Royal Rumble : La Vipère en route vers Wrestlemania !

37

San Antonio – Au terme du Royal Rumble Match le plus imprédictible de l’histoire, Randy Orton a éliminé Roman Reigns pour se propulser dans le main-event de Wrestlemania.

Le Royal Rumble Match 2017 s’annonçait comme le plus imprédictible de l’histoire, après vingt-neuf précédentes éditions qui avaient toujours offert leurs lots de surprises.

L’homme : Strowman domine.

Il débutait avec un rookie de ce type de combat, Big Cass, et à l’opposée un vétéran, Chris Jericho. Très vite, les lutteurs s’accumulaient sur le ring jusqu’à l’arrivée de Braun Strowman en huitième position. Le “Monster Among Men” de la WWE dominait alors l’épreuve, mettant à son compteur pas moins de sept éliminations (record du match), avant d’être propulsé à la surprise du public par dessus la troisième corde par Baron Corbin.

Le choc : Goldberg expédie (encore) Lesnar.

Il fallait attendre la vingt-sixième entrée pour voir Brock Lesnar, l’un des hommes les plus attendus de ce match, débarquer sur le ring. Brock Lesnar nettoyait le ring mais était rapidement rejoint par son rival, l’homme qui l’avait humilié aux Survivor Series en le mettant au tapis en 86 secondes, Goldberg. Une fois encore, rien allait se passer comme prévu pour “The Beast”. L’ancien champion de la WCW lui infligeait en effet un spear dès son entrée, avant de l’éjecter aussitôt du ring. Brock Lesnar est éliminé, et le public, choqué.

L’outrage : Reigns entre en #30.

Après l’arrivée de l’Undertaker en vingt-neuvième position et l’élimination de Goldberg par le “Deadman”, le public de l’Alamodome s’apprêtait à découvrir le trentième participant du Royal Rumble. Et lorsque la musique de Roman Reigns retentissait dans la stade, l’Univers de la WWE n’en revenait pas. En grande partie fervents désapprobateurs de l’ancien champion des Etats-Unis, les fans ne pouvaient supporter la possibilité que le “Big Dog” emporte un second succès dans le Royal Rumble Match. Pourtant, Roman Reigns, dérouté plus tôt dans la soirée par Braun Strowman alors qu’il tentait de mettre la main sur le championnat Universal, ne l’entendait pas de cette oreille. Il comptait bien éliminer un par un ses opposants pour se faire sa place dans le main-event de Wrestlemania 33.

La conclusion : Orton fait le doublé.

Après avoir fait passer l’Undertaker et Chris Jericho par dessus la troisième corde sous les hués du public, Roman Reigns se retrouvait en désavantage face à Bray Wyatt et Randy Orton. Une scène qui n’était pas sans rappeler le final du match Raw vs Smackdown des Survivor Series qui avait vu, en novembre dernier, les deux membres de la Wyatt Family faire triompher leur équipe en éliminant en dernier Roman Reigns. Une fois n’est pas coutume, le “Big Dog” n’a su gérer son désavantage. Après avoir projeté Bray Wyatt par dessus la troisième corde, il était exécuté par le RKO de Randy Orton. La “vipère” concluait en éliminant à son tour Reigns, pour remporter le second Royal Rumble Match de sa carrière et se propulser dans le main-event de Wrestlemania 33.

ENTRÉES

ÉLIMINATION(S)

ÉLIMINÉ PAR

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

Big Cass

Chris Jericho

Kalisto

Mojo Rawley

Jack Gallagher

Mark Henry

Braun Strowman

Sami Zayn

Big Show

Tye Dillinger

James Ellsworth

Dean Ambrose

Baron Corbin

Kofi Kingston

The Miz

Sheamus

Big E

Rusev

Cesaro

Xavier Wood

Bray Wyatt

Apollo Crews

Randy Orton

Dolph Ziggler

Luke Harper

Brock Lesnar

Enzo Amore

Goldberg

The Undertaker

Roman Reigns

0

2

0

0

0

1

7

0

0

0

0

0

1

0

0

3

0

0

3

0

0

0

1

0

1

3

0

3

4

3

Braun Strowman

Roman Reigns

Braun Strowman

Braun Strowman

Mark Henry

Braun Strowman

Baron Corbin

Undertaker

Braun Strowman

Braun Strowman

Braun Strowman

Brock Lesnar

Undertaker

Sheamus & Cesaro

Undertaker

Chris Jericho

Sheamus & Cesaro

Goldberg

Chris Jericho

Sheamus & Cesaro

Roman Reigns

Luke Harper

Vainqueur

Brock Lesnar

Goldberg

Goldberg

Brock Lesnar

Undertaker

Roman Reigns

Randy Orton