Will Ospreay explique pourquoi il a préféré la NJPW à la TNA

2

Dans une récente interview accordée à The Wrestling Compadres Slamcast, la nouvelle sensation de la NJPW et star du catch européen, Will Ospreay, est revenu sur le moment où il avait fait un bref passage à la TNA au début de l’année 2016, à l’occasion de la tournée internationale de la fédération.

“Je ne peux rien dire de mal sur la TNA, car en fait, je refuse d’enfoncer une compagnie. Je suis trop gentil. J’en suis incapable. J’ai été accueilli à bras ouverts. Les gens étaient formidables, mais je l’ai juste fait parce que je voulais lutter à la Wembley Arena. Si quelqu’un veux que je sois honnête, je l’ai fait juste pour catcher à Wembley. 

La façon dont ça s’est passé, disons qu’ils n’ont pas fait leurs recherches. En fait, ils pensaient que je n’étais pas signé. Pour être franc, j’ai rigolé. Je leur ait dit : “Je signe à la New Japan”. Je rigolais au fond de moi. Je ne voulais juste pas être à la TNA, surtout après la récente vidéo des frères Hardy. Je ne critique pas, c’est juste que j’aime pas. J’ai trouvé ça tellement mauvais. J’ai été un fan de la TNA depuis le début, surtout avec des gars comme AJ Styles, Christopher Daniel ou Samoa Joe. Ils ont fait ces gars et ça a été leur moteur, mais s’ils sont partis, c’est qu’il y avait une raison. Personnellement, je n’avais aucune raison d’y aller et quand la New Japan s’est montrée, je n’ai rien voulu signer avec eux. Je voulais faire mon temps au Japon, car je sais ce qui marche en ce moment. Je veux dire, regardez. Un mec comme Finn Balor y est allé. AJ Styles y est allé. Ils y ont été et maintenant regardez où ils sont à la WWE. Je ne dis pas que je souhaite aller à la WWE prochainement, mais je suis très heureux au Japon. Je suis content d’avoir pu catcher à Wembley avec la TNA et de performer à Manchester et à la Birmingham Arena, donc au final, ça va.”

Plus jeune vainqueur du tournoi Best of the Super Juniors, l’Anglais a également déclaré dans cette même entrevue qu’il prendrait beaucoup moins de dates sur le circuit indépendant en 2017, pour préserver son corps. Quelques dates au Royaume-Uni et la NJPW composeront une grande partie de son calendrier.

Voir aussi – Angleterre : retour en grâce pour Will Ospreay et Kurt Angle

Pour découvrir les premiers pas de Will Ospreay au pays du soleil levant, la NJPW a mis en ligne sur Youtube un mini-documentaire en 3 parties, que vous pouvez découvrir ci-dessous :