WrestleMania 32 : Les Dudleys ont fait appel aux tables mais les Usos ont répondu présents

9

DALLAS — L’Univers de la WWE voulait des tables et ils les ont eues lors du Kickoff de WrestleMania 32. En un coup du sort, ce sont pourtant les Dudley Boyz qui ont terminé allongés sur un tas de bois éclaté au AT&T Stadium. Les Usos ont beaucoup de légitimité après ce succès face à ses icônes de l’extrême, notamment après avoir dévastés leurs adversaires à travers une paire de tables.

Les Dudleys ont fait leur première apparition sur la plus grande de toutes les scènes depuis WrestleMania XX et étaient à la recherche de leur première victoire à WrestleMania, mais ils n’ont pas été gâtés malgré une foule en délire réunie à Dallas. Bubba Ray et D-Von ont rapidement pris le contrôle du combat en gardant les voltigeurs au sol mais ont vite compris à qui ils avaient affaire.

En fin de compte, Jey a affiché toute sa panoplie pour gagner cette affaire de famille. Les Dudleys ont non seulement subi la défaite mais surtout une raclée alors qu’ils avaient dans l’idée de détruire leurs adversaires à travers des tables après que la cloche ait retenti. Mais Jimmy et Jey ont envoyé des Superkicks à tout va pour déjouer le plan traditionnel (et populaire) des ECW originals, et le retourner contre eux. Finalement le craquement des tables a fait écho dans l’AT&T Stadium. Jimmy & Jey ont émergé des décombres, faisant de la famille Anoa’i l’une des familles les plus dominantes du sport-divertissement.