Dean Ambrose restera imprévisible jusqu’au bout : « Ma retraite sera inattendue »

1

Lors d’une interview promotionnelle pour le Royal Rumble, Dean Ambrose a répondu aux questions du Los Angeles Times et a discuté de sa stratégie et de sa manière de voir le Royal Rumble match. Il a ensuite dit un mot sur sa manière de voir sa retraite :

Sur sa quasi-victoire l’année dernière et sur le fait de se retrouver face à beaucoup de poids lourds : « Ma stature fait partie de mon succès. Tu as tous ces dinosaures qui ont la main basse sur la ville, des Braun Strowman, Brock Lesnar, Goldberg, les Wyatts, ce sont le genre de personnes qui ne m’ont pas dans le collimateur. Voilà ce qui s’est passé l’année dernière : Les poids lourds basculent tranquillement par-dessus la troisième corde pendant que moi je m’y accroche comme un cafard. Tu sais, je pourrais juste jouer un petit jeu et genre rester dans un coin et me faire oublier jusqu’à qu’il ne reste plus que quelques gars. »

Si le risque de blessure pendant le Royal Rumble match est plus élevé que dans un match classique : « Tu dois avoir des yeux partout, même derrière la tête. Il est très facile de se blesser bêtement dans des matches comme celui-là et surtout, c’est souvent sur des actes ‘simples’ et inattendus que cela peut arriver. Genre, tu recules et l’autre recule aussi et là c’est la collision, le croche pied involontaire et donc risque de foulure ou alors tu te prends un coup de coude qui ne t’était pas destiné dans la nuque et tu te tapes une commotion. C’est encore pire quand il y a des poids lourds dans le ring. »

Sur la pression qu’il a ressentie pendant son règne de champion : « Je n’ai pas vraiment ressenti de pression supplémentaire. J’ai juste été projeté dans un rôle nouveau avec lequel j’avais plus de responsabilités. J’adore combattre, j’adore terminer mon match et retourner dans le vestiaire en boitant, en transpirant et en crachant le sang que j’ai dans la bouche. »

S’il se voit prendre sa retraite un jour : « Bien sûr. Beaucoup de catcheurs disent quand ils sont jeunes : ‘ Je ne tirerai pas sur la corde, je ferai ma carrière, j’économiserai et je prendrai ma retraite tôt’ mais au final la plupart d’entre eux sont encore là à 50 ans et plus. Cela pourrait être pareil pour moi mais honnêtement je ne veux pas finir ma carrière en étant gâteux. Croyez-moi, quand je partirai, je partirai, cela sera fini de chez fini et cela pourrait être plus tôt que certains ne le pensent mais surtout cela sera inattendu. »

  • Du moment qu’il soit heureux et épanoui, c’est le principal. Le jour où il partira, il pourra être fier de lui et du chemin parcouru.
    M’enfin, en tant que fan, j’espère qu’il restera encore quelques années avec nous! ^^”