Pourquoi la Brand Extension est-elle une promesse pour l’avenir de la WWE ?

35

La Brand Extension renaîtra de ses cendres, neuf jours après la finale de l’Euro 2016, cinq jours après la fête nationale française. Pour les fana’ de l’Univers de la WWE, les festivités débuteront ce 19 juillet avec la séparation ô combien attendue des rosters de Raw et SmackDown. Ce tournant majeur dans l’ère moderne de la WWE ouvre la porte à de grandes opportunités mais aussi à des défis majeurs dont voici une liste non-exhaustive.

OPPORTUNITÉ : Moins d’exposition pour moins de blessures

Avec le projet révolutionnaire de NXT, la fédération de Vince McMahon a considérablement augmenté son arsenal. Paradoxalement, celle-ci est victime d’un véritable fléau de blessures. Superstars confirmées comme talents prometteurs tout juste sortis du cocon de la WWE, nombreux sont passés par la case infirmerie ces derniers mois. L’utilisation excessive de lutteurs allant jusqu’à cinq shows par semaine rend cette conséquence quasi-inévitable, même pour des (sur)hommes comme John Cena dont les qualités physiques demeurent une source d’inspiration pour le reste du roster.

WrestleMania 32 a été l’exemple parfait de cette hécatombe avec les forfaits annoncés de John Cena, Randy Orton, Cesaro et Seth Rollins. Avec le retour de la Brand Extension et l’allégement logique du rythme pour toutes les Superstars, pas moins de 60 jours de repos supplémentaires viendraient s’ajouter au calendrier des Superstars. Pour exemple, Dean Ambrose a participé à 218 combats au cours de l’année 2015, un nombre beaucoup trop élevé compte tenu des nombreuses possibilités s’offrant désormais à la WWE.

DÉFI : Diviser le roster, c’est aussi diviser sa richesse

Lors de la première Brand Extension, la WWE pouvait se permettre de disperser ses vedettes à Raw et SmackDown sans manquer de starpower dans les shows respectifs. Des noms comme Brock Lesnar, The Rock, Chris Benoit, Triple H, Edge, Eddie Guerrero, Booker T, Steve Austin, Undertaker, Kurt Angle et Rob Van Dam apportaient une solidité dans les deux shows.

Aujourd’hui, dans une ère où la WWE dispose d’une armée de Superstars potentielles mais seulement de quelques Mégastars confirmées, le pari s’annonce risqué. Mais il vaut le coup de le tenter. Des vétérans comme Mark Henry auront plus de temps d’antenne, ainsi que des lutteurs oubliés mais talentueux comme Fandango.

OPPORTUNITÉ : Le mid-card plus que jamais une aubaine

Les regrets n’épargneront pas des compétiteurs récemment évincés à l’image de Damien Sandow ou Alex Riley, ni même Cody Rhodes qui pointait justement du doigt les problèmes évoqués dans cet article. Ces mid-carders auraient bénéficié d’une exposition beaucoup plus importante avec le retour de la Brand Extension, et une chance supplémentaire pour chacun de gravir les échelons et devenir un élément incontournable pour palier au manque criant de top-star sur le toit de la fédération.

Le 19 juillet sera un tournant pour les compétiteurs de seconde zone. Plus que jamais, la WWE aura dans l’espoir que l’avenir se dessinera en eux, ces Superstars montantes ou stagnantes pour qui les portes du main-event ont toujours semblé fermées. Les deux rosters gagneront en profondeur tandis que la WWE comptera davantage sur cette classe généralement sous-estimée et trop longtemps utilisée en demi-teinte. Pour des Superstars telles que Kofi Kingston ou Zack Ryder, des opportunités seront à saisir.

DÉFI : Ne pas faire de l’ombre à NXT

Qui dit profondeur de roster, dit également qualité. Et pour répondre à ce besoin, la WWE piochera davantage dans la division de NXT. Finn Balor, Samoa Joe ou même Nakamura. Ces hommes d’expérience ont été maintenus dans le show jaune non pas pour s’améliorer (leur package est plus important qu’une grande partie du roster principal) mais plutôt pour donner de l’intérêt et permettre à des jeunes loups d’établir leurs repères pour la suite de leur carrière.

