Dean Ambrose : « J’accomplis plus de choses sans The Shield »

17

La Superstar Dean Ambrose a récemment donné une interview dans laquelle il est revenu sur sa carrière, sur The Shield et sur son passé de champion de la WWE. Voici quelques extraits de l’entrevue :

Sur son personnage, le « Lunatic Fringe » : « Dans la vie, je pense que je suis une personne sensée, je ne suis pas un déséquilibré ni un fou.  Cependant, dans le ring je m’en fous de l’étiquette qu’on me colle et je ne pense à rien, je fais ce qui me vient à l’esprit sans trop me soucier des conséquences. Parfois, je me surprends à faire des choses que je ne me savais même pas capable de faire. »

Sur l’époque où il était au top de la compagnie en tant que champion de la WWE : « C’est difficile de se frayer un chemin vers le sommet. Tu dois toujours être présent, hors de question de t’absenter si cela devient dur. Il faut croire en ses capacités et travailler dur … longtemps, très longtemps car la WWE est un travail de longue haleine. J’ai eu une carrière géniale jusque-là, j’adore ce que je fais. J’ai eu la chance de voyage aux quatre coins du monde et de vivre plein d’expériences avec beaucoup de gens différents. J’ai été champion de la WWE et tu sais, les champions ça va, ça vient. Quand tu as un titre en mains, tu sais qu’un jour où l’autre il te quittera, que tu devras le laisser partir puis tu vas encore travailler plus dur pour en regagner un. Pour ce qui est de ma santé et de mon corps, c’est terrible, je me sens comme une mer** mais pour quelqu’un qui fait les trucs que je fais depuis plus de 10 ans, c’est pas si mal. »

Sur The Shield : « La compagnie nous avait jetés dans la fosse aux lions mais nous avons eu un déclic tout de suite. On laissait venir les choses de semaine en semaine et on s’adaptait et ça a bien marché. C’est extrêmement rare que trois personnalités si différentes se mélangent aussi bien dans un groupe. Cependant, je dois avouer que je gagne plus d’argent, j’accomplis plus de choses et j’ai plus d’opportunités maintenant que je ne suis plus avec eux. »