Steve Austin s’interroge : « Qui est Seth Rollins ? Il n’a ni gimmick ni personnage, je ne le comprends pas »

28

« Qui est Seth Rollins ? » C’est la question que s’est posé Steve Austin lors de son dernier podcast. Il y a passé en revue et critiqué tous les matches de Wrestlemania 33 et au cours de cet examen, il a émis des commentaires intéressants concernant le personnage de Seth Rollins qui pour lui n’est pas suffisamment bien défini. Voici ce qu’il a déclaré à ce sujet :

« Qui est Seth Rollins ? Quand je dis ‘Seth Rollins’ ou encore ‘Seth Freakin’ Rollins’, je n’ai toujours aucune idée de qui est vraiment ce gars. C’est son rôle à lui et à la compagnie de définir ou de créer qui il est face au public. Je ne comprends ni ne voit toujours pas clairement quelle personnalité il est censé avoir ni ce qu’il est censé faire passer comme message. Il n’est pas ‘électrifiant’ comme The Rock, n’est pas anti-autorité ou anticonformiste comme Stone Cold ou comme le Dean Man, ok mais alors qu’est-il ? Qui est-il ??

Pour arriver à se créer concrètement, il a besoin de jeter un oeil à d’autres gars. J’en connais un, si je puis je permettre, qui était un peu introverti mais qui avait sans conteste un égo énorme c’était Bret Hart. Il n’avait pas une personnalité super forte à en crever le plafond mais on s’en foutait. Son personnage était vrai, authentique, il était le ‘Hitman’, un badass quoi. Bret n’était pas un gars qui en faisait des caisses et il était humble et calme en dehors de la WWE. D’une certaine manière Seth lui ressemble un peu. Rollins a vraiment besoin de bosser sur son personnage, avoir une vraie gimmick, qu’on sache de qui on parle et où on met les pieds. »

  • The Animal

    Je suis entièrement d’accord avec le Rattlesnake. On peut poser la question différemment, ‘Quel est le rôle de Rollins ?’ A quoi il sert en gros…je ne vois pas de profondeur dans son personnage. Prenons l’exemple de Tye Dillinger (simple mais efficace) : sa gimmick: ses prises sont toujours parfaite, donc elles obtiennent un 10/10. D’un autre côté, pour prendre le parfait opposé (recherché et diablement efficace), l’Undertaker et Kane. L’un est fossoyeur, la froideur de la mort qui se répand sur le ring et l’autre est un démon sorti de l’Enfer qui écrase ses adversaires dans le ring.

    Quand on raconte une histoire, on doit toujours penser que celui qui apprends l’histoire est un idiot et donc il faut savoir détailler (au moins les gros points). Rollins a le syndrôme des lutteurs d’aujourd’hui, ils sont charismatique et talentueux mais ils ne dégagent rien de spécial. Par exemple, je ne paierais pas des centaines d’euros pour un WrestleMania si y’a pas les fameux part-timer sur qui les gens crachent (cf-Lesnar). Je suis désolé mais même avec tout le talent qu’ils ont, Rollins, Owens, Zayn ou Bàlor (et etc) ne provoquent pas les étincelles que provoquaient des mecs comme CM Punk, le Rock, Goldberg ou encore Batista.

    Rollins et ses compères ne manquent pas de talent, mais ils ne dégagent rien c’est tout. Moi je les vois comme des wrestling-machine, ils arrivent, se battent et repartent… ouais c’était beau mais pourquoi y’a eu ce combat ? Parfois je me fais vraiment chier pendant les angles, les matchs ou leurs entrées parce que j’ai l’impression que leurs personnages sont mou. Même le boss WWE a su créer son personnage qui dégage quelque chose (cf-Mr. McMahon). Alors je suppose que c’est la faute des officiels de la WWE mais je me dit que le Rock, Stone Cold ou Cena n’étaient rien aussi à la base et que c’est bien les officiels de la WWE qui ont su en faire des superstars.

    • Wawa

      Le problème aujourd’hui par rapport à l’époque c’est que les nouveaux n’ont pas le temps de se construire et son directement projeté dans le main event et aux titres mondiaux.

      Souvient toi des début du rock, en tant que Rocky Maivia, imagine si la WWE lui avait mit le titre mondial dans les mains la première ou deuxième année ? The Rock n’aurait peut être jamais existé.

