WWE Payback sera-t-il le terrain d’un tournant majeur de l’ère moderne ?

10

A l’approche de Payback, le monde du catch attend la décision de Vince McMahon avec impatience. Au centre de l’Univers de la WWE, le chairman décidera qui de Shane McMahon ou Stephanie McMahon (et Triple H) prendra le contrôle de Monday Night Raw. À Chicago, comme un symbole.

Shane McMahon a déjà échoué dans cette épreuve à WrestleMania 32. En s’inclinant face à l’Undertaker, Shane O’ Mac a manqué l’occasion de régner sur la WWE et a permis à son bourreau d’inscrire un peu plus sa légende dans les grandes lignes du Grandest Stage of Them All. Mais tout n’est pas perdu pour l’ancien champion hardcore devenu l’un des personnages les plus populaires de la WWE depuis son retour en février dernier. Si l’on en croit le Wrestling Observer, Shane McMahon est également sollicité à la télévision par les officiels de la fédération.

Le retour de la Brand Extension ?

Le promoteur de quatrième génération n’est pas seulement de passage et a bien l’intention de rester dans les alentours comme en témoignent ses prises de pouvoir temporaires ces dernières semaines à Raw. Mieux encore, si voir Shane à la tête du show rouge après Payback n’est pas une certitude, les plans originaux avant même WrestleMania 32 étaient de partager Raw et SmackDown entre les deux parties. Si les projets des officiels ressemblent toujours à l’idée de base, une guerre psychologique viendrait alors diviser la famille McMahon, et surtout, le roster de la WWE.

Lire : L’incroyable rumeur qui ramène la Brand Extension à la vie