the Bullet Club

    Heyman va la où il aura le plus d’argent c’est ainsi qu’il est