      Au début, Daniel Bryan non plus n’avais pas une Gimmick qui soulevait les foules, c’est arrivé après avec le Yes mouvement. Pareil pour Punk (que j’adore) qui a vraiment gagné en popularité au moment ou il lançait ces pipebombs tt les lundis.

      Je ne me fais pas de soucis pour Seth, il va savoir se renouveler et trouver sa place, tant qu’il ne feud pas a vita eternam contre hunter et ses sbires.

      Owens sort d’une des meilleures story des dernières années avec Jericho, il ne brise jamais son kayfabe, est bon au micro et dans le ring, il a su s’adapter très rapidement et il aura encore pas mal d’occasions de briller.

      Pour finir tu dit que tu irais voir Wrestlemania juste pour les Part timers? je peux comprendre, mais cite moi un vrai bon match de part timer ces dernières années? je me fais chier dans tout leurs match personnellement. Que ce soit The Rock, Brock, ou Goldberg.

      • The Animal

        Oui c’est vrai que ça va trop vite en ce moment, d’où le problème justement.

        Non j’ai pas dit que j’irais juste pour eux, mais putôt que sans eux…je ne serais pas chaud pour faire le voyage (nuance).

        Selon moi…un WM sans Triple H, Cena, Orton ou Lesnar (l’ancienne génération de main eventers en gros) ne vaut rien. J’ai généralisé en disant part-timers mais voilà, tu as compris (j’espère mdr).
        Et justement, je ne suis pas un obsédé des bons matchs et je veux pas faire le ‘Dave Meltzer-oui ce match était un 3/5, pas mal ou c’était nul, 1/5’. Selon moi, un match de catch ne se note pas, mais il se mesure à l’humeur. Evidemment qu’il y’a ce côté ‘catch/sport’ mais la WWE est avant tout du divertissement et je parle pour tout le monde ici…Pour voir du bon catch, ne regardez pas la WWE (NJPW ou NXT le font mieux déjà), la WWE c’est du spectacle (regardez la WWE de 80 à 95, c’est la fête foraine).

        Moi je veux ressentir des émotions, je veux voir un mec taper un autre mec pour une vraie raison, une vraie histoire (pas ouin ouin ouin, tu m’a pris mon titre en trichant).
        Je préfére mille fois voir deux mecs qui savent pas trop catcher mais qui m’ont vendu la meilleur histoire de la fédération que ceux qui font un 5-stars match alors qu’ils m’ont rien raconté avant leur match.

        • wawa

          Aaah bah voilà, là je te comprends mieux 😉

          Je suis d’accord avec toi sur le fait que je préfère voir un match qui raconte quelque chose qu’un match techniquement parfait. Le problème je trouve, avec les part timers, c’est que les histoires n’ont pas toujours le temps de se construire pour que cela soit justement au top.

          La dernière fois où j’ai été vraiment vraiment hypé (au dela de la victoire de Bryan à Wrestlemania sur Orton et Batista) c’était la feud Cena/Punk avec le match à Money in the Bank à Chicago. Mon dieu, tout était parfait. Le fait de faire ce match à Chicago, les pipebombs qui précèdent, l’arrivée de McMahon pour screw Punk et Del Rio qui viens pour cash in sa valise… que d’émotions !

          • The Animal

            J’ai pas trop suivi cette période de WWE, peut être que je boudais à ce moment :/, mais il semblerait que c’était une des seules périodes potable de 2010 à maintenant.

        • wawa

          Dans ce cas je te conseille de regarder le match (2011) en gros c’était le dernier jour de contrat de Punk et tout tournais autour de sa resignature, car il avait un match de championnat ce soir là et menaçait de partir avec le titre. le public était en feu. Pas besoin d’avoir suivi toute la feud pour ressentir la tension du match et l’ambiance de l’aréna 😉

    • Steiner

      Pour une fois que j’ai rien à dire car quelqu’un à expliquer 90% ma façon de penser.
      Sauf la partie des Part timer :$ Toujours un plaisir de revoir ces types.
      gg dude

      • The Animal

        De qui tu parles ? Wawa ou moi mdrr ?

