Sasha Banks, une championne armée de patience

10
Sasha Banks parle de Ronda Rousey.

Comme vous le savez déjà, Sasha Banks a remporté le “WWE Women’s Championship” la semaine dernière à Monday Night Raw. En revanche, ce que vous ne savez peut-être pas, c’est qu’à l’origine la WWE prévoyait de donner le titre à Sasha Banks dès le mois d’avril. “The Boss” devait être couronnée lors de Wrestlemania, devenant ainsi la toute première championne de cette nouvelle ère. 

Selon le Wrestling Observer, les plans ont changé en raison du succès grandissant de Becky Lynch auprès des fans. En conséquence, la WWE a décidé d’inclure cette dernière au match prévu à Wrestlemania pour en faire un Triple Treat Match. Charlotte fut désignée comme vainqueur et, afin de donner plus d’impact à son règne, Sasha Banks fut mise à l’écart du titre. Il était prévu que “The Boss” soit redirigée vers Becky Lynch et Natalya vers Charlotte pour les trois PPVs suivants.

C’était sans compter la blessure à la tête de Sasha Banks, survenue lors d’un house show et qui l’a tenu éloignée des rings depuis le 15 mai dernier. Par ailleurs, celle qui était initialement désignée pour rejoindre Charlotte n’était pas Dana Brooke mais Emma. Malheureusement victime d’une blessure – cette fois au dos – depuis début mai, cette dernière a dû laisser sa place dans la rivalité naissante avec Becky Lynch. Face à toutes ces embûches, la WWE  du gérer la crise en urgence et revoir ses plans.

Les officiels ont alors prévu de faire remporter la ceinture à Sasha Banks lors de Summerslam mais, une fois encore le draft a changé la donne. Dans l’espoir d’améliorer ses ratings sur le USA Network, la WWE pris la décision de donner le titre à Sasha Banks dès le premier Monday Night Raw post-draft et d’annoncer le match revanche pour SummerSlam. 

Par le passé, la WWE n’avait jamais accordé autant de crédit à un affrontement féminin, qu’il s’agisse de l’ancien Women’s Championship ou du Divas Championship. Même Lita et Trish Stratus n’ont jamais bénéficié d’une telle exposition. Bien qu’elles aient été les seules- jusqu’ici – à pouvoir prétendre à un main event, jamais elles n’ont été au centre d’un événement d’une telle envergure.

Aujourd’hui la division féminine est placée au cœur des événements. John Cena, AJ Styles et même le Champion de la WWE Dean Ambrose ont laissé le champs libre à la division féminine en rejoignant SmackDown Live. Non seulement le titre féminin a clôturé ce Monday Night Raw, mais Sasha Banks a également lancé le suivant avec son discours d’ouverture.

Évidement Vince McMahon et la WWE peuvent encore effectuer un virage à 180°, comme ils ont l’habitude de le faire. Cependant la mise en perspective de tous ces éléments montre tout de même une volonté de changer les choses chez les officiels de la WWE.