NXT, cinq ans de révolution : la division par équipe

12

Au mois de juin 2012, la WWE relançait en grande pompe son show de développement, NXT. Après plusieurs saisons de « télé réalité », les officiels décidaient d’en faire un terrain de développement et un lieu incontournable pour les jeunes lutteurs ou bien les stars ayant déjà un parcours bien rempli en dehors de la WWE. Cela va donc faire 5 ans que cette révolution a été lancée et il est temps de dresser un premier bilan de cet ensemble. Cette analyse se fera en trois parties distinctes : la division féminine, la division des poids lourds ainsi que la division Tag Team que nous allons décrypter aujourd’hui.

Des débuts timides

Pour construire un show solide, la WWE a dû recruter bon nombre de talents à travers le monde afin de débuter son renouveau dans les meilleures conditions. Elle a notamment choisi de créer une division par équipe avec des lutteurs bien connus de nos jours comme Luke Harper, Kassius Ohno ou encore Neville. C’est d’ailleurs ce dernier qui a été couronné premier champion par équipe avec son partenaire de l ‘époque, Oliver Grey. La compétition n’était pas très flamboyante au début, si bien qu’aucune équipe n’arrivait à sortir du lot. Même la Wyatt Familly, qui débutait à peine, n’était pas totalement convaincante. Elle a réussi à remporter les titres, mais pas à construire un règne solide. Les matchs et les rivalités n’avaient pratiquement pas de storyline ni même de storytelling au sein même des affrontements. Cette division souffrait d’un manque cruel d’identité. The Shield, qui a rencontré un important succès dans le roster principal, n’y a fait que des apparitions sporadiques et n’y a jamais remporté les titres par équipe.

Une restructuration nécessaire

Après un lancement peu convaincant de la division par équipe de NXT, la WWE avait plus que jamais besoin de créer le duo qui ferait la différence. Ce duo, elle l’a trouvé avec The Ascension. Peintures faciales, tenues adéquates et musique d’entrée très travaillée, Konor et Viktor ont donné la première identité de cette division. Cette équipe a littéralement survolé la compétition si bien qu’elle a été championne quasiment une année complète. Kalisto et Sin Cara ont créé l’exploit en mettant fin au plus long règne de l’histoire de la division Tag Team NXT. La fin de ce règne a permis à de nouvelles équipes de tirer leur épingle du jeu, notamment Blake et Murphy ou encore The Vaudevillains. Toutes ces associations ont réussi à surfer sur la vague du succès des tout premiers shows TakeOver, qui offraient des matchs beaucoup plus construits que ce l’on pouvait voir avant.

L’apogée

Les matchs par équipe ont obtenu une place de premier choix dans les shows TakeOver. Les officiels de la WWE ont donc décidé de monter encore d’un cran en produisant les meilleures rivalités ainsi que les meilleurs matchs possibles pour les fans. Cette mission a été confiée à des équipes comme American Alpha, The Revival, DIY ou encore plus récemment à The Authors of Pain. Toutes possédaient une alchimie encore jamais vue dans la branche de développement NXT. Les storylines ainsi que le storytelling étaient poussés jusqu’à obtenir des confrontations parfaites. Les équipes avaient enfin de vraies identités et la réception positive par les fans leur donnait un véritable élan de confiance. La rivalité la plus marquante de la période récente a été, sans aucun doute possible, celle offerte par The Revival et DIY. Pendant plusieurs mois en 2016, la tension n’a cessé d’augmenter pour atteindre son paroxysme lors de NXT TakeOver Toronto. Au terme d’un 2 Out 3 Falls Match épique, les quatre hommes ont tout simplement produit le match de l’année à la WWE.

La division par équipe de NXT est sans nul doute celle qui a connu le chemin le plus compliqué pendant ces cinq dernières années. Actuellement, elle est dominée par The Authors of Pain. Mais ces derniers se retrouvent aujourd’hui sans réelle compétition. En effet, après les venues d’American Alpha à Smackdown Live et de The Revival à RAW, il ne reste, hormis Ciampa et Gargano, plus aucune équipe crédible dans la division. Cela pourrait, sur une trop longue période, causer de sérieux soucis. Pour ce qui est du succès dans le roster principal, la réussite à NXT ne le garantit pas toujours. Seuls la Wyatt Family et American Alpha ont remporté les titres par équipe de la WWE, alors que d’autres comme The Vaudevillains ou The Ascension ont échoué ou échouent encore.