        • Steiner

          J’te réponds à toi donc toi :$

  • Sarah

    Je suis totalement d’accord sur l’idée qu’il manque un truc à Rollins quelque chose où on se dit putain ça c’est bien lui quand on le voit. Son perso n’est pas clairement défini et c’est un fait il le dit lui-même j’ai deux côtés à la fois face et à la fois heel, le problème c’est qu’on se perd là-dedans. Encore plus important, il n’a pas de finish à lui et c’est un problème pour moi (même si ça va peut-être changer bientôt). J’ai toujours trouvé qu’il était mieux en face qu’en heel mais ça c’est mon avis. En tout cas, je pense qu’il faut creuser par là, il était vraiment génial dans sa rivalité avec HHH et pourtant je ne suis pas fan de Rollins mais en voyant cette rivalité, je me suis dit tient enfin, il y a un truc à creuser avec ce Rollins là.

  • Ishtan

    On n’est plus dans l’Attitude Era Stone Cold. Les concepts de personnages ne sont plus aussi définis qu’à l’époque et Rollins a été efficace dans chaque rôle qu’il a dû jouer, après c’est ce qui compte. Pour comparer, prenons Y2J, le mec peut changer de comportement chaque semaine et tout le monde suit, un des meilleurs dans cette discipline. De l’autre côté, prenons Ambrose qui a une gimmick bien définie mais qui n’avance pas, personnellement, je trouve Ambrose de plus en plus plat, c’est toujours la même chose, il ne propose pas grand chose de nouveau. Donc les gimmicks nettes et bien définies ne sont pas essentielles tant que la personne est convaincante dans ce qu’on lui demande de jouer.

  • J’ai loupé une information ou quoi ! Stone Cold n’est plus à la WWE ? Non parce que ce genre de commentaire ne peut-être commis que par une personne extérieure à la compagnie mais qui la connaît très bien.
    Disons que si Rick Flair qui n’est plus sous contrat mais qui connaît très bien la WWE, avait émis ce commentaire, j’aurais volontiers discuté de ce point de vue car cela aurait été un avis venu de l’extérieur et un conseil.
    Mais venue de Stone Cold, ce point de vue ne peut absolument pas être pris à la lettre. Non que le gars soit un plaisantin mais c’est officiel au cœur même de la WWE et qui forcément sait comment elle va évoluer. C’est marrant comment la WWE voudrait nous prendre pour des naïfs.
    Ce commentaire, je ne le prends absolument pas comme un point de vue mais comme un élément de langage pour nous dire comment le personnage de Seth Rollins va évoluer : en héros contre l’autorité en l’espèce Stéphanie Mac Mahon.

  • AxelVDM

    En tout cas bizarrement depuis quelques jours il se lâche sur les déclarations Steve Austin…

  • joevener

    on s’en fout, de toute façon, the shield va se reformer, les 3 sont réunis à Raw, ça ne saurait tarder, patience 🙂

    • Horsaphael

      Ouais donc en gros,Rollins est personne sans ces équipiers?

      • aurajett

        Je pense que Rollins a prouvez le contraire

  • RK27ZERO93

    Le problème aussi de Seth Rollins est qu’il est peut être un peu en dessous des attentes, moi je me souviens vers la fin de son run de Heel en 2015 avant sa blessure et à l’aube de son programme avec Roman Reigns on se disait bon lui en 2016 il va tout casser et ça va être un énorme BabyFace. Et très honnêtement depuis qu’il est Face donc ça fait environ 7 mois maintenant, on a vraiment rien vu d’intéressant à part un petit peu avec Triple H et même en terme de performance, j’en parlais par rapport à Randy Orton sur un autre article mais je ne sais pas si c’est le niveau, si c’est l’alchimie avec ses adversaires où un rythme qu’il a du mal à reprendre avec son genoux diminué mais à part le match avec Balor à SummerSlam et le HIAC avec Owens qui étaient très bon, en PPV voir Show TV y’a pas vraiment d’autres grosses perf’ de Rollins je trouve depuis presque un an

    Le match avec Triple H à WrestleMania était un super match sur le fond et le travaille sur la jambe de Rollins mais comme 80% des matchs de Triple H depuis qu’il est Part Timer, il y a 10 minutes de trop et ça tue le rythme du match, après le principal pour Rollins reste le résultat. Là j’aime bien sa feud avec Joe, malgré la coupure qu’elle a eu j’la trouve intéressante et puis là ouais j’ai pas mal d’attente sur ce match

