Ce qu’il faut retenir de la Route vers Wrestlemania 32

20

Après trois mois d’action, de retournements de situations et de rumeurs en tout genre, nous voici enfin à l’apogée d’une Route semée d’embûches pour les Superstars de la WWE. Alors si vous débarquez, que vous n’avez pas touché à la WWE depuis des semaines, mais que votre cœur palpite malgré tout à l’approche du Show des Shows dimanche, séance de rattrapage.

Voici notre Top 10 de ce qu’il faut retenir de cette Route vers Wrestlemania, édition 2016.

10# Y2J fait volte-face

Absent pour les deux dernières éditions du Grandest Stage of them All, Jericho s’est placé cette année en faisant son retour au mois de janvier. D’abord favori de la foule, il s’est ensuite peu à peu mis l’Univers de la WWE à dos, avant de définitivement laisser son côté obscur reprendre le dessus le 7 mars dernier, en s’attaquant à son partenaire du soir, AJ Styles.

9# La rivalité éternelle

Kevin Owens et Sami Zayn sont donc condamnés à s’affronter éternellement. Après une épique rivalité sur le circuit indy, puis un bref face à face à NXT, les deux anciens meilleurs amis se sont de nouveau retrouvés, mais cette fois-ci, sur la plus grande scène qu’il puisse exister. D’abord au Royal Rumble, puis le 7 mars, lors des débuts officiels dans le main-roster de celui que l’on appelait avant El Generico.

8# New-Day Rocks !

Loufoques, extravagants, déconnectés… les adjectifs ne manquent pas pour décrire le New-Day. Les trois trublions Xavier Woods, Kofi Kingston et Big E. auront véritablement été les stars de cette Route vers Wrestlemania. Détestés à leurs débuts, ils forment désormais l’un des clans les populaires et portent avec brio les ceintures par équipe.

7# Les femmes prennent le pouvoir

Alors que les Divas n’occupaient qu’une très faible place auparavant, cette année à marqué un véritable tournant. Avec plus d’exposition et un engouement populaire qui n’existait pas avant, Charlotte, Sasha Banks et Becky Lynch ont porté la division féminine sur leurs épaules et se retrouveront à Wrestlemania dans un très attendu Triple Threat Match.

6# Les débuts d’un phénomène

C’était attendu et c’est finalement arrivé. Le 24 janvier, AJ Styles fait enfin ses débuts sous la bannière WWE en entrant en troisième position dans le Royal Rumble Match. Il y restera 27 minutes. Depuis, il s’est imposé comme l’un des plus sérieux compétiteurs du roster avec une longue rivalité face à Chris Jericho, qu’il retrouvera à Wrestlemania pour un dernier chapitre.

5# Roman Reigns, seul contre tous

Il est de moins en moins populaire auprès des fans et même s’il a dit adieu à son titre de champion du monde au Royal Rumble, Roman Reigns s’est offert une place de choix pour Wrestlemania en battant Dean Ambrose et Brock Lesnar à Fast Lane. Il lui reste désormais à prouver au monde entier qu’il peut être le visage de la WWE et le Grandest Stage of them All pourrait bien être sa dernière chance.

4# Triple H au sommet de la montagne

C’est à la trentième et dernière position que le Game a fait son retour à la compétition lors du Royal Rumble Match en janvier. Le boss de l’Authority ne pouvait pas voir Roman Reigns s’en aller vers Wrestlemania avec le titre de la WWE autour du hanche et s’est donc ouvert l’opportunité de remporter son second Rumble Match et son 14ème titre mondial.

3# Dean Ambrose perd la tête

Alors que Brock Lesnar était destiné à affronter Bray Wyatt à Wrestlemania, c’est finalement Dean Ambrose qui s’est hissé en travers de sa route. Le Lunatic Fringe a complètement perdu la raison le 22 février lorsqu’il a lancé le défi à The Beast de l’affronter au Show des Shows dans un No Holds Barred Street Fight. Une mission suicide dont il ne pourra pas sortir indemne, mais dont l’issue pourrait bien lui ouvrir les portes du succès, ou au contraire les fermer définitivement.

2# Les adieux de Daniel Bryan

Les fans le voyait occuper le haut de la carte à Wrestlemania. Malheureusement, tout s’est envolé le 8 février, quand il annonce officiellement, après des semaines de rumeurs, qu’il doit mettre un terme à sa carrière. Devant son public, l’American Dragon et 4 fois champion du monde la WWE délivre un speech émouvant et tire définitivement un trait sur son ambition de remonter dans le ring.

1# Le retour du fils prodigue

Personne ne l’avait vu venir ! Le 22 février, alors que Vince McMahon remet un prix d’excellence à sa fille Stephanie, Shane McMahon fait son retour à la surprise générale, après 7 ans d’absence. Non seulement il remet en cause la gestion de son père et de sa sœur, mais demande le contrôle de Monday Night RAW ! Le président de la WWE accepte, à une seule condition… qu’il affronte l’Undertaker à Wrestlemania dans un Hell in a Cell Match. Ce segment, dont on ne se lasse pas de regarder à nouveau, est sans aucun doute le plus grand moment de cette Route vers Wrestlemania 32 et mérite amplement la première place de notre classement.