Rois du micro et maîtres des promos : qui sont les meilleurs de l’histoire ? (partie1)

28

Pendant des décennies, de nombreux lutteurs à travers le monde ont fait passer le catch à un niveau supérieur en améliorant jour après jour le côté sportif de cette discipline. Ce changement, nous le devons à des lutteurs comme Bret Hart, Jushin “Thunder” Liger ou encore CM Punk pour ne citer qu’eux. Malgré tout, il ne faut pas oublier l’autre élément majeur qui constitue la base de ce sport, il s’agit du divertissement. Les fans de catch peuvent aussi bien être divertis par des performances athlétiques que par des segments au micro. C’est là-dessus que nous allons nous pencher aujourd’hui sur Catch au Quotidien. Je vais dresser une liste des dix meilleurs performers micro en main. Cette dernière sera divisée en deux parties avec également des mentions honorables. 

 

Mentions honorables :

  • Hulk Hogan

Véritable légende vivante dans les années 80-90, Hulk Hogan est aujourd’hui considéré comme une icône de la pop culture. Il n’y a pas besoin d’être fan de catch pour reconnaître le lutteur habillé de jaune et rouge ainsi que sa célèbre moustache. Sa réputation, Hogan l’a forgée en tenant des promos incroyables avant de combattre dans des matchs devenus cultes face à Randy Savage, l’Ultimate Warrior ou bien Andre the Giant. Le “Real American” a marqué les esprits par son énergie et sa dévotion envers ce sport. S’il est aussi populaire aujourd’hui, c’est en grande partie grâce à cet homme brother.

  • Vince McMahon

Fin des années 90, la guerre entre ‘Stone Cold’ Steve Austin et Vince McMahon fait rage à la WWF. Le patron mène la vie dure à Austin et ce fut le fruit de très grands segments dans le ring et en dehors. L’ascension d’Austin aurait été bien différente, voir inexistante, si le chairman n’avait pas donné de sa personne. Aujourd’hui, Vince McMahon est devenu un personnage incontournable dans le paysage de la WWE et ce à travers les décennies. Sa capacité à faire réagir le public n’a pas bougé d’un pouce, surtout quand il s’agit de renvoyer l’un de ses lutteurs en plein direct.

  • The Miz

Beaucoup vont être déçus de ne pas voir l’ancien champion Intercontinental dans ce classement. Loin d’être mauvais dans un ring, The Miz se trouve être l’un des meilleurs performers pour ce qui est des promos. Cependant, rares sont ceux qui peuvent rivaliser avec lui, il est donc difficile de créer des moments marquants sans personne en face. Même s’il maîtrise l’art oratoire comme un chef, The Miz n’a pas eu son moment à lui lors d’une promo. Le seul segment mémorable reste sa performance lors de Talking Smack face à Daniel Bryan.


 

N°10 : Kevin Owens

Bien avant de devenir Kevin Owens à la WWE, Kevin Steen (son vrai nom) faisait des ravages sur le circuit indépendant, notamment à la Ring of Honor. En 2014, le lutteur Canadien va tenir l’une de ses meilleures promos au sein de la fédération indépendante. Cette promo va faire de lui l’un des piliers du circuit (vous pouvez la voir juste ici). En rejoignant NXT peu de temps après, Kevin Owens va faire passer la troisième brand de la WWE à un niveau bien supérieur en décrochant le titre NXT. Avide de compétition, le nouveau champion répond au US Open challenge lancé par John Cena. Première apparition dans le roster principal et premier succès. Owens parvient à tenir tête au quinze fois champion du monde. Aux côtés de Chris Jericho durant son règne de champion Universal, Kevin Owens est resté une valeur sûre pour la WWE. Capable de sortir des promos et des matchs solides, le canadien est l’un des lutteurs majeurs en ce moment à la fédération de Stamford.