La WWE demandera alors la présence de ces vétérans, dont la polyvalence est leur principale qualité, pour épauler (et pourquoi pas conquérir) le roster principal. Ces hommes d’expérience arriveraient alors à point nommé et nul doute que le show jaune perdrait en starpower. Le défi sera alors pour la WWE de mettre en place un exode des lutteurs confirmés de NXT vers Raw et SmackDown tout en réussissant le pari de renouveler la nouvelle génération.

OPPORTUNITÉ : L’heure de la renaissance pour SmackDown

SmackDown n’est plus le même. Au fil du temps, le show qui a lancé John Cena, Randy Orton, Batista ou dans une moindre mesure Booker T (il disposait déjà d’un palmarès de vétéran) a perdu son intérêt. L’assignation des meilleurs lutteurs et storylines à Monday Night Raw a trop longtemps porté préjudice à SmackDown qui n’a su se renouveler au fil du temps. En concentrant tout le contenu principal sur une seule émission, la peur bleue des officiels de ne pas pouvoir répéter les bonnes audiences du show rouge a causé la perte de SmackDown.

Avec la Brand Extension, des storylines exclusives obligeront (et contrairement à d’habitude, ça ne sonnera plus comme une contrainte) les fans à suivre leurs Superstars préférées à SmackDown. L’émission diffusée en direct à partir du 19 juillet pourra enfin récupérer sa réputation d’antan et proposer un contenu différent. Fini les random matches, les récap’ de la semaine et les pseudo-répercussions sur les storylines majeures n’affectant aucunement le fil rouge de Raw. Le show bleu retrouvera enfin de sa couleur.

DÉFI ET OPPORTUNITÉ : Le format trois heures de Raw

En divisant par deux le roster principal, il est évident que la troupe de Raw s’affaiblira tandis que le show rouge préservera a priori son format de trois heures. Alors comment assurer un show aussi long, dont la qualité est déjà décriée par une partie de la twittosphère, avec moins d’éléments à disposition ? La question peut s’avérer inquiétante à vrai dire. Si la WWE ne s’investit pas dans le travail de fond que consiste la réalisation des storylines et la créativité impliquée dans le produit, il est d’ores et déjà possible de prévoir un fiasco dans ce qui suscite pour l’instant rien qu’autre que de l’enthousiasme dans l’Univers de la WWE.

Mais le retour de la Brand Extension n’est pas seulement un défi pour l’avenir du show phare, il recèle de multiples opportunités, à commencer par une exposition des femmes allant dans le sens de la dites révolution tant de fois annoncée à WrestleMania 32. Au-delà des pay-per-views, les women profiteront alors d’un temps d’antenne conséquent pour nous promettre des matchs précédés de storylines dont le fil rouge n’aura absolument rien à envier à Total Divas.

Trois heures de contenu pourront paraître long à première vue mais les trous d’air laissés par la séparation des rosters obligeront la WWE à innover son produit, pourquoi pas en lançant une division cruiserweight allant dans la continuité des Global Cruiserweight Series dont les débuts sont annoncés le 13 juillet. Un timing appétissant qui laisse rêver, tout comme les bons nombres de possibilités qui s’ouvriront à la fédération de Stamford après la Brand Extension. Avec ce tournant majeur, la WWE s’est enfin résolue à nous offrir ce dont bon nombre de fans n’étaient plus habitués depuis quelques temps.. du rêve !

  • MrBidules

    ce que j’aimerai en plus des lutteur dans chaque show c’est avoir deux division différentes comme les women’s a raw et les cruiserweights a Smackdown ( en ramenant le titre cruiserweight aussi ) histoire que les deux shows on une particularité chacune différentes, ça pourrait être vraiment bien.

  • bestintheworld

    Franchement, les points ou la WWE ne va pas devoir se rater sont:
    Il faut réduire ( Raw, c’est trop long, 3 heures, avec un roster qui sera en plus diviser, donc moi de talent a utiliser, ça sera trop chaud, revenir a 2 h 00, avec les pubs, ça peut-être géniale )
    Et le plus important, refoutre un deuxième titre de champion du monde et le donner a des mecs qui n’on aucune chance pour le moment, genre Wyatt, Cesaro, Zayn

