EXCLU – Lita : “Les femmes continuent d’évoluer et de réduire les écarts”

0

Lors de la 24ème édition de Paris Manga en octobre dernier, nous avons eu l’opportunité d’interviewer la légende de la division féminine de la WWE et Hall of Famer, Lita. Ci-dessous retrouvez notre interview exclusive avec l’ancienne championne du monde :

CAQ : Vous savez, vous êtes très appréciée ici en France. Avez-vous eu l’opportunité de discuter avec des fans ?

“Oui ! Heureusement, j’ai un traducteur avec moi. Il me suit tout le temps. Les gens sont excités et il y a une barrière de la langue. Mais quoi qu’il en soit, c’est toujours bien de pouvoir échanger avec eux. Ils posent des questions et j’espère que le traducteur a bien fait son travail ! On ne sait jamais ! *rire* “

CAQ : Vous êtes la première Hall of Famer à venir ici. Vous l’êtes devenue en 2014. Qu’avez-vous ressenti durant la cérémonie, devant tous ces gens ?

“Quand on est pleinement investi dans le catch, on ne fait que ça du matin au soir. Une fois à la retraite, j’ai pris un peu de recul. Intégrer le Hall Of Famer m’a permis de voir les choses différemment, presque comme une fan. J’ai vu ma carrière dans son ensemble et c’était très spécial.”

CAQ : Votre style était assez atypique. Pensez-vous que cela vous a aidé pour vous distinguer des autres ?

“C’est drôle parce que, maintenant que je suis plus âgée, je vois les gens. Et je me vois un peu en eux. Je ne savais pas que j’aurais dû être intimidée par ce que j’ai fait. Dans ma tête, je me disais simplement que j’allais le faire. J’observe ça maintenant chez certaines personnes et j’adore. Ils ne savent même pas qu’ils devraient avoir peur de ce qu’ils font, être intimidés. C’est ce qui s’est passé pour moi.”

CAQ : Vous avez eu l’opportunité d’être commentatrice durant le Mae Young Classic. Qu’en avez-vous pensé ?

“J’étais très honorée qu’on m’ait demandée, d’être impliquée, de voir toutes les lutteuses qui sont arrivées. J’en suis très contente. Ces femmes continuent d’évoluer et de réduire les écarts. Ce n’est plus une division à part. C’est pleinement l’industrie. Il ne doit pas y avoir de divisons, surtout sur le sexe.”

CAQ : Trish Stratus était votre partenaire de toujours. Qu’est-ce qu’il y a de si spécial entre vous deux ?

“On a développé notre amitié toute notre vie. On se fait des amis tout le temps mais personne ne me comprend mieux qu’elle, et inversement. On est sur la même longueur d’ondes. On a été engagée à quelques mois près, on est partie en retraite à quelques mois d’intervalle. Avant même d’apparaître à la télévision, on était déjà complice. C’était juste super d’avoir une personne à qui se confier quand il y a toutes ces choses folles qui arrivent durant la carrière.”

CAQ : Vous êtes végétalienne, quand avez-vous commencé ?

“J’étais végétarienne avant de commencer le catch, à partir de 14 ans. Quand je suis devenue lutteuse, je ne savais pas bien comment m’y prendre pour garder un mode de vie sain. Du coup, j’ai arrêté d’être végétarienne, jusqu’à ma retraite. J’ai doucement fait la transition pour devenir végétalienne. Ça fait 6 ans que je le suis totalement. Je n’ai pas l’impression de manquer de quelque chose car j’ai fait ça au fur et à mesure. Maintenant, l’être totalement, ça me paraît normal.”

CAQ : Vous défendez les animaux. Vous avez une association pour ça, ADORE ? Avez-vous toujours des projets sur tout ça ?

“J’ai créé ADORE lorsque je m’étais brisée le cou. J’avais du temps libre à consacrer à d’autres passions que le catch. J’ai trouvé qu’il était plus facile d’aider les organisations déjà existantes. Donc j’aimerais attirer l’attention sur plusieurs projets. Quand je vois des ambitions de protéger les animaux, je saute sur l’occasion pour leur apporter mon soutien et aide. Quand vous avez à la fois la passion de vivre sainement et aussi de protéger la vie, c’est un choix sur toute la vie. Ce n’est pas juste essayer sur le moment. Ce n’est pas pour moi. J’y crois très fort et je demanderais juste aux gens de tenter. Pas être vegan de suite, mais être préoccupé. Par exemple, faire attention le lundi, une fois dans la semaine. C’est une bonne façon de commencer.”

CAQ : Merci beaucoup ! Vous avez quelque chose à rajouter, en français peut-être ?

“Voulez-vous coucher … Oh non !”

L’année prochaine, du 3 au 4 février pour la 25ème édition de Paris Manga & Sci-Fi Show, un nouvel invité exceptionnel sera présent et sera nul autre que Captain Charisma, Christian ! Réservez dès maintenant votre meet & greet, photoshoot ou dédicace avec la légende canadienne au Catch Corner en cliquant ici (attention, places limitées !).