N°9 : CM Punk

“I’d like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead.” En 2011, CM Punk sort l’une des promos les plus mémorables de toute l’histoire de la WWE. La Superstar remet en question la totalité de sa fédération en visant des figures emblématiques telles que Vince McMahon, John Cena, The Rock ou encore Hulk Hogan. Portant le t-shirt de Stone Cold, le lutteur de Chicago aura reçu les félicitations du “Rattlesnake” pour sa performance, un détail non-négligeable. La promo de CM Punk est devenue légendaire pour son impact et ses répercussions les mois suivants. L’auto proclamé meilleur au monde ne peut cependant pas se trouver plus haut dans ce classement, CM Punk n’est pas le meilleur pour ce qui est de la régularité. Il est capable de sortir des promos grandioses, certes, mais elles se sont faites beaucoup plus rares les années suivantes. Atteindre le sommet c’est une chose, y rester en est une autre. Mais si vous voulez vous y frotter, il vous faudra beaucoup de courage.


N°8 : Randy Savage

Autre époque, autre style. Rival légendaire de Hulk Hogan dans les années 80, c’est bien dans le domaine des promos que le Macho Man a forgé sa réputation. Très à l’aise dans un ring, les premières performances du lutteur micro en main étaient loin d’être glorieuses à ses débuts. Randy Savage a pu compter sur le soutien de son frère pour surmonter cette difficulté. Avec beaucoup de travail et d’exercices, Savage est devenu une véritable référence. Un timbre de voix reconnaissable entre mille et un styles très flashy et vous obtenez l’un des athlètes les plus reconnus et respectés de ce business. C’est d’ailleurs lui qui a inspiré CM Punk, ce dernier lui ayant rendu un hommage suite à sa disparition. Son talent a permis au personnage du “Macho Man” d’être un symbole dans la pop culture.


N°7 : John Cena

Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, il est impossible de ne pas placer John Cena dans ce classement. Porte étendard de la WWE pendant quinze ans, le leader de la Cenation est quasiment intouchable micro en main. Vous voulez un discours patriotique pour redonner le moral aux fans ? Vous voulez du divertissement avec du trash talk ? John Cena pourra répondre à vos attentes. Même quand il n’est pas actif à la WWE, le seize fois champion du monde est capable de faire le show sur les plateaux de télévision. Cena est capable de s’adapter à un style de catch et peut aussi s’adapter aux différents styles de promo. Une compétence rare dans ce milieu que ça plaise ou non. Même à 40 ans, “The Champ” sait toujours faire vibrer les foules grâce à son expérience énorme dans cet exercice. Peu de lutteurs peuvent se vanter d’avoir tenu le coup face au Rock.


N°6 (ex aequo) : Bobby “The Brain” Heenan

Qui a dit que les lutteurs seraient les seuls à apparaître dans ce classement ? Il arrive parfois que ces derniers soient accompagnés d’un manager pour les mettre en avant. Récemment décédé, Bobby “The Brain” Heenan était LE manager des années 80. Andre the Giant, Mr Perfect, Ric Flair, Arn Anderson, Rick Rude, tous ces hommes ont un jour suivi les conseils de ce génie du catch. Le dernier à avoir reçu son appui pendant un combat se trouve être CM Punk, un honneur pour le lutteur de Chicago. En plus d’être réputé pour ses promos en backstage, Heenan a également fait des ravages en tant que commentateur. Le duo Heenan/Monsoon (à droite sur la photo) a fait les belles heures du catch durant la Golden Era, si bien qu’aucun des deux hommes n’est cité sans que l’autre le soit aussi. Une marque de prestige aujourd’hui encore reconnue par la WWE. 


N°6 (ex æquo) : Paul Heyman

“Ladies and gentlemen my name is Paul Heyman”. Une phrase reprise en chœur par l’Univers de la WWE tout entier lorsque que le manager de Brock Lesnar fait son apparition. Paul Heyman est une figure emblématique de ce business depuis de nombreuses années. Que ce soit son association avec Lesnar, avoir été la tête pensante de la ECW, ou bien pour son influence dans les coulisses, Heyman est un touche-à-tout. Pendant toute sa carrière, il n’y a pas une seule fédération qui aura échappé à l’une de ses promos enflammées. Lorsqu’il est libre de dire ce qu’il veut, ça donne des segments mémorables (comme celui de la ECW en 2005 par exemple). Au même titre que Bobby Heenan, Paul Heyman est devenu est personnage mythique dans le monde du catch. Lorsqu’il est présent, nous savons qu’il va donner son maximum micro en main.