Focus : Une époque charnière

18

La WWE connait des problèmes inhérents depuis plusieurs années. Cependant, ces problèmes sont facilement identifiables et peuvent être gommés. A mon sens, la compagnie de Stamford se retrouve aux prémices d’une ère charnière qui est en passe de changer le visage du business tout entier.

La toute puissance de la WWE

Que l’on soit fan ou non du produit proposé par la WWE ces dernières années, il est tout de même difficile de contester la puissance dégagée par la compagnie que ce soit sur le plan de l’image, de l’attraction ou financièrement. Le produit américain s’exporte dans le monde entier avec succès. La PG Era, décriée par tant de fans, permet cependant à la WWE de se porter on ne peut mieux sur un plan financier. Il est un point à noter et à souligner; nous parlons d’une compagnie qui a lancé avec succès, certes péniblement à ses débuts, un Network mondial lui permettant d’étendre son empire visuel. Le Network aura permis de diffuser des shows à Londres ou à Tokyo, de façon exceptionnelle et tout à fait inédite. La quasi entièreté de son catalogue est donc disponible à tout moment pour les fans ou même les non initiés de passage. Vince McMahon est en passe de réussir son tour de force extraordinaire lancé à la suite des ses intuitions suivant les succès précoces de Netflix.

La toute puissance de NXT

Le WWE Network a permis également de démocratiser son produit développemental, intitulé NXT. Bien évidemment, Triple H n’a pas attendu le lancement du Network pour faire parler de son fameux show jaune mais le Network a permis de diffuser clairement les shows hebdomadaires avec une visibilité bien autre que celle de Hulu par exemple. Nous savons donc que NXT est devenu un véritable phénomène depuis ce jour, se payant le luxe de faire salle comble dans des arènes de taille conséquente. A l’instar de la ECW, NXT devient une “brand” à elle seule et permet à la WWE d’étendre son empire. Elle aura fait beaucoup de mal à la TNA sur ce terrain là. Le show jaune étant plus libéré que son ainé Raw ou Smackdown, l’insolence et le dynamisme aura attiré les fans déçus par le manque de substance proposé par le roster principal. De plus, Triple H aura eu le nez creux en ouvrant son produit au circuit indépendant, qui sera mentionné à de nombreuses reprises à l’antenne. La priorité n’est plus donné aux pures produits de la compagnie.

Le roster le plus talentueux de l’histoire

NXT aura dévelopé une aura tellement forte qu’elle aura attiré des talents du monde entier. Les premiers gros coups furent frappés avec l’arrivée de Claudio Castagnoli (Cesaro), PAC (Adrian Neville) ou El Generico (Sami Zayn) avant d’être suivis quelques mois plus tard par Prince Devitt (Finn Bàlor), Kenta (Hideo Itami) et Kevin Steen (Kevin Owens). NXT est devenu “the place to be” et, par extension, la WWE l’est devenue également. La crème de la crème rejoint peu à peu la compagnie de catch la plus dominante au monde. A cette époque, on se dit d’ailleurs que tout est possible après que Sting a aussi franchi le pas. Depuis ce jour, les noms plus incroyables les uns que les autres affluent sur le show jaune ou sur Raw. Il faut aussi signaler que la division des Divas aura aussi connu son moment de développement conséquent ces derniers mois. Sasha Banks, Charlotte et Becky Lynch semblent apporter un souffle nouveau à une partie du catch rarement exploité par la WWE.

Et maintenant ?

Maintenant, il faut transformer l’essai pour la WWE. Avoir réussi plusieurs de ses paris et avoir attiré les meilleurs athlètes au monde est une choix mais savoir quoi en faire en est une autre. D’autant plus lorsque l’on connait la capacité de la WWE à rester encrer sur des idées préétablies. Ces athlètes ne vont pas tous pouvoir partager les lauriers mais ils chercheront au moins à occuper une place digne de leur rang. Il faut également que le produit s’adapte au public et à la fanbase que ces lutteurs ramènent vers le produit. Il semble donc approprié d’ouvrir un peu plus cette PG Era autant décriée. Je ne parle pas ici de violence ou de sang car je trouve personnellement que ces deux artifices sont souvent trop utilisés comme des cache-misères qui dissimulent des lacunes scénaristiques, créatives ou sportives. Je pense que Raw et Smackdown devrait adapter un style plus libéré à l’instar de NXT.

WWE-SmackDown-VS-Raw-HD-Wallpapers0

Le retour de Raw vs. Smackdown ?

Les possibles rumeurs sur une nouvelle séparation de Raw et Smackdown vont dans le bon sens à mon humble avis. La qualité et la diversité du roster actuel permettrait une division juste du talent afin de partager les honneurs et le temps d’antenne. Avec trois shows comme Raw, Smackdown et NXT, la WWE a toute les cartes en main pour permettre à la compagnie d’écraser définitivement toute concurrence.

C’est la fin de ce nouveau Focus. Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle chronique. D’ici là, prenez soin de vous et portez-vous bien.