Insolite : Pas de Mandela ou de Jésus, un directeur d’école choisit John Cena comme source d’inspiration

21

En général, les Superstars de la WWE ne sont pas des modèles d’exemplarité pour les écoles. Mais John Cena est le symbole de l’humain idéal, comme l’explique Jason Williams, directeur d’une école primaire à Napier en Nouvelle-Zélande, qui a décidé de faire de la vedette de la WWE l’icône de son établissement.

Alors que les autres écoles sont plutôt représentés par Nelson Mandela, Jean Batten (aviatrice néo-zélandaise) ou même Jesus afin de transmettre un message essentiel, Jason Williams a choisi John Cena pour apparaître sur une immense fresque sur un mur de l’école.

Williams le reconnaît volontiers : il s’agit d’un choix étrange pour beaucoup mais Cena est quelqu’un qui parle beaucoup aux enfants. D’autres peintures murales font les honneurs de Valerie Adams (athlète olympique néo-zélandaise spécialiste du lancer du poids) et du personnage de l’Incroyable Hulk.

“Certains membres de notre personnel sont venus me demander qui était le gars au milieu, en faisant référence à John Cena. Mais les enfants ne savent pas qui est Valerie.” a expliqué Williams. “Son message est de ne jamais abandonner, c’est le meilleur message que l’on puisse donner à un enfant. Il n’existe pas un gamin qui ne puisse pas aimer John Cena.”

“C’est le fait qu’il soit un superhéros vivant qui les fascinent. Pour certains des enfants dont la vie familiale est compliquée, il est une source d’espoir. A mes débuts, les enfants venaient juste récupérer des papiers tamponnées servant de certificat de réussite. Ils n’avaient pas une estime de soi. Aujourd’hui, nous interdisons de nous dire que nous ne pouvons pas.” a ajouté le directeur de l’école, dont le geste sera aucun doute grandement apprécié par l’Univers de la WWE.

Le prochain objectif de Williams est d’enregistrer un court message vidéo de Cena pour ses élèves. Cette semaine, le leader de la Cenation se rendra dans le pays à Auckland pour une tournée de la WWE à l’étranger. Au directeur de conclure avec fierté : “Cela montrerait aux enfants que tout est possible”. C’est aussi avec beaucoup de fierté que nous avons John Cena.