Randy Orton, à propos de son personnage : “J’ai toujours été la même personne”

38
Randy Orton n'a pas voyagé en Europe avec le roster de SmackDown Live.

RANDY ORTON POUR WWE.COM :

Vous avez été The Legend Killer, The Viper et The Apex Predator. Comment arrivez-vous à vous réinventer malgré les années ?

“J’ai toujours été la même personne. Que ce soit The Legend Killer, The Viper, The Apex Predator, rien ne changeait vraiment. Quand je vois des Superstars avec 10 personnalités différentes, ça me surprend. Les gars sont si talentueux qu’ils arrivent à jongler avec tout ça. Est-ce que j’en serais capable, je ne sais pas. Peut-être que oui, peut-être que non. Mais je pense que, si je n’ai pas vraiment changé, c’est parce que mon personnage était un succès. Qu’on aime ou qu’on déteste, on sait à quoi s’attendre avec moi.”

Quel est le plus bel accomplissement de votre carrière ?

“Il n’y a pas qu’une chose. J’ai été le plus jeune champion, j’ai gagné plus que Survivor Series Matches que n’importe qui, remporté deux Royal Rumbles, gagné le Money in the Bank, fait le main-event de Wrestlemania, combattu 13 fois à Wrestlemania. Il y a tout ça. J’ai volé le show plusieurs fois. J’ai lutté à Séoul, en Nouvelle-Zélande. Ce n’est pas simplement une seule chose, c’est un ensemble.”

Quel est votre RKO préféré ?

“Je pense que c’était celui avec Evan Bourne. Ca montre à quel point le timing est important. Le timing était particulièrement compliqué ici. Celui avec Seth Rollins à Wrestlemania était aussi difficile. J’en ai eu plusieurs de bons avec Dolph Ziggler, Cesaro, ou même Carlito et CM Punk. Le timing fait tout. Mais le plus risqué et compliqué était contre Evan Bourne. C’est probablement la raison pour laquelle c’est mon préféré.”