5 faits méconnus sur … Finn Balor

12

Un prince, un démon, un champion, Finn Balor aura été bien des choses durant sa carrière. Avant de devenir le visage de NXT ainsi qu’une top star à RAW, Balor évoluait au pays du soleil levant. C’est dans ce pays qu’il est devenu populaire au fur et à mesure de ses nombreux matchs. À 36 ans, Finn est l’un des lutteurs les plus connu à travers le monde, mais il y a beaucoup de choses que l’on ignore sur sa carrière et sur sa réussite dans ce sport. Aujourd’hui sur Catch au Quotidien, nous allons revenir sur cinq faits méconnus sur Finn Balor.

1 – La légende Celtique

Lorsqu’il luttait à la New Japan Pro Wrestling, l’Irlandais avait pour nom de ring Prince Devitt (en référence à son vrai nom Fergal Devitt). En signant à la WWE en mai 2014, la compagnie décide de lui en donner un nouveau, Finn Balor. Ce dernier est directement inspiré d’une légende Celtique. Dans les récits que l’on trouve en Irlande, Balor serait un roi démon à l’apparence hideuse ne désirant que le chaos et la mort. Pour ce qui est de son « prénom », Finn, ce serait une sorte d’hommage à son père (toujours vivant) qui se prénomme Finnton. Malgré un changement radical dans sa carrière de lutteur, Finn Balor reste quelqu’un de très attaché à ses origines, son nom de ring en est la preuve parfaite.

 

2 – Un combattant reconnu

Bien avant de devenir des Superstars de la WWE (ou dans n’importe quelle autre fédération), il n’est pas rare de voir que les athlètes possèdent un passé d’anciens sportifs. Kurt Angle est un médaillé d’or Olympique, Goldberg un ancien joueur de NFL et Katsuyori Shibata un ancien combattant en MMA. Il est donc très vivement conseillé de ne pas provoquer ces sportifs dans de vrais combats en un contre un, surtout pas Finn Balor. Ce dernier est ceinture noire de lutte par soumission, il n’aurait donc aucun problème pour maîtriser une personne voulant s’en prendre à lui. Ce style de combat n’est pas rare dans le monde du catch, on le retrouve parfois dans certains matchs très technique

3 – Un homme passionné

Bien évidemment, Finn Balor est un grand fan de catch depuis de nombreuses années, mais c’est loin d’être la seule passion du lutteur Irlandais. Ce dernier se trouve être un grand passionné de Lego. Lorsqu’il a du temps pour lui, il le consacre à la construction de divers personnages ou objets qu’il apprécie. En plus du catch, Finn est également un grand fan de football. Lorsqu’il était plus jeune, son souhait était de devenir joueur professionnel dans son pays, mais avec trop peu d’opportunité, il a décidé de se tourner vers la lutte professionnelle. Le maquillage qu’il utilise pour sa transformation en « Demon King » est un clin d’œil au héros de comics, Spider-Man dont il est très fan. Finn Balor adore lire des comics dans lesquels il retrouve bon nombre de ses personnages favoris.

Sami Zayn observe Balor en pleine construction d’un bateau en Lego.

4 – Le malheur des uns fait le bonheur des autres

Comme je l’ai évoqué un peu plus haut, Finn Balor a fait une grande partie de sa carrière à la New Japan Pro-Wrestling. Aujourd’hui encore, il est considéré comme l’un des meilleurs lutteurs poids léger de la fédération nippone. Cependant, tout ceci a bien failli ne jamais avoir lieu. Avant d’être une star reconnue à la New Japan, Balor évoluait dans la fédération Wrestle Land (fédération sœur de la NJPW). À cette époque, il combattait avec un masque et se présentait sous le nom de « nouveau » Pegasus Kid, mais les fans ne s’intéressaient pas à lui. Ce personnage a déjà été interprété par un ancien lutteur de la WWE, Chris Benoit. En 2007, la tragédie concernant la famille Benoit fait le tour du monde. Lorsque Finn l’apprend, il décide de reprendre son personnage de Prince Devitt pour ensuite connaître le succès au Japon (triple champion poids léger et six fois champion poids léger par équipe).

Finn Balor en Pegasus Kid au Japon

5 – La chance d’une seule vie

Après avoir gravé son nom dans l’histoire de NXT, Finn Balor rejoint le roster principal de la WWE un peu avant Summerslam en 2016. Il se place très vite dans la course au titre Universel dont le premier champion sera couronné durant le pay-per-view. Après avoir battu clean Roman Reigns, Balor obtient son match de championnat contre Seth Rollins qu’il finira par remporter. Malheureusement pour lui, il doit rendre son titre vacant pour cause de blessure à l’épaule. Il a ensuite été révélé que la WWE voulait faire de Finn Balor le visage de la compagnie dans les mois voir années à venir. L’Irlandais devenait devenir « The Guy » au sein de la fédération des McMahon. Un rôle qui sera finalement donné à Reigns quelques temps après. Ce genre d’opportunité est extrêmement rare à la WWE.

  • BenZins

    l’idée de balor comme poster boy de la wwe me laisse perplexe. En regele général c’est un lutteur créé par la wwe qui a ce rôle:les cinq grands pour ça c’est cena,austin,rock,HHH,undertaker. Balor est connu hors wwe pour sa carrière à la njpw. Alors ça me laisse perplexe

  • BretauJo

    La légende Celtique & Un homme passionné, ça je le savais

  • Cm Pingouin

    Hum je reste perplexe pour le 5e point, à mon avis Vince Mcmahon comptait toujours faire de Roman Reigns son top babyface c’est juste qu’à l’époque il était «  »punis » » et du coup il lui fallait un remplaçant sur le court terme.