    • TROLOLOLQUOI

      Faut dire qu’il a pas eu énormément d’opportunités de briller non plus, puisqu’on lui colle souvent les mêmes adversaires en PPVS et weeklys (il a mangé énormément d’Owens et de Jericho depuis son Face-turn), et à priori, il ne semble pas avoir l’alchimie qu’on attendait avec KO (bien que leurs matchs étaient toujours de qualité, et j’ai particulièrement pris mon pied durant le HIAC Match), et Jericho aussi légendaire et talentueux peut-il être encore en 2017, c’est difficile d’en tirer quelque chose à son âge, rien qu’au niveau du rythme ou de la fluidité des coups portés (le match à Roadblock était sympa mais trop classique, de même en weekly). Et pour être franc, j’ai pas réellement accroché au match de Summerslam face à Balor moi (mais là c’est surtout une question de goût et de préférence puisque le catch de Balor me semble trop répétitif), à contrario du match à WM que j’ai adoré face à Triple H, j’étais tellement pris dedans et dans la rivalité que j’ai même pas remarqué ce rythme plutôt haché dénoncé par de nombreux fans. En weekly, si y a un match de Rollins qui m’a marqué cette dernière année, c’est celui face à Zayn le Raw avant le Rumble, y avait de beaux enchaînements, les coups étaient magnifiquement portés, il y avait un très bon selling des deux (surtout Sami), juste un pur régal me concernant. Après c’est sûrement un problème d’alchimie avec ses divers adversaires et peut-être une crainte trop grosse au niveau de son genou qui l’empêche de se donner à fond, mais je pense surtout que le fond du problème vient du fait qu’il a déjà étendu la plus grosse partie de sa panoplie de prises durant son parcours en solo et qu’il est difficile désormais pour lui de se renouveler (et pourtant, encore une fois, il m’a l’air d’adopter un catch à la japonaise depuis quelques mois que j’apprécie beaucoup, avec énormément de coups percutants, et comme dit précédemment, face à un seller comme Zayn, ça passe très bien), même s’il me fait mentir et qu’il sort une toute nouvelle prise de finition que j’attendais depuis des semaines et des semaines (j’y croyais même lors de son retour moi, c’est dire…). PS : si certains de mes commentaires ne sont pas aérés parfois, c’est que je les écris depuis mon ordinateur portable dont la touche ” espace ” de mon clavier ne fonctionne pas, navré si c’est gênant à lire.

      • RK27ZERO93

        Je suis très d’accord pour Chris Jericho, il rejoint selon moi une liste justement avec Orton ou contrairement à Cena on sent clairement que la meilleure partie de leurs carrières est passé et dans un autre genre, Rollins et Owens que je trouve décevant en terme de perf’ in-ring ces derniers temps.

        Je me souviens du match avec Zayn oui, mais c’est comme un match qu’il avait eu contre Owens au lendemain des Series en No DQ je crois, c’était bien mais voilà ça reste des matchs de Weekly il ne faut pas s’attendre à avoir ne serait-ce qu’un 4. Sur ce match il est clair que je n’ai pas eu le même ressenti que toi malheureusement.

        Ah oui ? Ça doit être relou surtout pour toi, bon c’est vrai que c’est beaucoup plus pratique à lire avec les espaces mais bon tranquille et puis tu ne vas pas te priver d’écrire pour ça

        • Damso

          Question de rythme aussi , même si Rollins & Kevin Owens sont relativement jeune les calendriers sont chaud. Et à part AJ tout l’monde a des périodes compliqués meme si notemment pour Rollins ça commence a dater là

          • RK27ZERO93

            Mais après il y’en a d’autres qui plus constant même si bien évidemment que ça doit être énorme physiquement mais ils ont l’habitude, c’est leur taf donc je ne pense pas que ce soit ça. Regarde par exemple :

            Neville, c’est exceptionnel, il te sort le match de la soirée à Fast Lane et le lendemain face à 2 adversaires différents. À Mania il sort un bon match avec Aries et que dire du lendemain avec Mustafa Ali, voilà là c’est balaise.

            T’as pris l’exemple d’AJ Styles qui est ailleurs aussi, à WrestleMania avec une carte phénoménal il te sort le match de la soirée en simple avec Shane, il te sort les 2 des peut-être 3 seuls bons matchs d’Ambrose en PPV en un an et voilà il y’en a d’autre qui sont très constant comme ça, comme : Charlotte, The Miz, Cesaro & Sheamus, Karl Anderson, American Alpha, The Usos, Roman Reigns (on dira ce qu’on veut mais ça fait 3 PPVs de suite, contre 3 adversaires différents qu’il sort au moins un 3/5).

