Alexa Bliss : “Quand on m’a parlé d’un Heel-Turn, je m’en suis rendue malade”

7

Alexa Bliss vient tout juste de rentrer dans l’histoire en devenant la première lutteuse à avoir détenu le titre féminin de RAW et de Smackdown. Elle est maintenant partie intégrante du roster principal et son personnage de Heel est particulièrement affirmé. Oui mais voilà, au début, elle n’avait pas du tout confiance en ce personnage. Pour être plus précis, elle en avait très peur et ne s’en sentait pas capable.

C’est lors du dernier podcast de Chris Jericho que la lutteuse s’est exprimée à ce sujet :

“C’est très drôle d’être Heel. Quand on m’a dit que j’allais faire un Heel-Turn, je m’en suis rendue malade. Le personnage que j’incarnais avant était une véritable princesse, rien à voir avec tout ça. Du coup, j’avais très peur de cette nouveauté, je me disais que je ne savais pas être méchante. Je ne savais pas comment j’allais faire pour qu’on me déteste. Je me suis entraînée au Performance Center mais parfois, j’arrêtais et je me mettais à pleurer. Je ne savais pas ce que je faisais.”

  • Emyr

    C’est très amusant de lire ses catcheuses qui déclarent qu’elles ont eu du mal au départ avec leur heel turn. Il y a quelques mois Charlotte nous a avoué la même chose. Mais Charlotte a un vrai talent et tout ce qu’elle a obtenu en 2016 était largement mérité.
    Quitte à me faire des ennemis, je préfère dire ce que je pense. Alexa Bliss est au catch féminin ce que Roman Reigns est pour l’instant au catch masculin c’est à dire une escroquerie sur pushée.
    Sa gimmick d’Harley Quinn ne me paraît absolument pas crédible. Elle veut faire méchante et peste et elle ne dégage que lâcheté et couardise.
    Son micro, dont je lis si souvent qu’il serait son point fort, est pour moi qu’un instant supplice à tel point qu’il devient de plus en plus mon moment toilette. Je l’ai déjà dit, les segments micro ne sont pas ma tasse de thé mais le problème avec Alexa Bliss, c’est que je ne la ressens jamais comme une vraie heel quand elle parle. Elle a beau dire des horreurs à son adversaire jamais cela ne se traduit par un acte heel comme l’attaque et la destruction de son adversaire même par derrière mais par la fuite. C’est sûrement un problème de booking mais est-ce un hasard ?
    Enfin le pire pour la fin, son in ring : à Smackdown ce fut un festival de botchs.
    Son moveset est limité à tout au plus 6 prises véritablement convaincantes.
    Quant à sa capacité à vendre les coups adverses, il est si faible qu’elle a réussi à rendre Becky Lynch décevante.
    Alors certes son match à Payback fut pas trop mal et au final assez convaincant, mais cela n’était que la conséquence de l’immense talent et génie de Bayley et il en faut pour arriver à élever le niveau d’Alexa Bliss.
    Alors oui 2 titres à Smackdown et un à Raw, c’est peut-être un peu abusé.

    • En parlant d’InRing et de MicSkill, Bayley est capable de quoi de plus que Bliss ?
      Peu de prises, un MicSkill puéril, il est vrai que Bayley fait preuve de génie face à Alexa !

      • Emyr

        Bayley possède une palette très large de prises et de move : 3 prises de finition, la Bayley to belli, le macho man elbow et un arm breaker. Ensuite, 2 reverse elbow, un autre coup de coude avec l’adversaire suspendu au coin du ring avec saut sur la première corde, 2 splash différents, un ciseau de tête, un hurricane rana, une souplesse, un coup de bélier, un back breaker entre 2 cordes, des coups de genou et je passe les bras à la volée, le travail au sol et les pressions sur les segments et j’en oublie sûrement d’autres.
        Donc dire que Bayley aurait peu de prises n’est pas franchement très juste.
        D’une manière générale les segments micro m’agace, je trouve très souvent ennuyeux et de simples moments de remplissage exceptés ceux de Cena, du Miz et de Jericho.
        Le MicSkill de Bayley m’agace aussi mais au moins il est généralement raccord avec son personnage de gamine.
        Â Payback, Bayley a su fabuleusement vendre les prises d’Alexa Bliss et la provoquer dès le début du match Alexa pour qu’elle exprime très vite son personnage heel. En effet, elle a utilisé dans les 4 premières minutes ce move qui consiste à frappé 9 ou 10 la tête de son adversaire sur le coin du ring (tiens un move supplémentaire de Bayley), ce qui a eu pour effet d’obliger Alexa Bliss de faire de la surenchère en matière de gimmick Heel. Ce move est le plus souvent utilisé au milieu du match pour répondre aux provocations de l’adversaire.
        Alors oui, je considère comme du génie le fait d’être capable de vendre le meilleur de son adversaire.

        • En tous cas, ce qui est agréable c’est d’avoir un interlocuteur respectueux et courtois 🙂
          Pour Bayley, quand je parle d’un large moveset, je parle de moves techniques, et je trouve que Bayley est l’une des moins bonnes des 4 HorseWomen pour ne parler que d’elle. Elle est pour moi, l’une des plus surestimées du roster et du public.
          Après je comprends tout à fait ton point de vue sur Bliss, je ne le partage simplement pas, mais le comprends 🙂

    • Il n’y a pas si longtemps on lisait qu’elle était pas forcément appréciée par les officiels, et j’ai été surpris de la voir gagner le titre.
      Le reproche que je lui ferais c’est que je la sens encore trop débutante, elle devrait être à NXT. Mais je la vois progresser, et quand je fais le tour des personnages féminin je trouve que son personnage a sa place (par rapport à lâche + couard c’est quand même des points très fréquentes chez les heel), je la verrais bien plus méprisante que peste.
      Perso j’aime vraiment bien moi, il y a quelque chose à développer, et c’est vrai que c’est pas forcément dans le show principal que ça devrait se faire…

      • Emyr

        Tu mets vraiment le doigt sur un point très important que je souligne aussi.
        En fait, tout est allé beaucoup trop vite pour Alexa Bliss. Son personnage d’Harley Quinn est apparu pour la première fois à Backlash en septembre 2016, à peine un mois et demi après son arrivée dans le roster principal. Elle n’a même pas eu le temps de le développer dans une rivalité qu’à TLC, 1 à 2 mois après elle gagne la ceinture de Smackdown.
        Eh bien je trouve que son personnage heel est loin d’être abouti. Il lui manque toute la dimension de violence physique, de perversité et de vice.
        Il n’est pas forcément nécessaire de la faire retourner à NXT mais peut être que le fait d’être accompagné par Nia Jax va lui permettre de développer cette dimension essentielle pour une heel.

  • Steiner

    Le changement a vraiment été radical. La petite Miss Sparkle est devenu la Harley Quinn qui s’est transformé en “The Godess”. Même moi j’aurais pas parié sur elle et au final … bah heureusement qu’elle a fait un heel turn on a eu de bon moment.
    Maintenant que le personnage est la, manque plus qu’n petit truc en plus dans le ring et c’est bon Bliss aura tout.