La WWE pourrait aussi souffrir du Brexit

9

La nouvelle a fait la une du monde entier : à 51.9% des voix, la Grande-Bretagne a confirmé son envie de quitter l’Union Européenne à la fin du mois dernier. De nombreuses entreprises essayent d’anticiper les conséquences économiques de ce départ, y compris la WWE.

Il faut dire que la Grande-Bretagne est un marché très juteux. Elle représente en effet 45% des revenus faits hors des Etats-Unis, soit 75 653 000 $ en 2015, un bond comparé aux années précédentes, conséquence d’un contrat de télévision très lucratif avec BSkyB. Lors du premier trimestre 2016, le WWE Network a atteint 1 289 000 d’abonnés, dont 304 000 internationaux. Même si nous ne savons pas les chiffres exacts, les abonnés britanniques seraient les deuxièmes plus nombreux après ceux américains.

Étant donné que le Brexit devrait avoir un certain nombre de retombées économiques, la WWE se doit d’être prudente. Le marché est bien établi et pèse très lourd économiquement. Ainsi, toute perturbation économique pourrait avoir des conséquences non négligeables. La compagnie de Stamford va d’ailleurs organiser une grande réunion courant juillet ou août pour discuter de tous les changements qu’il pourrait y avoir. Mais quoiqu’il en soit, que les fans britanniques soient rassurés, il n’y aura pas de modifications en ce qui concerne les live-events.