            Et j’en oublie sûrement mais là niveau qualité il n’y a pas de trêve et je ne parle même pas de certains noms chez New Japan donc voilà.

            D’ailleurs je le répète, j’aime bien Seth Rollins et Kevin Owens surtout maintenant qu’ils sont sur 2 Rosters différents ils peuvent faire partie du Top 2 ou Top 3 de leur Brands normal

  • Y2J4ever

    Je suis d’accord, à un certain point. D’une part, il avait un personnage, celui du prodige qui est protégé par l’Autorité. Donc un gimmick quasiment similaire à celui de The Rock dans The Corporation. D’autre part, aujourd’hui, il n’y a pas forcément besoin d’un personnage autant que dans l’Attitude era. Depuis des années, certains lutteurs se définissent par leurs capacités, et principalement ceux qui ont un bagage sur la scène indépendante. Certes son personnage n’est pas défini, mais est-ce que ça empêche d’être émerveillé devant son Phoenix Splash ou d’apprécier une de ses promos ? Certainement pas.

    PS : Il parait qu’il va utiliser un nouveau finisher, un coup de genou à la Kenny Omega ( Rain-trigger ). Il l’a utilisé en dark match à Raw.

    • Horsaphael

      Pssst, c’est V-Trigger celui d’Omega 😉 et c’est une reprise du Kinshasa de Nakamura

      • AxelVDM

        Oui bon quoi qu’il en soit quelque soit l’inventeur ça reste un banal coup de genoux que tout catcheur a du faire au moins une fois dans sa vie catchesque. Quelque soit la façon de le porter ou l’angle d’impact ça reste un coup de genou…

        • Aufel

          Et un coup de genou ça fait mal quand même.

      • Y2J4ever

        La façon dont il prépare le coup ( en se placant en position de German Suplex ), et en le ramenant par le bras, est beaucoup plus proche du Rainmaker de Okada ( oui, je me suis trompé ^^ ) que du Kinshasa, puisqu’il ne prend pas son élan

  • Balor Club

    je comprends pourquoi il ne trouve pas de point commun avec The Rock, Bret Hart ou avec Stone Cold lui-même parce-qu’il leur ressemble pas. Il vaut mieux qu’il trouve un autre comparatif (s’il en trouve après tout pourquoi on devrait forcément le comparer à quelqu’un, surtout provenant du passé ?). Seth Rollins est Seth Rollins point, il a pas besoin de se comparer à quelqu’un ! Qu’est-ce qu’il m’énerve ces commentaires d’étiquetage !
    Là par contre où je le rejoint c’est que j’accroche au perso heel de Rollins (que ce soit dans le Shield comme dans l’autorité) mais pas à ces persos de face (et ce depuis NXT au moins). Même dans la rivalité heel-face triple H-Rollins que je trouvais bien construit malgré les imprévus (ça aurait pu être mieux sans cette histoire de genoux, et je ne sais quoi d’autres mais je trouve qu’ils ont sauvé les meubles comme il faut) mais malgré tout j’ai pas accroché. Je le trouve fade en fait. On lui de devenir face et lui répond “ok” et puis hop sans transition il est face et il refait copains-copains avec Ambrose, Jéricho, Reigns, Balor, le New Day, … je dirais pas que c’est mal foutu mais c’est mal construit par contre.

    • The Animal

      Je suis d’accord pour ta dernière partie et Jericho nous a refait le même coup du mec qui devient face et est gentil d’un coup, avec tout le monde sur qui il crachait avant.
      Par contre pour la première, je ne suis pas d’accord. Ce business est répétitif et tu es obligé de faire ce que tu appelle des étiquetage. La vie elle-même est un cycle, à partir de là on suppose que tout est un cycle (désolé pour la partie philosophique mdr) DONC le businness du divertissement sportif (ou catch/wrestling) est répétitif. On est obligé de comparer Rollins à quelqu’un qui lui ressemble, c’est partout comme ça. Austin a pris l’exemple de ce qu’il connait très bien (attitude era) donc c’est normal qu’il parle de Bret Hart. Mais quelqu’un qui a vécu intensément une autre époque aurait pris l’exemple de cette époque en question. Beaucoup disent que Bray Wyatt a une sorte de gimmick à la Undertaker, beaucoup pensent que (le vrai et l’ancien) heel Ziggler avait des attitudes de Shawn Michaels…que Bobby Roode est un nouveau Triple H etc.
      L’etiquetage FAIT partie du business.