Malgré son dérapage, Roman Reigns aura une dernière chance pour convaincre

17

C’est probablement l’information du moment ; Roman Reigns a écopé d’une suspension de 30 jours pour sa première violation à la politique de bien-être de la WWE. Mais pour quelle raison exactement ?

Une source bien placée dans les coulisses de la WWE aurait révélé par le biais du Wrestling Observer que la substance illicite utilisée par Roman Reigns serait de l’amphétamine. La Superstar de 31 ans a été surprise par un contrôle anti-dopage qui aurait également découvert des traces de marijuana dans son organisme. Si la marijuana a uniquement fait l’objet d’une amende pour Roman Reigns, l’amphétamine a été la véritable source de la suspension. Cette drogue utilisée dans le monde du sport permet de lutter contre la fatigue et la faim.

Lire aussi : Roman Reigns est devenu un exemple à ne pas suivre

Comme indiqué récemment sur CAQ, Roman Reigns a été contraint de s’excuser auprès de ses collègues pour ce dérapage. Cette initiative décidée par Triple H viserait à préserver une image relativement bonne de la Superstar vedette dans les coulisses. Malgré son écart de conduite, Roman Reigns préservera son statut de main-eventer et participera bien au Triple Threat match de Battleground (24 juillet) pour tenter de récupérer le titre de la WWE face à Dean Ambrose et Seth Rollins.

Lire aussi : Quel avenir pour “The Guy” et la WWE ?

Si Vince McMahon n’est pas certain d’amener l’expérimentation Roman Reigns à la réussite, le chairman ne s’avoue pas vaincu et souhaiterait préserver son idée de départ encore un certain moment dans l’espoir que les étoiles s’alignent pour The Guy.