Naomi : « La WWE me trouvait trop athlétique et m’avait demandé de me calmer »

17

La championne féminine de Smackdown Live, Naomi a récemment participé à un podcast dans lequel elle est revenue sur le tournant positif qu’à enfin pris sa carrière avec beaucoup de soulagement et de bonheur. Elle a expliqué également qu’elle avait été longtemps mise de côté compte tenu de ses aptitudes « trop » athlétiques aux yeux de la WWE à l’époque. Voici quelques extraits de l’entrevue :

Sur l’évolution de la division féminine ces derniers temps : « Ce que je faisais il y a quelques années était très différent. Avant, c’était purement du divertissement. Il y a quelque temps on m’avait dit que j’étais trop athlétique, que j’en faisais trop. Ils voulaient que je me calme et ils m’ont clairement dit qu’ils ne voulaient pas que l’on se blesse ou qu’on ait l’air de se taper dessus, on nous conseillait de se tirer par les cheveux. Heureusement, ça a changé et en si peu de temps ce changement a été drastique. Tout a changé, autant ce que l’on attend de nous que ce que l’on nous demande. »

Sur la Révolution Féminine et le fait de ne pas en avoir fait partie dès le début : « Je me suis sentie mise de côté au début oui. Voir toutes ces filles arriver et pouvoir faire tout ce que j’avait toujours rêvé de faire mais qui m’était interdit ou refusé était évidemment un peu frustrant.

Elles sont arrivées dans le roster de manière forte, elles se sont fait remarquer. Cependant, tout ce que l’on refusait au catcheuses avant est maintenant autorisé et donc leur arrivée et cette révolution a finalement profité à tout le monde. Nous avons plus de temps d’antenne, plus de visibilité, plus d’opportunités et surtout plus de liberté dans le ring. À la WWE, tout est une question de timing et je fais partie des rangs maintenant. J’allais au boulot en sachant que j’allais être loin de mes désirs, que j’allais être de côté encore et que j’allais regarder d’autres personnes faire ce que je rêvais de faire. J’ai été au bas de l’échelle et je suis enfin arrivée à grimper les échelons, j’apprécie chaque minute de chaque match, j’aime chaque seconde de mon travail. »

Sur Charlotte Flair : « Nous avons seulement eu deux matches télévisés ensemble. Nous n’avons jamais travaillé toutes deux dans des Live events. C’est une compétitrice hors pair, je n’avais jamais eu affaire à ce genre de personne avant. Quand nous avons commencé à combattre la première fois, j’ai tout de suite compris que j’allais devoir donner tout ce que j’avais. Elle est une athlète d’exception et pour être à son niveau je dois donner le meilleur, elle fait ressortir tout ce qu’il y a de meilleur en moi. Je peux enfin montrer tout ce que j’ai dans le ventre, tout ce que j’ai dû refréner jusqu’à aujourd’hui. »