Seule la WWE décidera de la participation ou non de Brock Lesnar à Summerslam

4

Suspecté de dopage par l’USADA (l’organisme d’anti-dopage) à l’occasion de sa reprise du MMA, Brock Lesnar semble être en pleine tourmente, alors que son retour à la WWE semblait, jusqu’à la semaine dernière, imminent. Contacté par WrestlingINC.com, le Département d’Etat de New York a envoyé ce communiqué, concernant les éventuelles sanctions qui pourraient être appliquées à Lesnar dans l’environnement WWE. 

“En 2002, l’Etat de New York a adopté une loi revoyant à la baisse la régulation du “catch professionnel” dans plusieurs aspects, reconnaissant cette activité comme étant plus du divertissement qu’une compétition sportive. Selon la loi actuelle de l’Etat de New York, le “catch professionnel” est défini comme de la lutte “offrant principalement un divertissement aux spectateurs et ne comprenant pas de concours sportif”. En tant que tel, l’Etat ne délivre pas de licences individuelles aux lutteurs, et Mr. Lesnar n’est pas licencié de la New York State Athletic Commission. Dans le contexte du “catch professionnel” tel que défini, l’Etat ne licence que le promoteur, à savoir la WWE. Selon la loi de New York, les exigences en matière de santé et de sécurité reviennent au promoteur, qui doit faire appel à un médecin spécialisé pour examiner chaque catcheur et déterminer s’il est apte à participer.

La question de savoir si Mr. Lesnar peut participer à un événement de “catch professionnel” sera déterminée uniquement par le jugement du médecin spécialisé, la politique de la WWE et les propres choix de Mr. Lesnar.”

Si Brock Lesnar venait donc à être suspendu de MMA, il pourrait tout de même participer à Summerslam au regard de la loi. La WWE, le médecin principal de la compagnie et la décision de Lesnar lui-même sont à ce jour les seules contraintes qui pourraient empêcher The Beast d’affronter Randy Orton le 21 août prochain à Brooklyn.