De la New Japan Pro-Wrestling à la WWE

20

La semaine dernière sur Catch au Quotidien, je vous avais présenté une liste de cinq lutteurs ayant le potentiel de faire de grandes choses du côté de la New Japan Pro Wrestling. Que se passerait-il dans le sens inverse ? Certains lutteurs indépendants sont surveillés de très près par les recruteurs de la WWE. C’est la raison pour laquelle ces dernières années nous avons vu débarquer des lutteurs comme Kevin Owens, Finn Balor, Shinsuke Nakamura ou plus récemment, Adam Cole, Kyle O’Reilly et Bobby Fish. Malgré tout, il reste encore bon nombre de lutteurs très talentueux sur le circuit, et notamment à la NJPW. Aujourd’hui, je vais dresser une nouvelle liste (Chris Jericho est en dehors de cette histoire) de lutteurs susceptibles de marquer les esprits de la WWE.

 

1 – Kenny Omega

Oui je suis comme ça, je commence directement par l’un des plus connus à la New Japan. Depuis plusieurs mois, Kenny Omega est devenu une référence au pays du soleil levant, faisant de lui l’un des gaijins (lutteurs non-japonais) les plus populaires de l’histoire de cette fédération. Très bon entre les cordes, excellent micro en main et visage d’une nouvelle génération, rien ne semble pouvoir surpasser celui que l’on surnomme “The Cleaner”, et pourtant. Le Canadien reste, et ce, malgré une popularité incroyable, en retrait face au monstre qu’est Kazuchika Okada. Les deux hommes ont sans aucun doute offert la plus belle série de matchs de l’année 2017. C’est là raison pour laquelle il devrait se diriger vers la WWE, la simple annonce de son nom fait déplacer des foules de fans entières. Kenny est une “rockstar” avec des aptitudes quasi illimitées. Une signature à Stamford et il serait accueilli comme un dieu (du moins pour les fans ayant eu de l’intérêt pour lui avant).

Ses adversaires : Finn Balor et AJ Styles

Le choix fut long et difficile, mais impossible pour moi de n’en choisir qu’un seul. Je sais ce que certains d’entre vous vont penser de ce match, c’est un fantasy booking. Oui, absolument, mais un booking avant tout et en plus parfaitement logique. Ces trois lutteurs ont tous été (toujours pour Omega) des leaders du Bullet Club. Un groupe qui ne cesse d’asseoir sa domination à la New Japan. Si Kenny venait à rejoindre la compagnie de Stamford, il lui serait impossible d’éviter Finn Balor et AJ Styles. Les ingrédients pour une storyline sont déjà en place, reste maintenant le in-ring. Faut-il encore expliquer le talent de ces lutteurs en 2017 ? Certainement pas. À l’heure actuelle, ce match est l’un des plus attendu par les fans de catch indépendant, alors pourquoi pas ceux de la WWE également ? 

 

 


 

2 – Kota Ibushi

À la WWE ce n’est un secret pour personne, les officiels chercheront au maximum à mettre en avant un lutteur avec une musculature impressionnante, que ce soit pour les mettre sur des affiches, les faire tourner dans des films ou bien les faire renverser des véhicules. Un style de lutte qui convient à beaucoup de monde, mais les matchs sont rarement d’une grande qualité technique, et c’est là qu’intervient la division Cruiserweight. Kota Ibushi en est l’un des plus doués au monde. Que ce soit pour du High-Flying, du Strong Style ou de la lutte plus technique, il répondra toujours présent. Les lutteurs poids léger à travers le monde commencent à se faire connaître du grand public, que ce soit avec Ibushi, Takahashi et Shibata à la New Japan ou bien avec Tyler Bate, Will Osperay et Marty Scurll en Europe et aux USA, les Cruiserweight sont partout. Il serait donc possible pour Ibushi de rejoindre la WWE étant donné que l’avenir de cette division est entre de bonnes-mains à la NJPW.

Son adversaire : Sami Zayn

Avec un minimum de culture de catch indépendant, il est très facile de retrouver la séquence entre ces deux hommes à la Chikara en 2009. En seulement quelques minutes, ils ont tout simplement fait monter la température de 100°C. Ibushi et Zayn ont tout ce qu’il faut pour livrer des matchs sensationnels à la WWE. D’autant que l’ancien El Generico est en manque cruel de compétition ces derniers mois, le faire affronter Ibushi serait parfait pour le remettre sur la bonne voie. On sait de quoi il est capable lorsqu’il affronte un lutteur japonais, il suffit de revoir son match face à Nakamura à TakeOver Dallas. Si la WWE compte un jour nous sortir un nouveau 5 stars, elle pourrait compter sur eux.