    C’est triste de le voir peiner à remonter les échelons à Raw.

    • RK27ZERO93

      Reigns a toujours été prévu pour être le top babyface pour le long terme, mais à la montée de Balor dans le Main Roster un énorme push lui était prévu.
      Si ce serait juste du « remplacement », ils seraient parti sur Rollins je pense.

      D’ailleurs les newsletters de Meltzer annonçaient un des plus gros push de l’histoire pour Balor à son call up et c’était bien avant le suspension de Romain. Donc c’était dans les plans, mais je ne pense pas qu’il devait prendre la place de Reigns la hiérarchie non plus.

      Ou en tout cas, pas pour le moment 😉

      • Cm Pingouin

        Mais c’est pour ça que ça me fait de la peine de le voir galérer à Raw alors que l’an dernier il était over comme pas possible.

        Surtout qu’effectivement à l’époque Vince Mcmahon était dingue de ce mec alors que maintenant on dirait qu’il en a rien à faire de lui.

        • RK27ZERO93

          Tu as raison, après Balor est toujours over, moins certes mais toujours plus que les 3 quarts du roster. Je ne trouve pas que McMahon n’en a plus rien à foutre, mais c’est particulier cette manière de gérer son roster.

          Puis apparement il a un amour pour Reigns (sans mauvais jeu de mots) qui dépasse l’entendement et qui est du niveau de son amour qu’il avait pour Michaels, Hunter ou Cena. Et à l’aube de la RTW, le Rumble Match et le Main Event de Mania on sait déjà pour qui ça risque d’être de toute manière.

          Donc Balor faudra qu’il prenne son mal en patience et surtout qu’il ne déçoive jamais.

          • Cm Pingouin

            Je pense que son heure viendra l’an prochain tout comme Nakamura et la remontée en puissance d’AJ Styles.

            Enfin ça fait presque une année de gâchée pour lui, ce qui me dérange c’est davantage l’absence de booking qui l’empêche d’avoir des grands moments.
            Après champion ou pas c’est pas très important du moment que t’es dans des rivalités et storylines intéressante et excitantes mais là cette année il n’y a rien eut pour lui à part tout récemment avec AJ Styles.

            Ça me dérange pas de voir des mecs comme Balor ou Rollins en Mid Card pendant une année mais les voir attendre bêtement un programme intéressant ça m’énerve.
            Enfin je pense que le problème vient du fait que le champion n’est pas là du coup tout est bloqué derrière niveau storyline.

  • RK27ZERO93

    Princuuu Devittooo !

    Il dégage une bonne humeur, un physique et un gimmick qui sentent l’argent, un esprit très créatif, excellent worker, au final depuis son Heel Turn de 2013 qui a changé sa carrière, que ce soit chez NJPW ou WWE je ne comprend pas qu’on puisse ne pas le mettre en avant.

    D’ailleurs Gedo l’a compris même si à l’époque il n’était pas aussi influent que maintenant, Hunter l’a compris de suite et même McMahon, même si il le met en avant de façon un peu bizarre, il est quand même mis en avant et ce malgré sa blessure lors de son méga push à son arrivée à RAW.

    Le point 3 de l’article on le voit grandement lors de son WWE 24 (un des meilleurs qu’ils aient fait jusque là, d’ailleurs le 13 Novembre il y a celui sur Bill Goldberg et j’ai hâte), le truc où il reprend la veste qui s’allume comme Y2J et surtout le Bullet Club dont on a déjà parlé plusieurs fois. Et quand il le menait au départ aux côtés de Bad Luck Fale, Karl Anderson et Tama Tonga (puis les Young Bucks juste après), je trouve que c’est la version du clan la plus éloignée d’aujourd’hui où ils étaient vraiment total Heel, total dans la violence et moi c’est peut-être ma période préférée du clan au final.

    • WickedProWrestling

      Suis un mark du Bullet Club version Styles capitaine, mais la première version était chaude j’avoue !

      Moi j’trouve que dans la carrière à Balor il manque un gros match référence , il en a plusieurs d’excellents , mais pas un qui SORT du lot.

      • RK27ZERO93

        Pour certains c’est son match contre Okada, mais je suis d’accord avec toi.
        C’est un super catcheur, super alchimie avec presque tout le monde et mine de rien les 2 gros règnes solo qu’il a eu dans sa carrière étaient tout les 2 excellents.

        Mais il manque ce match au quel on pense de suite pour Devitt, je ne vois rien qui est dans du 5 ou du 4,75 jusque là. Et je pense que ce match là sera celui qui sera construit avec AJ Styles, très certainement pour 2018 🙂

        Moi mes 5 matchs favoris pour le moment, dans le désordre : Kota Ibushi à WK8, Owens en Ladder Match, Tanahashi au G1 Climax 23, le 3-Way avec Ibushi et Low Ki en 2012 ou 2013 et Neville à TakeOver Rival.

        J’ai aussi un excellent souvenir du premier match contre Joe à TakeOver London et du 4-Way où il fait ses débuts à RAW.

        • Matt jackson

          Son match face à kota ibushi était à WK9 et non WK8.

  • Punk HHH

    Bien que belle connaissant pas très bien.

    J’ai fais l’effort de me renseigner après avoir vu qu’il bénéficiait du push le plus rapide WWE depuis Wade Barret ou Sheamus je ne sais plus.

    Sa carrizre est deja memorable, et il lui reste bien 5 ans devant lui dans la federation pout marquer les esprits.