Emma trop exigeante pour le circuit indépendant

33

Fin octobre, la WWE mettait fin au contrat de sa lutteuse australienne, Emma. Une décision qui a été prise suite à quelques problèmes avec la jeune femme voulant constamment donner son avis à l’équipe créative de la compagnie de Stamford.

Actuellement, Emma doit respecter sa clause de non-compétition pendant 90 jours, c’est à dire jusqu’à la fin du mois de janvier (le 27 très précisément). La lutteuse a déjà pris des contacts avec des fédérations indépendantes avec lesquelles elle est déjà en difficulté. D’après Dave Meltzer, elle aurait pris contact avec la Stardom (ancienne fédération de Kairi Sane) dans le but de faire plusieurs apparitions. Cependant, les négociations ont toutes échoué, la faute au salaire demandé par la jeune femme. Emma aurait exigé 2000$ par match ainsi que des billets en première classe pour chaque déplacement, ainsi qu’un contrôle complet sur son booking dans la compagnie de lutte féminine.