Qu’est-ce que le style “Catch Point” ?

6

Si vous suivez, ne serait-ce que de loin, la fédération indépendante EVOLVE, vous connaissez forcément les noms de Drew Gulak, Tracy Williams, TJ Perkins et Matt Riddle. Tous les quatre, ils combattent sous la bannière « Catch Point », un nom de clan qui signifie en réalité bien plus qu’un regroupement de talents, mais qui représente une véritable philosophie de combat.

S’il fallait résumer le style « Catch Point » en quelques mots, il suffirait de dire que « seule la victoire compte ». C’est au printemps 2015, lors du show EVOLVE 39, que Drew Gulak démarre se propre révolution en indiquant que le catch est en train de perdre son intégrité et d’oublier ce qui importe vraiment. Il déclare : « Si c’est assez gros, vous le verrez. Si c’est assez bruyant, vous l’entendrez. Si c’est bien vendu, vous l’achèterez ; Mais si c’est vraiment dur, vous le ressentirez. »

Si dans le catch les victoires et les défaites sont pré-déterminées, le but premier de « Catch Point » est de faire s’investir les fans comme dans une vraie compétition, en mettant à l’écart le côté paillette et en privilégiant les prises qui font mal à celles qui sont spectaculaires. Le catcheur qui adopte ce style saura analyser les faiblesses de son adversaire et les tourner à son avantage. Il entrera dans le ring avec pour seule idée d’en ressortir vainqueur. Une simple clé de bras bien placée saura faire abandonner son concurrent, d’une manière similaire au MMA (Mixed Martial Arts). Oubliez le “spot-fest wrestling”, ici ce sera celui qui aura été le plus fort, le plus résistant et surtout le plus efficace sera le grand gagnant.

Très axé sur le combat au sol, le style « Catch Point » peut paraître à première vue très ennuyeux, surtout pour les non-initiés. A ça, Tracy Williams répond : « Beaucoup pensent que les gens souhaitent voir un gros mouvement aérien qui dure qu’une seconde. Catch Point et le style de combat que nous développons sont une lutte permanente entre deux personnes. C’est le tout pour le tout. Contre pour contre. C’est se battre ardemment. Dire que c’est ennuyeux, c’est ignorant. »

S’il est à l’origine de cette philosophie, Drew Gulak reconnait facilement qu’elle a été rendue populaire à l’EVOLVE grâce à des catcheurs comme Chris Hero, Biff Busick et Timothy Thatcher. Aujourd’hui, Gulak a notamment sous sa coupe Tracy Williams, avec qui il partage les titres par équipe de l’EVOLVE; TJ Perkins, passé par la ROH et la TNA, et d’abord connu pour ses facilités dans les airs; Fred Yehi, un jeune talent récemment converti à ce style nouveau; et Matt Riddle, ancienne star du MMA, qui grâce a sa technique et son expérience a enchaîné huit victoires à l’EVOLVE pour ses débuts dans un ring et fait taper Zack Sabre Jr. en moins de 10 minutes lors du dernier Wrestlemania Week-End.  

Si la philosophie “Catch Point” reste pour l’instant campée à l’EVOLVE, où les victoires et les défaites comptent plus que n’importe où, elle pourrait bientôt s’exporter et être connue d’un plus grand public. En effet, Drew Gulak et Fred Yehi se sont tous les deux qualifiés pour le tournoi “Cruiserweight Classic” de la WWE, ironiquement face à Tracy Williams et Fred Yehi. 

  • Aurajett 68920

    Perso j’accroche pas mis je comprend que sa peut intéresser…
    Apres je men suis jamais caché, j’aime l’Entertainment et le spectaculaire….donc bon c’es pas fait pour moi et pour d’autre si…. x)

  • RedSwan_

    Justement, le catch c’est scénarisé et mis en forme pour être spectaculaire et divertissant. Ce n’est que mon avis

  • heisenbergbad

    Très bien résumé simplement.
    Catch Point est vraiment un excellent clan de “Pure Wrestling” ici pas de strass ou de paillettes, enfin un peu avec TJP ^^ Seulement du catch peu impressionnant mais réaliste et efficace.

  • Vincenzo N.

    Bonne lecture, bien joué ! 🙂

  • Bien résumé ! Nice job 😉

    En passant, tous les EVOLVE Mini-docs, signé du génial Kenny Johnson, sont à voir. Vraiment une merveilleuse et “réaliste” façon de mettre en avant cette nouvelle génération, dont le clan Catch Point et leur style.

  • Pingback: Rétro : Le in-ring réaliste, quand le "old-school" représente l'avenir du catch ?()