Chad Gable : “Nous voulons que les gens aient envie de voir le catch par équipe”

13

Nouvellement arrivée à Smackdown, l’équipe The American Alpha fait déjà sensation. Chad Gable s’est récemment entretenu avec Men’s Journal pour parler de cette popularité. Voici les moments forts de cet entretien :

L’équipe American Alpha est très populaire, même si elle est assez nouvelle auprès du public de Smackdown. Comment pouvez-vous en expliquer les raisons ?

“C’est marrant car nous étions très nerveux à propos de ça, être confrontés à un public plus large. Tu espères juste qu’en arrivant, tu auras un minimum de réaction. Nous sommes arrivés et nous avons eu une réaction et nous étions juste tellement contents. L’autre chose aussi, quand nous avons été draftés, c’est que Daniel Bryan nous a fait pas mal de pub, ce qui a beaucoup aidé. La réaction ce soir-là était si positive. Ça a vraiment contrebalancé le stress que nous avions. Je pense que le fait que les gens regardent de plus en plus NXT et ont le WWE Network nous donne plus d’exposition.”

Pourriez-vous décrire la dynamique que vous avez  avec Jason Jordan en tant que tag team ? Quel est votre relation sur et en dehors des rings ?
 

“C’est intéressant la chance que nous avons eue. Il était à NXT quelques années avant moi. Nous n’avons pas développé de relation avant un moment. Il avait un niveau supérieur au mien. Puis nous avons eu l’idée de faire une équipe ensemble. Et depuis le premier jour, ça l’a fait. On partageait les mêmes valeurs et idées. Je pense que ça venait du fait que nous avons tous les deux été des lutteurs amateurs. Nous sommes sur la même longueur d’onde. On essaye de décrire ça aux gens. On voyage ensemble, on va s’entraîner ensemble, on mange ensemble. En tant qu’équipe, ça ne pourrait pas aller mieux.”

Qui aimeriez-vous affronter ? 

“Dans le roster, il y a beaucoup d’équipes : Gallows & Anderson, the Usos … Il y a juste une liste sans fin d’équipes qu’on aimerait affronter. Avec le paysage actuel, je pense que la division par équipe va exploser … Nous voulons que les gens aient envie de voir le catch par équipe, et nous voulons être ceux qui créons ça. Personne d’autres. Nous espérons quand même que d’autres équipes vont briller, nous n’avons pas de problèmes avec ça. Nous voulons élever le niveau de la compétition. Si tout le monde commence à être compétitif, si chacun s’investit, il y aura des étincelles de partout et ce sera magique.”

Pour l’interview complète, c’est ici.