  • Jojojojojojojo

    La Brand Extension tout le monde en voulait , moi le premier , mais je comprend que la WWE prenne le temps de le remettre au gout du jour car c’est un pari bien plus risqué que ce qu’on croit !!!
    Pour les blessures et la santé des superstars c’est génial!
    Mais un des soucis majeur ce sont les bookers qui sont d’une nullité affligeante qui vont avoir encore plus de boulots dans les storyline vont devoir redoubler d’imagination pour que chaque rivalité offre sa propre histoire !
    Et surtout le point essentiel c’est que chaque show doit avoir sa propre ceinture principal sa propre ceinture intermédiaire et tag team et quand le roster feminin sera au complet avec meme quelques renforts il faudra une ceinture de chaque coté aussi 😀

    • The Animal

      Je pense que les bookers ne sont pas nuls, c’est les même (pour la plupart qu’il y’a 5-6 ans). C’est juste qu’ils s’en foutent et qu’ils ne se creusent pas la tête, parce qu’ils travaillent pour la WWE et qu’ils sont bien payés. Mais avec cette séparation, les bookers vont peut être être ”séparé en 2” comme les superstars. Comme ça ils travaillent exclusivement pour l’un des 2 shows et il y’aura cette idée de compétition, d’être meilleur que l’autre show (même si j’y crois pas, ce serait bien).

  • Lyroy62

    A voir dans le temps mais impatient de voir ça !

  • kanechampion

    Article concis et clair sur le sujet bravo à l’auteur.

    C’est vrai qu’entre la montée en puissance d’NXT, Smackdown qui s’efface et les rosters qui s’agrandissent la brand extension devenait une nécessité rêvée mais aujourd’hui sa y est on y est !

  • TheRomanShield

    3h de Raw c’est trop long, 2h avec moins de pub suffisent amplement..

    • The Animal

      Je suis d’accord avec toi, avec 3heures on va faire une sieste juste après. Si ils gardent les 3h et qu’il y’a un SmackDown de 2h j’appellerais pas ça un brand split. Smackdown doit rattraper Raw et on devrait pouvoir débattre sur lequel est le meilleur show (comme avant). J’ai bien retenue la phrase de Vince à Payback (où j’ai cru qu’ils nous annonçaient la brand split) ”je veux du sang, de la compétition”. Bien justement, donnez-nous en de la compétition.

  • HallofPain35

    Je pense que Raw sera plus convenscionnel que Smackdown. Cedernier sera un mix entre Raw et NxT.

  • The Last Rko

    C’est une bonne nouvelle, j’espère un nouveaux titre de champion du monde également. Car je vois pas comment sans titre de champion smack va pouvoir rivaliser avec Raw.

  • AliceStyles

    beaucoup de changement et surtout beaucoup d’amélioration, j’ai hâte d’y être ! je resterais néanmoins fervante fan de Smackdown =P

  • Grumble_

    Ah.. Raw va garder le format 3 heures? C’est moche!

  • La grande question: est-ce que le nouveau SmackDown continuera à servir de support de récap’vidéo de Raw? 😉
    (ok, je sors 😛 )

  • BloodySeb

    Je me pose une question au niveau des PPV. Est-ce qu’on reviendra à l’ancien format, l’alternance avec un PPV Raw, un PPV SmackDown en pus de quatre crossovers ? J’aimais bien ça….

  • Thomas L.

    Sans aucun doute possible la meilleure décision que la WWE ait pu prendre ces dernières années. Maintenant va juste falloir attendre la mise en place et l’utilisation que la WWE compte en faire. Mais comme Peter le dis dans son article, la WWE commence enfin à nous revendre du rêve. Hâte d’y être.

  • CesaroSwing

    Très bonne article qui résumé bien la nouvelle! Mais la chose qu’on veux le plus savoir va tout définir pour après et c’est : va t-il avoir un second titre mondial ? Il serait capable de pas le mettre, ça m’inquiète….

    • Aurajett 68920

      ils semblerait, d’apres ce que relaient pas mal de site…que le fait de resparer les titres circulait pas mal deja en coulisse, avant meme l’annonce du Brand extension….et j’ai le sentiment qu’il vont vouloir vraiment faire 2 shows a part….donc ce 2ieme titre est vraiment tres probable a mon sens

      • CesaroSwing

        J’espère de tout cœur un second titre mais on connait Vince et ces folies….

  • UnderKane

    Pour les 3h de raw, il serait possible de faire des matchs plus longs, mais avec un réel storytelling.
    Et pas des matchs balancés au hasard, qui dure 5-10 min et qui se termine par roll up ou DQ. On en a assez vu ça je pense.

