Survivor Series : qui de RAW ou Smackdown a dominé le 5-on-5 ?

5

La trente-et-unième édition des Survivor Series s’est conclue hier soir sur le traditionnel match à élimination 5 vs. 5 masculin. Un match très attendu depuis son annonce au vu des participants exceptionnels annoncés.

Du côté rouge, nous retrouvons le capitaine Kurt Angle, Braun Strowman, Triple H, Finn Bálor et Samoa Joe. Du côté bleu nous retrouvons le capitaine Shane McMahon, Shinsuke Nakamura, Bobby Roode, Randy Orton et John Cena. Entre actuelles et futures légendes, ce match ne pouvait pas nous décevoir… Vraiment ?

Les débuts du match furent assez lents, afin de construire la confrontation et donner du momentum à chaque équipe. Alors que les choses s’accélèrent, Shinsuke Nakamura se fait éliminer en premier à la surprise générale à l’instar de Becky Lynch du côté féminin. Quelques minutes plus tard, c’est au tour de Bobby Roode de quitter le ring, puis un peu plus tard Samoa Joe du côté de RAW.

Ces éliminations ont grandement perturbé les fans dans l’arène et surtout sur les réseaux sociaux. Ce qui est assez légitime, car trois des cinq jeunes talents présents sur l’affiche se sont retrouvés éjectés du match très rapidement au profit des Superstars plus anciennes telles que John Cena, Randy Orton, Kurt Angle, Triple H etc. provocant une perte d’intérêt chez la plupart des fans très tôt dans le match, qui a fini par s’essouffler très vite malgré quelques beaux spots.

Une fois John Cena, Finn Bálor et Randy Orton éliminés, nous retrouvons un Shane McMahon désemparé et seul contre les trois membres restants de l’équipe de RAW, à savoir Angle, Strowman et Triple H. C’est à ce moment-là que le scénario principal du match commence à se dessiner lorsque Triple H décide de trahir Kurt Angle avec un Pedigree et en l’offrant à Shane McMahon afin de l’éliminer. Mais cela n’était qu’une ruse de la part du King of Kings afin d’offrir lui-même la victoire à son équipe.

Sur papier, l’idée n’était pas si mauvaise : Triple H s’offre la victoire en trahissant Kurt Angle pour être celui qui fait tomber Shane McMahon. Mais, une fois déroulé, l’ensemble n’a pas été réellement convainquant et manquait cruellement de dynamisme. 

Pour résumer, nous avons eu le droit à de beaux spots, quelques surprises et un scénario finalement un minimum bien pensé. Cependant, l’ensemble mis bout à bout n’a pas réellement su convaincre, autant par son script que par son in-ring.

Une fois les comptes effectués, RAW a terminé la soirée devant Smackdown avec quatre victoires à trois.

[yasr_overall_rating size=”large”]
[yasr_visitor_votes size=”large”]