La Preuve par 3 – Pourquoi Monday Night Raw n’est pas à la hauteur

6

Je vais tenter de vous démontrer en trois points pourquoi Monday Night Raw ne séduit plus et perd de sa superbe.

1 ! On prend les mêmes…

Le problème majeur de Monday Night Raw est sans aucun doute le manque de “star power” dans le show rouge. Bien que composé de nombreux noms et talents indéniables, Raw a bien du mal à établir de nouvelles têtes d’affiche. L’exemple le plus éloquent est quand le show rouge fait sa publicité sur Goldberg et Undertaker afin d’attirer du public. Le fait que Taker soit passé de Smackdown à Raw en quelques semaines n’est pas un fait innocent. Incapable d’attirer les téléspectateurs grâce à de nouveaux talents, Vince McMahon a décidé de miser sur les légendes du business.

Monday Night Raw a en effet de nombreuses difficultés à capitaliser sur les noms ronflants et talentueux dont le show dispose. Entre le “face-turn” mal maitrisé de Seth Rollins, la sous utilisation de Cesaro, la faiblesse chronique de Kevin Owens démontrée sur les écrans et la surexposition de Roman Reigns, les exemples fleurissent au fur et à mesure que “Smackdown Live!” démontre les qualités contraires.

2 ! … et on recommence

Depuis de nombreuses années, les fans les plus assidus se seront plaint d’un problème récurrent qui n’est clairement pas une plus-value au produit, il s’agit du manque d’imagination lors du booking des matchs. Imaginons que Roman Reigns rentre en rivalité contre Kevin Owens, selon le système de booking actuel, on a la droit à :

Semaine 1 : Kevin Owens vs. Roman Reigns
Semaine 2 : Chris Jericho vs. Roman Reigns
Semaine 3 : Kevin Owens & Chris Jericho vs. Roman Reigns

Monday Night Raw ne se permet que très rarement quelques fantaisies au niveau du booking de ses shows. On se retrouve donc avec des superstars surexposées et d’autant plus dans un contexte similaire semaine après semaine. La surprise est rarement présente ou implémentée dans le booking et cela pâtit sur la qualité du produit.

3! Les visions de Vince McMahon contre Triple H

Monday Night Raw reste le porte étendard de la compagnie et ces dernières semaines furent encore une preuve indéniable de la main-mise de Vincent K. McMahon sur son produit. Loin de moi l’idée de critiquer frénétiquement la vision du “chairman” de la compagnie mais il est indéniable de constater que certains de ses choix sont discutables. Surtout si on les compare à ceux de Triple H qui possède un contrôle complet sur NXT.

Je rappelle une nouvelle fois que Vince McMahon est un manager talentueux qui a vu juste à de très nombreuses reprises. Cependant, il est à noter que Smackdown, qui est davantage un show basé sur les performances athlétiques et sur les rivalités, fait souffrir Raw de la comparaison. Finalement, les différences entre les deux shows sont au niveau de l’écriture. Les différences de narration crèvent l’écran.

Il faut toutefois rendre à César, ce qui appartient à César : la grosse performance et réussite de Monday Night Raw fut sa capacité à élever Braun Strowman au statut de main-eventer à partir de quasi-rien. Vince McMahon et Kevin Dunn ont (enfin?) fait un superbe travail le concernant. Un pur plaisir.

Convaincu ? Partagez votre avis dans les commentaires.

On se retrouve la semaine prochaine pour une nouvelle “Preuve par 3”!