 


 

3 – Ricochet

L’un des piliers du circuit indépendant ces dernières années, Ricochet est une sensation à lui tout seul. Il est actuellement l’un des plus expérimentés sur ce circuit avec déjà douze ans de carrière derrière lui. À seulement 28 ans, Ricochet a traversé chaque continent sur Terre pour montrer toute l’étendue de ses capacités entre les cordes. Malgré tout, il lui manque un élément important s’il désire s’élever vers les sommets de ce sport, il s’agit de son micro. Ricochet passe plus de temps à s’envoler qu’à parler, mais ce sont des choses qui peuvent s’apprendre et il n’y a pas meilleur endroit que NXT pour ça. Le jeune lutteur a encore l’avenir devant lui et une signature dans la branche de développement sera un atout majeur pour l’avenir de sa carrière. 

Son adversaire : Kevin Owens

Entre 2012 et 2013 à la PWG, Kevin Owens et Ricochet ne se seront affronté qu’une seule fois en un contre un. On connaît la capacité d’Owens à s’adapter à son adversaire pour sortir le meilleur match possible. Il n’y paraît pas au premier regard, mais il est tout à fait capable de faire des Frog Splah et des Moonsault, et c’est un avantage certain comparé aux autres lutteurs à la WWE. Un match entre ces deux talents autour du titre Intercontinental serait un excellent moyen de donner de la valeur, d’un point de vu in-ring, à cette ceinture.

 


 

4 – Kushida

Nous allons revenir un peu vers la division Cruiserweight. La New Japan Pro Wrestling dispose d’un des plus beaux rosters actuellement. Parmi eux, se trouve Kushida. Du haut de son mètre soixante-quinze, il ne faut en aucun cas sous-estimer ce lutteur. Avec ses six victoires en MMA pour aucune défaite, le japonais possède un arsenal de prises dévastatrices. Sa prise de soumission, le Hoverboard Lock, est l’une des plus efficaces actuellement à la New Japan. Pour ce qui est du High Flying aucun souci à se faire pour lui. Ses matchs contre Takahashi, Ospreay ou encore Bushi en 2017 sont parmi les meilleurs chez les poids légers cette année. Il serait possible qu’il suive son compatriote Kota Ibushi pour faire tourner la tête des fans avec moves complètement ahurissants.

Son adversaire : Neville

Kushida est l’un des leaders de la division des poids légers à la New Japan. Que se passerait-il s’il affrontait l’auto proclamé “King of the Cruiserweight”, Neville ? L’année 2017 est véritablement l’année de la renaissance pour le lutteur anglais, son intégration au roster de 205 Live lui a fait beaucoup de bien, ce dernier est devenu très solide pour tenir des promos, chose qui n’était pas le cas avant. Kushida a déjà affronté et battu Neville à la New Japan en 2012, mais depuis les deux ont fait beaucoup de chemin pour avoir une place de choix dans leur fédération respective. Une affiche de rêve, voilà ce qu’ils pourraient nous offrir.

 


 

5 – The Young Bucks

Bien évidemment, si Kenny Omega venait à rejoindre la WWE, il serait suivi de très près part les Young Bucks. Impossible de séparer ces trois-là. En dehors de leur association avec Omega, Nick et Matt Jackson sont sans aucun doute l’équipe la plus populaire et talentueuse de ce business. Ils ont une attitude et un style de lutte qui en dérange certains, mais malgré ça, la simple annonce de leur présence dans un show et les billets sont tous vendus dans la journée. Une chose qui aiderait beaucoup la WWE en ce moment. Les Bucks sont le visage du circuit indépendant, ils ont gagner les titres par équipe les plus prestigieux à la ROH, à la PWG et à la New Japan. Ils n’auraient aucun mal à devenir champions à NXT ou bien dans le roster principal.

Leurs adversaires : The Revival

En tant que très grand fan de catch par équipe, je dois avouer que ce match est celui qui me fait le plus rêver en ce moment. À de nombreuses reprises, les deux équipes se sont envoyées des piques sur les réseaux sociaux créant ainsi une sorte de rivalité “virtuelle” sur la toile. Les Young Bucks seraient des adversaires parfait pour Dawson et Wilder qui ont révolutionné la division par équipe à NXT ces deux dernières années. Dave Meltzer ne saurait pas combien donner d’étoiles à ce match.

 

Voilà. C’est là-dessus que se termine cette deuxième partie. J’espère qu’elle vous aura  convaincu autant que la première étant donné que vous avez énormément réagi en commentaire. J’ai vu que beaucoup d’entre vous pensaient qu’il s’agissait d’une chronique, mais ce n’est pas le cas, du moins pas tout de suite. Si jamais ce genre de format vous semble intéressant à exploiter sous forme de chronique, faites-le moi savoir en commentaires sur CAQ, Facebook ou même Twitter. N’hésitez pas à détailler vos idées afin d’être clair dans vos propositions.