Jim Ross nous partage la manière dont Vince McMahon l’a soutenu lors de sa dépression

1

Vince McMahon est un personnage particulier et haut en couleur qui est souvent décrié et incompris.

En effet, malgré le fait qu’il soit un génie des affaires, il est aussi un bourreau de travail, chose qui est régulièrement pointée du doigt car il a tendance à pousser ses employés au maximum de leurs capacités. Certains disent qu’il est un tyran sans limites pendant que d’autres pensent qu’il est un homme au grand cœur qui est juste maladroit dans ses méthodes. Il y a sur son compte autant d’histoires négatives que positives et libre à chacun de se faire sa propre opinion. Jim Ross a cependant eu envie de partager l’une des expériences qu’il a eues avec le chairman de la WWE.

Au cours d’une interview pour promouvoir son prochain livre  « Slobberknocker: My Life in Wrestling », Jim Ross a expliqué de quelle manière son patron a été là pour lui à sa manière lors de sa dépression. Voici ce qu’il a déclaré :

 « Dans mon livre, il y a une copie d’une lettre que m’a écrit Vince lorsque j’ai souffert de paralysie faciale pour la seconde fois. Je ne le savais pas à l’époque, mais j’étais dans une dépression grave et profonde. Je n’avais carrément plus envie de mettre le pied hors de chez moi. J’ai un jour reçu une lettre, elle m’a été personnellement délivrée à ma porte par un membre de l’équipe de la WWE et elle était écrite de la main-même de Vince. Dans celle-ci, il me disait à quel point il avait envie de me revoir dans les locaux de la compagnie. Il avait même écrit : ‘Ramène tes fesses !’. Certains trouveront cela agressif et le prendront mal évidemment mais au fond de moi j’ai senti que ces paroles écrites venaient du fond de son cœur. Ces mots étaient vrais et simples et ils m’ont touchés. Quand j’ai reçu cette lettre, j’ai su que je comptais pour lui en tant qu’être humain. Vince est si ancré dans le personnage de ‘Monsieur McMahon’ que de nombreuses personnes pensent qu’il s’en fout des gens alors qu’il est le premier à aider quand il le peut. »

  • BretauJo

    Toujours à fond Vinnie Mac