5 faits méconnus sur … Jeff Hardy

15
Jeff Hardy lors de Wrestlemania 33.
Jeff Hardy. Un personnage haut en couleur qui est très rapidement devenu une référence pour les jeunes fans de catch. Avec un style extrême aussi bien par sa tenue que dans le ring, Hardy est un lutteur dont on ne peut passer à côté. De ses titres mondiaux aux titres Intercontinentaux en passant par les titres par équipes, son parcours est brillant. Malgré tout ça, il reste l’un des personnages les plus énigmatiques qu’a connus la WWE dans toute son histoire. Mais ça, c’était avant l’écriture de cette chronique. Aujourd’hui sur Catch au Quotidien, je vous propose de découvrir cinq faits méconnus sur celui que l’on surnomme “The Charismatic Enigma”, Jeff Hardy.

Home Run

Nous connaissons tous Jeff Hardy pour ses prises de risques suicidaires et ce, dans n’importe quelle stipulation. Que ce soit dans une cage, dans un parking ou bien depuis une échelle, ses sauts auront marqué à jamais l’histoire de la WWE. Toutes ces choses ont failli ne jamais se produire étant donné que le catch n’était pas le sport qui passionnait le jeune Jeffrey (son vrai prénom). En effet, ce dernier était un grand fan de Baseball. Il a notamment fait partie de l’équipe locale de Cameron quand il était enfant. Ce n’est qu’après avoir assisté à un show de lutte avec son frère aîné Matt que Jeff a totalement décidé de s’orienter vers le catch. Les deux frères avaient même créé leur propre “fédération” de catch alors qu’ils n’étaient que des adolescents : la fédération OMEGA. En 2013, un gala y a été organisé dans le but de récolter des fonds pour venir en aide à un lutteur atteint d’une maladie grave.

Jeff Hardy avec sa tenue de Baseball.

Frère un jour, frère toujours

Cela va faire plus de 22 ans que Jeff et Matt Hardy font équipe dans le monde du catch. De la Team Extreme avec Lita, aux Broken Hardys en passant par les Hardy Boyz, l’équipe a su laisser son empreinte dans ce business. Peu importe la fédération ou l’époque, ils ne se sont jamais quittés, que ce soit dans le catch, ou sur le petit écran. En 1999, les deux frères ont fait une apparition dans une série télévisée très connue à l’époque, That’s 70 show. Durant l’épisode intitulé “That Wrestling Show”, on peut voir Matt et Jeff s’affrontant dans un ring de catch dans des tenues plutôt inhabituelles.

Matt Hardy célébrant sa victoire sur son frère Jeff.

Une popularité très compliquée

Comme vous le savez sûrement, une grande partie des lutteurs pratiquant le High Flying sont considérés comme étant des babyfaces aux yeux des fans de catch. Il est en effet très compliqué de donner un rôle de heel à l’un de ces athlètes. C’est le problème qu’ont rencontré les officiels de la WWE au début des années 2000. Courant 2003, le dirigeants de la compagnie décident de faire de Jeff Hardy un heel. Le plus jeune des frères Hardy commence alors à s’en prendre aux babyfaces les plus populaires de l’époque comme Booker T, RVD ou encore Shawn Michaels. Au bout de seulement 21 jours, les plans sont abandonnés. De part son inring “excitant”, impossible pour Jeff de devenir quelqu’un d’autre. L’année 2003 sera l’une des pires de sa carrière car il sera renvoyé quelques mois plus tard à cause de ses problèmes de drogues.

Jeff Hardy en 2003.

Un objet volant non identifié

Quand on parle de Jeff Hardy, on pense tout de suite à sa carrière à la WWE. Si vous êtes un très grand fan du personnage, vous pourrez même citer la TNA. Par contre, si vous parlez de la NJPW, vous êtes un demi dieu. Oui, Jeff Hardy a bien lutté dans la fédération nippone, fédération dans laquelle Shinsuke Nakamura a fait ses armes par le passé. Cependant, à l’inverse de son collègue de Smackdown Live, Hardy n’est pas devenu une légende du Strong Style. Un match, c’est l’unique trace de son passage sur le territoire japonais. À l’occasion de Wrestle Kingdom V (le Wrestlemania japonais), Jeff Hardy défendait son titre de champion du monde de la TNA contre Testusya Naito. Match qu’il avait d’ailleurs remporté en faisant le tombé sur le futur leader des Los Ingobernables de Japon.

Jeff Hardy lors de Wrestle Kingdom V face à Testuya Naito

Un jobber pas comme les autres

Jeff Hardy est sans conteste l’un des plus jeunes lutteurs de l’histoire a être monté sur un ring de la WWE. Beaucoup pensent qu’il a fait ses débuts en 1998 avec son frère Matt, mais c’est bien quatre ans plus tôt qu’on a pu le voir pour la première fois à la WWF. Il n’avait alors que 16 ans lorsqu’il a affronté Razor Ramon dans un épisode de Monday Night RAW sous le nom de Keith Davis. Plus tard, il affrontera des lutteurs comme 1-2-3 Kid (X-Pac), Jim Neidhart, King Kong Bundy, Hunter Hearst Helmsley (Triple H), ou bien le regretté Owen Hart. Jeff Hardy est la preuve vivante qu’il faut gravir les échelons un par un pour arriver au sommet de son art.

Jeff Hardy en mauvaise posture contre Razor Ramon