    Moi aussi je suis très enthousiaste à cette idée, mais peut être trop.
    Ce brand split ouvre beaucoup de possibilités mais attention tout de même à ne pas finir trop déçu.

    Mais la stratégie est bonne car comme on dit: “diviser pour mieux régner”.

    • Ⓝico

      Le danger, en proposant des matchs plus longs dans un show hedbomadaire, est qu’un PPV n’aurait finalement rien de spécial…

      • UnderKane

        Pourtant, certains matchs de PPV ressemblent à des matchs de raw.
        Non mais il y a un juste milieu.
        Un peu plus long, et moins de DQ où chose comme ca.

        • Ⓝico

          Tu as raison. Des combats plus longs qu’à l’accoutumée mais plus courts que ceux des PPV. Et surtout, de bonnes storylines bien travaillées (et pas que pour le match du main-event).

      • HerecomestheBrain

        NXt il y’a souvent 2 matchs féminins là ou Raw n’en propose qu’un seul. idem pour des mid carders. 10 bonnes minutes d’un Crews Fandango ou même Corbin vs Breeze ça peut les relancer et ça nous changera des étrons de 5 mins qui se finissent par Roll Up qu’on nous livre toutes les semaines =)

        • Ⓝico

          Ce qui peut relancer Fandango ou Breeze, c’est surtout une nouvelle gimmick. Le talent ils l’ont, on le sait. Mais on ne peut pas accrocher à ces personnages à l’heure actuelle, surtout dans l’optique d’une course à un titre.

    • Cm Pingouin

      La WWE aura surtout beaucoup plus de temps pour donner à Roman Reigns l’air encore plus fort.

      • UnderKane

        je sais pas jusqu’où ils vont aller avec lui.
        Mais tu m’as pas répondu, ils ont vraiment supprimer sa défaite contre Big Show?
        C’est vraiment n’importe quoi…

        Ils étaient prêt à sacrifier tout le roster pour lui, heureusement le brand split revient.

        • Cm Pingouin

          Oui oui ils l’ont vraiment fait, c’était lors du Raw du 2 février l’an dernier.

          La vidéo existe toujours sous le même titre, mais le match a été remplacé par le segment juste avant.

          • UnderKane

            c’est sur, il look very strong, ils gardent que les matchs où il gagne.( soit 99%).

          • Cm Pingouin

            Le plus drôle dans cette histoire se serait qu’apparemment c’est Triple h qui insisterait tant pour que Reigns ait un booking avantageux, alors que Vince lui commence de plus en plus à en être lassé.

            C’est le monde à l’envers à la WWE…

          • UnderKane

            Je suis pas sur.
            En tout cas, je pense que HHH veut que Reigns ait plus un personnage de barbare, qui lui est propre alors que Vince voudrait plus d’un perso babyface ressemblant à John Cena.

        • HerecomestheBrain

          Si tu as écouté l’interview de Punk chez Colt Cabana il en parle très bien. Punk a eu l’idée du shield mais Chris Hero devait être à la place de Reigns. De plus avant chaque combat contre le Shield on le tanait avec des : “Faut ùmettre en avant la puissance de Roman”. 2 ans après on se rend compte que tout est vrai =)

          • UnderKane

            Mouais, Vince vit encore dans les années 80-90…

      • HerecomestheBrain

        Pour le coup si Reigns peut sortir des matchs de haut niveau de 20 mins à Raw ou SD ca l’aidera peut être à ne plus être le superman que tout le monde déteste.

        • Cm Pingouin

          C’est pas ça le problème, s’il fait des matchs de 30 min à chaque fois et qu’à chaque fois il se relève de 40 finishers pour gagner avec le spear, les gens ne vont pas aimer.

          Par exemple quand tu regarde Sami Zayn/Sheamus, tu sais pas trop qui va gagner.
          Mais avec Roman Reigns à moins d’affronter Lesnar ou Cena tu sais déjà qu’il ne perdra pas et que s’il pers se sera à cause d’une crasse.

          • HerecomestheBrain

            Je me suis mal exprimé, il faudrait effectivement retiré ce côté Superman par des combats mieux build qu’actuellement. Après qu’ils se relèvent de trois finishers ne me dérange pas, c’est ce que lui présente en retour qui me fait vomir.